Catégories
Matches Saison 2021-2022

PSG-Montpellier (2-0) : Les loupés de Neymar

Avant de délivrer une passe décisive en toute fin de match pour Draxler, Neymar avait beaucoup raté à l’occasion de la victoire 2-0 contre Montpellier. Dans le jeu, mais aussi et surtout devant le but. Ce manque d’efficacité offensive dure maintenant depuis de longs mois. Analyse.

Malgré la victoire (2-0), le fait marquant du match des Parisiens face aux hommes de Dall’Oglio est l’inefficacité de ses attaquants devant le but.

A eux trois, les attaquants titulaires (Mbappé 0.98, Neymar 0.75 et Di Maria 0.11) ont cumulé 1.8 expected goals sans inscrire le moindre but (source : understat.com). Les buts de la victoire ont été inscrits par Gueye (avec 0.25 xG en 3 tirs, dont 0.05 sur sa frappe victorieuse) et Draxler (0.31).

Mbappé a donc beaucoup raté mais son ratio de la saison reste correct (5 buts marqués avec 5.1 xG). En revanche, le cas Neymar devient préoccupant.

Lors de ses deux premières saisons en Ligue 1, il avait pourtant plus marqué qu’attendu (34 buts contre 28.4 xG).

La saison dernière, il a en revanche marqué environ 4 buts de moins qu’attendu en championnat. On avait eu l’occasion de détailler cette inefficacité dans le bilan de sa saison. En 2021-2022, il en est à 1 but (sur pénalty) et 1.7 expected goals.

On peut dater le début de ses soucis d’efficacité au Final 8 de 2020. En mondovision, au moment où le PSG avait le plus besoin de ses talents de buteur, Neymar s’était complètement déchiré face aux gardiens adverses (tout en étant exceptionnel dans le jeu) : en cumulé face à l’Atalanta, Leipzig et le Bayern, il n’avait pas marqué malgré 2.1 expected goals et un nombre incalculable d’occasions (13 tirs en tout, 3 cadrés).

Avant le Final 8 de Lisbonne, Neymar avait marqué 61 buts en 69 matches avec seulement 48.3 expected goals (+13 buts). Depuis la reprise post confinement, il n’a marqué que 16 fois (dont 7 pénaltys) pour 20 xG (-4 buts).

Une stat plus classique vient confirmer les difficultés de Neymar devant le but : le taux de tirs cadrés.

Lors de ses trois premières saisons parisiennes, il cadrait 48 % de ses frappes. Un taux proche de sa période catalane (45 %). Depuis deux exercices, ce taux de tirs cadrés est descendu en flèche : 30 % (21/70) la saison dernière, 25 % (2/8) lors de ce début de campagne, soit 29 % en cumulé.

Son nombre de buts marqués suit logiquement la même tendance.

Il n’a marqué que 9 buts la saison dernière en Ligue 1, dont 5 pénaltys. Cette saison, son seul but après 4 matches joués est un pénalty (face à Lyon).

Son dernier but dans le jeu avec le PSG date du 1er mai 2021 face à Lens. Il n’avait cette fois pas raté son face-à-face face au gardien adverse :

Depuis, il a marqué 3 pénaltys (sur 4 tentatives) et reste donc sur une série de 9 matches consécutifs (Ligue 1 et Champions League) sans marquer dans le jeu.

Avant de marquer contre Lens, il était aussi resté muet (hormis 2 pénaltys contre Lorient fin janvier) 8 matches d’affilée.

Cela signifie donc que sur ses 18 derniers matches avec le PSG (Ligue 1 et Champions League), il n’a pas marqué mis à part ses 5 pénaltys.

En 2021, en 21 matches joués, il n’a marqué que deux buts dans le jeu (plus 5 pénaltys) :

Hors pénaltys, Neymar a tiré 58 fois en 2021, pour deux buts marqués. Un but tous les 29 tirs, c’est évidemment indigne de son talent. A titre de comparaison, sur la même période, Mbappé a tiré 104 fois au but pour 22 buts, soit un but tous les 5 tirs environ.

Face à Montpellier, Neymar a trois occasions, dont deux très nettes (au moins 0.3 xG sur deux d’entre elles) :

  • à la 4ème minute, parfaitement lancé par Di Maria, il rate son face-à-face face à Omlin, son piqué finissant juste au-dessus du but (0.3 xG) :
  • à la 46ème, il déclenche une belle frappe de l’extérieur de la surface mais le gardien héraultais se détend bien (0.03 xG) :
  • à la 72ème minute, après une louche somptueuse d’Herrera, il réussit son dribble pour s’ouvrir un angle de tir mais sa tentative du gauche rate le cadre de quelques centimètres (0.42 xG):

On voit sur cette image arrêtée que la passe pour Mbappé était sûrement possible.

