Catégories
Analyses Saison 2020-2021

Verratti, Diallo, Gueye, l’étonnant trio qui fait le plus avancer le ballon au PSG

Parmi les statistiques avancées désormais disponibles figure la distance parcourue par le ballon vers le but adverse, que ce soit par la passe ou par la conduite de balle. Nous nous sommes penchés sur les données relatives aux joueurs du PSG en Ligue 1 sur la première partie de saison et, sans surprise, c’est toujours Verratti qui est le meilleur. En revanche, les deux joueurs qui le suivent dans ce domaine, Diallo et Gueye, sont beaucoup moins attendus.

Toutes les données viennent du site Fbref.com qui met à disposition du grand public des statistiques relatives à la distance parcourue par le ballon vers le but adverse, que ce soit par la passe ou par la conduite de balle. 

Les statistiques ont été ramenées à 90 minutes pour pouvoir plus facilement comparer les joueurs entre eux.

Au PSG, c’est Marco Verratti qui, au global, fait le plus progresser le ballon (822 mètres/90 minutes). Il devance de plus de 100 mètres tous ses coéquipiers ! C’est surtout par la passe qu’il se distingue avec 549 mètres. Seuls Aguerd (Rennes) et Dante (Nice), deux défenseurs, font mieux que lui par la passe en Ligue 1 (hors gardiens).

Verratti : des passes courtes qui font beaucoup avancer le ballon

C’est pourtant paradoxalement par des passes courtes que Verratti fait avancer le ballon. Il est d’ailleurs, selon le site Whoscored.com, le joueur de Ligue 1 qui réussit le plus de passes courtes par match.

A titre de comparaison, il ne réussit en moyenne que 3.2 passes longues par match. Le jeu long ne représente que 5.3 % des passes qu’il réalise. La performance est donc d’autant plus remarquable.

Par la conduite, il fait progresser en moyenne le ballon de 273 mètres toutes les 90 minutes. Seul Neymar fait mieux que lui au PSG.

Le Brésilien se classe quant à lui 4ème du classement global parmi les joueurs du PSG, mais ses mètres gagnés par la conduite (349) le situent tout en haut de la Ligue 1, et largement.

L’écart entre Neymar et ses poursuivants est colossal. Les joueurs du PSG trustent d’ailleurs les premières place de ce classement puisque Verratti est second, Mbappé troisième et le surprenant Gueye sixième.

Si l’on revient sur le classement propre au PSG, le Sénégalais est troisième au cumul passes+conduite. Il totalise quatre matches (Lens, Metz, Nantes et Lorient) avec plus de 700 mètres gagnés. Il n’atteint pas l’incroyable performance de Verratti sur un match (1201 mètres, dont 839 par la passe à Lens !), mais cela reste remarquable. Il fait partie de ceux capables à la fois de faire progresser le ballon par la passe et en le portant.

Le jeu long d’Abdou Diallo

Gueye est devancé sur le podium par un défenseur, Abdou Diallo. C’est principalement grâce à la passe que l’ancien Monégasque fait progresser le ballon (512 mètres sur les 719). Il est d’ailleurs le Parisien qui a réussi le plus de passes longues depuis le début de saison (32, à égalité avec Marquinhos et Verratti). Un autre défenseur central, Presnel Kimpembe, conclut ce Top 5 avec 618 mètres gagnés, dont 426 par la passe.

On peut retenir quelques autres faits notables de ces classements : s’il figure à la 3ème passe aux mètres gagnés par la conduite (257), Mbappé est en revanche dans les tous derniers pour les passes (76 mètres). A l’inverse, Paredes se distingue par sa capacité à faire avancer le ballon par la passe (432 mètres, 3ème Parisien), mais très peu par la « conduccion » (176 m). Parmi les latéraux, c’est Kurzawa qui s’en sorte le mieux (497 mètres dont 362 par la passe).

Les données fournies par le site Fbref.com permettent également de calculer la part des distances vers le but adverse réalisées lors des passes. Par exemple, une passe latérale ou en retrait sera bien intégrée au dénominateur (total distance parcourue) mais pas au numérateur (progression) du ratio analysé.

Quelle proportion de passes vers l’avant ?

