Catégories
Matches Saison 2021-2022

Monaco-PSG (3-0) : les dribbles ratés, symbole des difficultés de Neymar

C’est peu de dire que Neymar a du mal à retrouver son meilleur niveau après sa blessure survenue à St Etienne fin novembre. Depuis l’élimination en Champions League à Madrid, il cristallise même les critiques des médias et des supporters. Pour essayer d’illustrer ses difficultés, on s’est focalisé sur sa réussite dans un de ses exercices favoris : le dribble. Et effectivement, il y a comme un problème…Mais l’espoir demeure !

A Monaco, Neymar n’a réussi aucun dribble. Alors que cela ne lui était jamais arrivé lors de ses trois premières saisons en France, c’est déjà la troisième fois que cela se produit cette saison (après les matches à Reims et à Marseille) :

Il vient ainsi d’enchaîner son sixième match de Ligue 1 consécutif avec plus de dribbles ratés que réussis. Sur l’année civile 2022, c’est-à-dire depuis son retour après sa blessure à Geoffroy-Guichard, il a échoué dans 18 de ses 25 tentatives, soit 28 % de réussite seulement…

Avant cette saison, il n’avait pourtant jamais enchainé plus de deux matches de championnat de suite avec moins de 50 % de réussite dans ses dribbles.

Il y a donc clairement une cassure cette saison. On le voit avec l’évolution de son taux de réussite aux dribbles saison par saison en Ligue 1.

Alors qu’il était toujours supérieur à 50 % de réussite (et même proche des 70 % en 2017-2018 !), il n’est plus qu’à 45 % au global pour le moment cette saison :

Ce n’est clairement plus le même joueur. Et difficile de ne pas faire le lien entre l’évolution de son physique et celle de ses stats de dribbles…

Si l’on regarde encore plus loin dans le rétroviseur, en intégrant ses années barcelonaises, on se rend compte qu’il n’a jamais si peu tenté et réussi de dribbles que cette saison.

Avec 3.2 dribbles réussis par 90 minutes, il est très loin de ses moyennes catalanes (4.4) et parisiennes (5.9 avant cette saison).

Ses pics remontent à sa première saison en France avec 7.1 dribbles réussis par 90 minutes et 10.7 tentés. Son record sur un match de Ligue 1 date d’ailleurs de son premier match au Parc sous les couleurs Rouge et Bleu : 14 dribbles réussis sur 16 contre Toulouse le 20 août 2017. Il en a réussi de nouveau 14, mais en 20 tentatives, la saison suivante face à Lille.

Cette saison, il a quand même atteint la barre des 10 dribbles réussis, face à Lyon en septembre (sur 17 tentés). Seul Messi a fait mieux au PSG sur un match avec 11 sur 13 à Lorient.

Si l’on veut positiver, on peut aussi mettre en avant qu’il réussit plus de dribbles que Messi et même que l’ensemble de ses coéquipiers du PSG, Mbappé excepté :

D’ailleurs, à l’échelle de toute la Ligue 1 (en ne retenant que les joueurs à plus de 1 000 minutes), il n’est devancé que par Mbappé, l’Angevin Boufal et le Rennais Sulemana :

Neymar devance (pour le moment) des « artistes » régulièrement plébiscités dans les médias comme Sanches, Paqueta ou encore Savanier.

Néanmoins, ce qui plaide en défaveur du Brésilien, c’est son taux de réussite bien bas (seul Boufal est sous la barre des 50 % comme lui) et sa dynamique très défavorable. Et difficile, quand on est Neymar, jamais absent du podium des meilleurs dribbleurs de Ligue 1 depuis son arrivée (chaque saison, 1er ou 2ème des joueurs de Ligue 1 avec au moins 1 000 minutes), de se satisfaire de si peu.

Toujours pour positiver, on rappellera aussi que ses exploits européens face à l’Atalanta et Leipzig datent de même pas 20 mois. En quart de finale de Champions League 2020, face aux Italiens, il avait d’ailleurs réussi 15 dribbles (son record avec le PSG).

Pour retrouver un peu le sourire, regardez cette vidéo, ça fait du bien :

« Il ne passe plus personne en un contre un »… « Il ne s’entraîne plus et arrive en étant alcoolisé à l’entraînement »… « Il faut s’en débarrasser à tout prix »… Voilà ce que l’on entend depuis plusieurs jours sur Neymar.

En se penchant sur ses stats de dribbles, on a clairement mis en évidence une dégradation flagrante, saison après saison, de ses performances. Mais il reste dans des standards acceptables.

Entre ses exploits de sa première saison à Paris et ses stats à la Fabrice Pancrate en 2022, il y a sûrement un juste milieu que l’on sera ravis de voir après la trêve hivernale. Sinon… Sinon, il faudra se réinventer et devenir un autre joueur, plus collectif. Chiche ?

Liens utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Le #PSG sous pavillon qatarien, c'est, à titre informatif:

👉182 millions d'euros en impact économique sur Île-de-France

👉2150 emplois indirects générés pour l'Île-de-France

Bizarrement, on n'entend pas trop les élus de tout poil sur ce thème. https://twitter.com/BFMTV/status/1577203195734106112

BFMTV@BFMTV

David Belliard "dénonce" et "regrette" que le PSG appartienne au Qatar

📊La courbe de % de dribbles réussis par Neymar en Ligue 1 poursuit son inexorable descente : seulement 39 % pour le moment en Ligue 1, contre 46 % la saison dernière, et... 67 % en 2017-2018 !!!

📊1 duel gagné sur les 8 disputés par Bernat contre Nice ! Depuis le début de saison, en Ligue 1, il a gagné 5 de ses 21 duels, soit 24 %. C'est le plus bas taux de tous les joueurs parisiens

📊La courbe de % de dribbles réussis par Neymar en Ligue 1 poursuit son inexorable descente : seulement 39 % pour le moment en Ligue 1, contre 46 % la saison dernière, et... 67 % en 2017-2018 !!!

Load More...

Archives

Calendrier

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Top Stats 2020-2021