Ces loupés de Neymar devant le but montpelliérain s’inscrivent dans le contexte d’un match où le Brésilien n’a globalement pas été bon.

Le numéro 10 parisien était dans un mauvais genre et toutes ses stats en attestent : il a en particulier perdu 33 ballons. Il avait certes déjà fait pire cette saison (34 contre Metz) mais rapporté à son nombre de ballons joués (77), on est sur un taux record de 43 % de ballons rendus à l’adversaire. Jamais depuis son arrivée au PSG, il n’avait atteint un tel ratio sur un match (précédent record 41 % contre Caen en août 2018). Ses moyennes parisiennes tournent autour de 30 %.

On remarque au passage l’incroyable stabilité du nombre de ballons perdus par Neymar : 28 lors de chacune de ses saisons au PSG en Ligue 1. Le taux de turnovers varie lui en fonction du total de ballons joués. Hier, il a cumulé grand nombre de ballons égarés et volume de jeu moyen (par rapport à ses standards). Cela explique son taux de pertes de balle record.

C’est notamment en accumulant les passes ratées que le Brésilien a rendu le ballon aux Montpelliérains : son taux de 74 % de passes réussies (32/43) est là aussi assez loin de ses moyennes habituelles. Il tourne habituellement autour de 80 % de passes réussies.

Les dribbles qui ne sont pas passés constituent l’autre principale source de ballons perdus : contre Montpellier, Neymar n’a réussi qu’un seul dribble, en sept tentatives (14%).

Il était pourtant sur une bonne série puisque lors des deux matches précédents de Ligue 1 (Lyon et Metz), il avait réussi en cumulé 14 des 23 dribbles tentés (61 %). Ses moyennes sous les couleurs Rouge et Bleu en Ligue 1 se situent autour de 60 %.

Bref, que ce soit face au but ou dans le jeu, c’était un jour sans pour Neymar. Sa passe décisive de la 89ème pour Draxler ne vient pas compenser un match où il certes beaucoup tenté, mais aussi et surtout beaucoup raté.

Le plus préoccupant reste bien sûr son incapacité à marquer autrement que sur pénalty. Pour les différences dans le jeu, le match contre Montpellier est un épiphénomène. Alors que son déchet dans ses tirs dure maintenant depuis un an environ. Homme de caractère et joueur de talent, il est tout à fait capable d’interrompre cette série face à City mardi. Sur une passe décisive de Mbappé ?

Liens utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Ce n'est pas une surprise, mais le #PSG figure en bas du classement des équipes de Champions League en terme de distance parcourue. Par contre, le classement par joueur devrait vous surprendre :
https://www.parisstatsgermain.fr/le-psg-fait-partie-des-5-equipes-de-champions-league-qui-courent-le-moins/

C'est jour de match ! Venez vous replonger dans le #OMPSG de la saison dernière où la charnière Marquinhos-Kimpembe avait particulièrement assuré :
https://www.parisstatsgermain.fr/marseille-psg-0-2-marquinhos-kimpembe-la-charniere-qui-rassure/

Ce n'est pas une surprise, mais le #PSG figure en bas du classement des équipes de Champions League en terme de distance parcourue. Par contre, le classement par joueur devrait vous surprendre :
https://www.parisstatsgermain.fr/le-psg-fait-partie-des-5-equipes-de-champions-league-qui-courent-le-moins/

Au global, après 10 journées de Ligue 1, les leaders du #PSG des 34 catégories statistiques recensées sont :
Mbappé : 9
Neymar, Verratti et Messi : 5
Kimpembe et Rafinha : 2
Danilo, Marquinhos, Kehrer, Mendes, Icardi et Draxler : 1
https://www.parisstatsgermain.fr/category/data-center/top-stats/2021-2022/

La suite du thread sur les leaders du PSG dans les différentes catégories statistiques après 10 matches de L1 (cliquez sur le lien pour avoir le classement entier actualisé)
Duels aériens : Kehrer
https://www.parisstatsgermain.fr/top-stats-duels-aeriens-2/

Pour être au top avant OM-PSG de dimanche, on a mis à toutes les stats individuelles des Parisiens. 35 indicateurs sont suivis. Vous pouvez les retrouver sur le site https://www.parisstatsgermain.fr/category/data-center/top-stats/2021-2022/
ou suivre le thread ci-dessous:

Comment le PSG s'y est pris pour essayer de se défaire de l'incroyable pressing de Leipzig mardi ? On vous dit tout ça, et d'autres choses encore, dans ce debrief complet de PSG-Leipzig :
https://www.parisstatsgermain.fr/psg-leipzig-3-2-paris-etouffe-paris-empeche-mais-paris-vainqueur/

Load More...

Archives

Calendrier

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Top Stats 2020-2021