Catégories
Matches Saison 2020-2021

PSG-Lyon (0-1) : La fin de l’incroyable série de passes clés de Di Maria

A l’occasion de la défaite parisienne face à Lyon, Angel Di Maria n’a pas délivré de passe clé pour ses partenaires. Cette stat qui semble anodine est en réalité un événement puisque l’Argentin restait sur une incroyable série de 25 matches consécutifs de Ligue 1 avec au moins une passe clé. L’occasion pour nous de revenir en détail sur cette série et, plus globalement, sur les stats folles de Di Maria depuis son arrivée au PSG.

Le mal-être actuel de Di Maria peut se voir à travers différentes signes, que ce soit son attitude au moment d’être remplacé ou ses nombreuses pertes de balle (32 % de ses ballons joués depuis le début de saison). Nous nous sommes quant à nous penchés sur un autre indicateur statistique révélateur de ses difficultés : les passes clés (c’est-à-dire les passes aboutissant à un tir d’un partenaire). Di Maria est en effet un grand spécialiste (nous aurons l’occasion d’y revenir) et à l’occasion de la défaite face à Lyon dimanche dernier, il a mis fin, bien malgré lui, à une série de 25 rencontres consécutives de championnat avec au moins une passe clé.

Cette série avait donc commencé le 18 octobre 2019 lors de la victoire du PSG 4-1 à Nice (10ème journée de la saison 2019-2020). Ce point de départ est aussi un point de culminant puisqu’il ne fera jamais mieux sur un match que les 8 passes clés qu’il a délivrées ce soir-là. Nice semble particulièrement l’inspirer puisqu’en deux rencontres face à eux sur cette période, il a réussi 13 passes clé.

En cumulé sur la période, il a distribué 87 passes clés, soit 3.5 par match en moyenne. Compte tenu de son temps de jeu, cela représente une passe clé toutes les 23 minutes de jeu. Sur les 25 matches, on n’en recense que 4 avec une seule passe clé.

A titre de comparaison, sur la même période, Neymar a disputé 17 matches de Ligue 1 et a réussi « seulement » 49 passes clés, soit 2.9 de moyenne (1 passe clé toutes les 29 minutes). Personne ne fait mieux qu’eux en Ligue 1.

Une autre stat permet de prendre conscience du poids de Di Maria dans le jeu parisien : sur cette période, le PSG a tenté 406 tirs. Si l’on additionne ses passes clés (87) et ses propres frappes (70), El Fideo est impliqué sur 157 des 406 tirs parisiens, soit 39 % !

Enfin, le graphique nous montre également que 16 de ces 87 passes clés sont en fait des passes décisives (c’est-à-dire amenant un but). A trois reprises sur la période en Ligue 1, il en a même réussi deux au cours d’un match.

Pour conclure cette analyse sur la série de 25 matches avec au moins une passe clé de Di Maria, nous nous sommes intéressés aux récepteurs de ces passes. Qui sont les destinataires privilégiés des offrandes de Di Maria ?

En croisant les données des sites Whoscored et Fbref, nous avons retrouvé les frappeurs de 85 des 87 passes clés de l’Argentin. Mbappé se détache nettement parmi ses cibles favorites avec 18 tirs. Il devance Icardi (12) et Cavani (10). La surprise vient du fait de retrouver Neymar assez loin (5ème) avec seulement 5 tirs issus d’une passe du numéro 11 parisien. L’explication vient notamment probablement du fait que Neymar, plus que les autres attaquants, a cette faculté à se créer seul des positions de tir.

On retrouve également beaucoup de défenseurs centraux. Ils représentent en cumulé 15 des 87 key passes de Di Maria, signe de la faculté de l’Argentin à trouver ses partenaires de la tête sur phases arrêtées. Marquinhos, notamment, a bénéficié de 6 passes de Di Maria pour frapper au but sur la période analysée.

Les absences conjuguées actuelles d’Icardi (blessures) et Cavani (transfert), cibles privilégiées de Di Maria, comptent sûrement dans la baisse de régime actuelle de l’Argentin qui doit apprendre à connaître les déplacements du nouveau venu Kean (3 passes clé quand même déjà en 4 matches communs en Ligue 1).    

Nous avons voulu profiter de cette étude sur la série de matches avec au moins une passe clé de Di Maria pour regarder un peu plus en détail ses performances en la matière en carrière, notamment depuis sa venue au PSG (été 2015).

Le graphique ci-dessus met tout d’abord en évidence son extrême régularité, à un très haut niveau dans ce domaine (aucune saison à moins de 50 passes clés). En championnat, il n’en a jamais fait moins que 43 passes clés (saison 2011-2012 avec le Real) et sa plus basse moyenne annuelle (championnat et Ligue des Champions confondues) est de 1.5 par match (en 2017-18 avec Paris).

C’est avec le PSG qu’il a atteint ses sommets en la matière : 119 passes clés distribuées lors de sa première saison dans la capitale française, soit une moyenne de 3.1 par rencontre.

En championnat, il a terminé à deux reprises premier au classement individuel de la moyenne de passes clés par rencontre : avec le Real Madrid en 2013-2014 (devant Messi et Rakitic), et avec le PSG en 2015-16 alors qu’il tournait à 3.4 passes clé/match. La saison dernière, il a été devancé par Payet et cette année, il est pour le moment 4ème.