Le graphique ci-dessous représente pour chaque joueur les distances parcourues par les passes (en abscisses) ainsi que la proportion des distances vers le but adverse de ces passes (en ordonnée).

On retrouve bien en premier lieu Verratti, Diallo et Paredes les plus à droite du graphique car ce sont eux qui font gagner le plus de mètres par la passe. Kean, Icardi et Mbappé sont à l’opposé.

Le second constat est de voir Neymar (36 %) tout en haut du graphe. Cela signifie qu’en proportion des mètres parcourus par le ballon, ce sont ses passes qui sont le plus souvent vers l’avant. C’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle : une bonne car cela traduit sa capacité à trouver par la passe ses attaquants haut sur le terrain ; une mauvaise car cela signifie aussi qu’il commence probablement ses actions dans une position assez reculée alors qu’on aimerait plutôt le voir faire des différences dans la surface adverse.  

Diallo est un surprenant deuxième pour ce ratio des passes vers l’avant (34%). Il devance donc l’ensemble de ses collègues défenseurs centraux. Il faut y voir une volonté plus grande chez l’ancien international Espoirs que chez les autres de tenter des passes vers l’avant plutôt que les traditionnelles passes latérales entre centraux.

Draxler, Rafinha, Dagba et Danilo jouent peu vers l’avant

Di Maria est troisième avec 34 %, signe de sa volonté également de jouer vers l’avant et de chercher ses attaquants. Parmi les joueurs à vocation offensive (en rouge), c’est le faible taux de Draxler (21 %) qui interpelle et qui témoigne d’un joueur en manque de confiance. L’Allemand, pour se rassurer, joue beaucoup en retrait et minime les risques de perdre le ballon.

Parmi les milieux de terrain (en vert), Verratti a non seulement le plus gros volume de mètres parcourus par la passe mais aussi le plus haut ratio de passes vers l’avant (31 %). C’est Rafinha qui a le plus faible avec un maigre 23 %. C’est peut-être le seul bémol du bon début de saison du Brasilien : un relatif manque d’initiative par la passe après ses bonnes récupérations.

Chez les latéraux, Kurzawa cumule mètres gagnés par la passe (362) et proportion importante de passes vers l’avant (33 %). Tout l’inverse de Dagba (210 mètres et 27 %).

Enfin, au sein des défenseurs centraux, outre Pembélé qui joue souvent la prudence dans ses transmissions, Danilo Pereira a également un taux de mètres gagnés plus bas que les autres (25 %).

Paris, numéro un en Ligue 1, au 4ème rang européen

Au niveau collectif, le PSG est l’équipe de Ligue 1 qui fait le plus progresser le ballon, que ce soit par la passe ou la conduite de balle.

Rennes est second avec 4652 mètres par match mais assez loin du PSG (5007). Lyon est troisième avec 4494 mètres.

En revanche, le PSG est en queue de classement concernant le ratio de la distance vers le but adverse rapporté à la distance totale des passes :

Avec un taux de 30.5 %, le PSG est 18ème en Ligue 1. Seuls Monaco (30.4 %) et Nice (28.6 %) font moins bien.

Au niveau européen, le PSG fait partie du peloton de tête, aussi bien pour les mètres gagnés par la passe (6ème) que par la conduite (3ème) :

Au classement cumulé, Paris est 4ème d’un classement dominé par Barcelone, le Bayern et Dortmund.

Il sera intéressant de suivre l’évolution de ces indicateurs avec le changement de coach à la tête du PSG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top stats

Articles les plus lus

Twitter

Le #PSG officialise l'arrivée d'Ulrich Ramé au poste de Manager Général de la section féminine
https://www.culturepsg.com/news/feminines/le-psg-officialise-l-arrivee-d-ulrich-rame-au-poste-de-manager-general-de-la-section-feminine/37996

Doublement décisif, Sarabia n'a pas laissé passer sa chance https://www.culturepsg.com/news/selections/doublement-decisif-sarabia-n-a-pas-laisse-passer-sa-chance/37995 #PSG

Un accord proche confirmé pour Hakimi https://www.culturepsg.com/news/mercato/un-accord-proche-confirme-pour-hakimi/37994 #PSG

Load More...

Archives

Calendrier

juin 2021
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930