Catégories
Analyses Saison 2022-2023

Achraf Hakimi est-il le meilleur latéral droit de l’histoire du PSG ?

Auteur de 3 buts et 3 passes décisives lors de la première partie de saison (toutes compétitions confondues), Achraf Hakimi réalise un bon début de saison sous les couleurs parisiennes. Pourtant, le récent demi-finaliste de la coupe du monde avec le Maroc semble en avoir encore sous le pied et est parfois l’objet de critiques. Pour jauger ses performances, on les a comparées à celles de ses prédécesseurs au poste de latéral droit au PSG. Analyse

Pour essayer de situer Achraf Hakimi dans la hiérarchie des latéraux droits parisiens, nous allons comparer les stats de ses 46 matches de Ligue 1 avec le PSG avec celles des joueurs qui l’ont précédé à ce poste depuis 2011. Les données avant 2011 sont non accessibles et, de toutes façons, difficilement comparables avec celles du PSG version qatarie. Par exemple, pour Ceara, qui a joué de 2009 à 2012, donc avant et après la prise en main du club par QSI, seules ses datas de sa saison 2021-2022 seront analysées ici.

En tout, ce sont les données de 9 joueurs qui sont analysées : Alves (48 matches entre 2017-2019) Aurier (57, 2014-2017), Ceara (24, 2011-2012), Dagba (55 matches, 2018-2022), Florenzi (21, 2020-2021), Hakimi (46, 2021-2022), Jallet (73, 20211-2014), Meunier (84, 2016-2020) et Van der Wiel (89, 2012-2016).

On commence par les stats à caractère offensif.

Avec seulement une saison et demi dans les jambes, le Marocain (7 buts) est déjà le deuxième meilleur buteur du PSG parmi les latéraux droits :

Hakimi est simplement devancé par Meunier et ses 8 buts en 84 matches de Ligue 1. Lorsque l’on rapporte le nombre de buts marqués au temps de jeu de chacun, c’est Hakimi qui a le meilleur ratio :

Le Marocain avec 0.18 buts par 90 minutes devance nettement Meunier et Florenzi (0.12). La moyenne des latéraux sur la période est de 0.07. Même parmi les latéraux côté gauche, aucun ne fait mieux qu’Hakimi.

C’est d’ailleurs surtout cette saison qu’Hakimi crée la différence avec les autres latéraux : en 2022-2023, il tourne pour le moment à la moyenne 0.25 buts toutes les 90 minutes (soit un but tous les quatre matches).

Il en est à 3 buts après 15 journées (soit le meilleur total de l’équipe derrière la MNM) et pourrait donc battre le record pour un latéral sous QSI qui est de 4 sur une saison entière de Ligue 1 (Meunier en 2017-2018 et Hakimi la saison dernière). Son record personnel en carrière est de 7 avec l’Inter en 2020-2021.

Avec une seule offrande, il est cette saison en revanche en retard en termes de passes décisives par rapport à la saison dernière. Il en avait effectivement donné 6 et seul Alves, parmi les latéraux parisiens, a fait mieux sur une saison (7, à deux reprises).

En moyenne en Ligue 1, il tourne à 0.18 passes décisives toutes les 90 minutes, ce qui le situe au 3ème rang des latéraux, derrière Alves (0.34) et Aurier (0.19) et à égalité avec Meunier.

Donc en terme d’efficacité offensive, si l’on additionne les passes décisives et les buts, rapportés au temps, de jeu, il se situe au 2ème rang de notre classement historique des latéraux droits du PSG, juste derrière Dani Alves (0.35 contre 0.39 par 90 minutes)

Et dans les autres compartiments du jeu avec ballon, ça donne quoi ?

Alors qu’il est le latéral droit le plus souvent buteur, il ne frappe pas tant au but que ça : 0.7 tir toutes les 90 minutes, il n’est que 5ème de notre échantillon. Il cadre en revanche, 50 % de ses tirs et ça personne ne l’égale :

Alves, à l’inverse, tirait beaucoup (1.3 tirs/90 minutes) mais cadrait peu (20 %). Mais 65 % des frappes du Brésilien provenaient de l’extérieur de la surface (25 % pour Hakimi)

En termes de passes clés, il y a Alves et les autres… Alors que le Brésilien tournait à 2 passes clés par 90 minutes en Ligue 1, aucun autre latéral droit ne dépasse 1.2. Hakimi est 2ème, à égalité avec Meunier et Jallet, mais est plus performant dans la dernière passe cette saison (1.5) que la saison dernière (1.1).

Au coude à coude avec Alves sur les principales stats offensives, Hakimi se fait nettement distancer dans deux autres compartiments du jeu avec ballon : les centres et les dribbles.