Premiers aux tirs en Ligue 1, les Lyonnais dominent logiquement le classement individuel des passes clés avec Depay (2.5) et Dubois (2.4). Neymar fait mieux (2.7) mais n’est pas retenu par le site Whoscored.com dont sont issues ces données, faute d’un nombre de matches suffisant. En Champions League, Messi mène la danse avec 4 key passes devant Cuadrado (2.6) et Benzema (2.6).

Pour conclure cette étude sur les passes clé de Di Maria, nous avons analysé l’ensemble des données disponibles en la matière concernant le PSG. Les datas remontent jusqu’à la saison 2009-2010, soit deux saisons avant l’arrivée des Qataris.

L’idée était de comparer la performance actuelle de Di Maria avec celles passées de Zlatan notamment. Nous en avons profité pour établir le classement historique des joueurs du PSG ayant délivré le plus de passes clés (données arrêtées après le match PSG-Lorient du 16 décembre 2020). L’étude débute donc avec la saison 2009-2010 et comprend les performances en championnat et ligue des champions.  

Le graphe ci-dessous décrit saison par saison le nombre de passes clé réalisées par les quinze premiers :

Quels constats pouvons-nous tirer de ces données ?

Tout d’abord, que Di Maria domine de la tête et des épaules le classement all-time des passes clés du PSG. Il en est à 471, série en cours, alors que son second, Verratti ne dépasse pas les 300 (295 exactement).

Sur les quinze premiers, seulement quatre sont encore au club : outre Di Maria et Verratti, il s’agit de Neymar (7ème avec 238) et Mbappé (8ème avec 205). Le Brésilien, qui tourne en moyenne à 2.8 passes clés avec Paris ne devrait d’ailleurs pas tarder à rattraper Ibrahimovic juste devant lui avec 244.

Deux joueurs sont un peu les invités surprise de ce classement car arrivés au PSG avant les Qataris : Néné est un étonnant 5ème avec 273 key passes et que dire de la 11ème place de Jallet (158) qui devance même Maxwell ou Thiago Motta !

Néné a quant à lui réussi ses 267 passes en même pas trois saisons (il a quitté le club en janvier 2013). Il détient d’ailleurs le record de passes clés sur une saison avec le PSG avec 128 lors de l’exercice 2011-2012. Il a même la 2ème performance all-time avec 120 la saison précédente. Et tout ça presque uniquement en Ligue 1 s’il vous plaît puisque le Brésilien n’a disputé que 4 matches de Ligue des Champions.

Dans les 10 meilleures performances sur une saison, outre Néné, on retrouve quatre fois Di Maria, deux fois Lucas et une fois Neymar et Ibra.

Un autre indicateur montre encore mieux l’extraordinaire performance de Néné lors de son passage à Paris : la moyenne de passes clés par match. Il devance en effet alors largement l’ensemble de ses « adversaires », y compris Di Maria.

Di Maria n’est que troisième à la moyenne par match, devancé également par Neymar. Font leur apparition dans ce classement le surprenant Stéphane Sessegnon, auteur de 84 passes clés en 43 matches (à noter que sa saison 2008-2009 n’est pas répertoriée dans les statistiques), l’increvable Dani Alves (97 passes clés en 59 matches) et le « jeune » Ongenda qui en 11 rencontres sous le maillot rouge et bleu a eu le temps de mettre 16 fois un partenaire en position de tir.

Si l’on revient au classement « all-time », un autre Brésilien, Lucas, fort de plusieurs grosses saisons, et avec 281 passes clés en tout, échoue au pied du podium mais devance quand même des cadors comme Ibrahimovic, Neymar ou Mbappé. Il est devancé par un autre magicien du ballon rond, Pastore qui n’a jamais fait mieux que 67 passes clés en une saison mais a aussi souvent été blessé.

Ibrahimovic, cinquième meilleur passeur de l’histoire du PSG (selon le site histoiredupsg) n’est donc que 6ème  aux passes clés (sur la période 2009-2020). Il n’a jamais dépassé les 82 passes clés sur une saison (sa seconde dans la capitale) alors qu’il avait atteint les 100 avec le Milan AC précédemment.

Outre Verratti et Jallet quelques non-attaquants ont réussi à se glisser dans ce Top 15 : Matuidi et Maxwell, très réguliers autour de 30 passes clés par saison, sont respectivement 10ème et 12ème, et Thiago Motta est 13ème.

Enfin, Draxler, actuellement 16ème avec 124 passes clés, devrait prochainement doubler Lavezzi (126) et Menez (128). L’Allemand reste néanmoins très très loin des 471 passes clés de Di Maria, un joueur qu’il était pourtant censé devoir concurrencer en signant au PSG…

Ce petit détour par l’histoire récente du PSG en terme de passes clés aura permis de prendre encore un peu plus conscience de la portée de la performance de Di Maria. En espérant qu’il reprenne très vite sa série de matches avec passes clés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top stats

Articles les plus lus

Twitter

Mbappé a grandi de 5 centimètres ces dernières années (LP) https://www.culturepsg.com/news/club/mbappe-a-grandi-de-5-centimetres-ces-dernieres-annees-lp/37908 #PSG

Wijnaldum buteur et en vue avec les Pays-Bas https://www.culturepsg.com/news/selections/wijnaldum-buteur-et-en-vue-avec-les-pays-bas/37906 #PSG

Florenzi, Hakimi, le #PSG passe au cas de l'arrière droit https://www.culturepsg.com/news/mercato/florenzi-hakimi-le-psg-passe-au-cas-de-l-arriere-droit/37904

Load More...

Archives

Calendrier

juin 2021
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930