Le Marocain ne réussit en moyenne avec le PSG que 0.5 centre par 90 minutes, soit un centre réussi tous les deux matches de Ligue 1 ! C’est famélique et dans l’ère récente, il n’y a que Ceara qui en réussissait (à peine) moins !

Florenzi et Alves sont les arrières droits avec le plus de centres réussis.

Si Hakimi réussit si peu de centres, c’est surtout qu’il en tente très peu. Il est même le latéral droit du PSG qui tente le moins de centres depuis 2011 : 1.7 toutes les 90 minutes, contre 3 en moyenne pour ses acolytes. Florenzi en tentait près de 3 fois plus que lui !

C’est dommage qu’il centre si peu car il est plutôt adroit dans l’exercice (30 % de réussite contre 23 % en moyenne pour les latéraux droits du PSG). Mais bon, pour centrer, il faudrait qu’il y ait des joueurs dans la surface…

C’est avec ce type de stats que l’on voit à quel point il est sous-utilisé dans le PSG actuel, en particulier cette saison où sa moyenne est encore plus basse (1.2 centres tenté). Il tournait par exemple à l’Inter à 3.8 centres tentés.

Le problème est tout autre pour les dribbles : là, à l’inverse, Hakimi en tente beaucoup (2/90 minutes pour une moyenne de notre panel à 1.4) mais sa réussite dans l’exercice est catastrophique.

Le Marocain ne tourne en effet qu’à 37 % de dribbles réussis en Ligue 1 ce qui en fait le bonnet d’âne parmi les latéraux droits du PSG sous QSI !

La moyenne est à 56 % et ils sont même quatre à réussir au moins 60 % de leurs tentatives de dribbles, dont Alves à 61 % et l’étonnant Meunier à 64 %.

Il est pourtant le latéral qui en tente le plus :

En conclusion de la partie offensive de l’étude comparative des latéraux droits du PSG sous QSI, on peut considérer qu’Hakimi, en dépit de ses stats de buts marqués, a trop de lacunes, dans le centre et le dribble notamment, pour être considéré comme le meilleur de notre échantillon. Alves est en particulier beaucoup plus complet que le récent demi-finaliste de la coupe du monde 2022.

Et, au niveau défensif, ça donne quoi ?

Les stats sont moins nombreuses et, encore plus que sur la partie offensive, elles sont dépendantes du style de jeu de l’équipe.

Si l’on s’intéresse aux tacles, on constate qu’Hakimi affiche l’un des plus bas taux de réussite des latéraux droits du PSG (71 %) :

C’est Jallet qui a le taux le plus haut (84 %) et la moyenne est à 74%.

Le « divin chauve » se distingue aussi en matière de dégagements. Il est simplement devancé par Ceara et distance très nettement Hakimi qui réussit moins d’un dégagement par 90 minutes (comme Alves) :

Si l’on additionne l’ensemble des indicateurs défensifs disponibles, on constate qu’Hakimi est en queue de peloton en termes d’interventions défensives.

Mais, comme évoqué précédemment, ces indicateurs sont très dépendants de la domination de l’équipe. Ce n’est pas un hasard si tous les récents latéraux, qui n’ont connu qu’un PSG avec des forts taux de possession, réalisent le moins de gestes défensifs. A l’inverse, Ceara et Jallet, présents aux débuts de l’ère qatarie étaient plus sollicités dans le PSG de Kombouaré et Ancelotti.

Quoi qu’il en soit, les stats d’Hakimi ne lui permettent pas de briguer le titre de meilleur défenseur parmi l’ensemble des latéraux droits récents du PSG.

La saison n’est pas terminée et Hakimi aura encore du temps, et peut-être plusieurs saisons, pour gonfler ses stats. Mais en l’état, que ce soit offensivement où Dani Alves en particulier apparaît plus complet, ou surtout défensivement, le récent demi-finaliste de la coupe du monde, n’apparaît pas comme le meilleur latéral droit de l’histoire récente du PSG.

Autres bilans de la première partie de saison 2022-2023 du PSG :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Les 5 huitiemes de finale de l'ere NeyBappe :
- Real : Neymar blessé
- MU : Neymar blessé
- BVB : Kylian malade
- Barca : Neymar blessé
- Bayern : Kylian blessé

Les 1/4 :
- Atalanta : Kylian blessé

Les 1/2 :
- City : Kylian blessé

💡 Je viens de constater que Ryan Cherki avait réalisé 11 passes clés (passes qui précèdent le tir d’un coéquipier) ce soir face à Brest. Il détient donc le record sur un seul match depuis que la stat est dispo en 2015 et dépasse Di Maria qui en avait réalisé 10 face à Troyes 👏🏻

@JulienGzd @ParisStats Opta ne s’est pas trompé, un joueur ne peut simplement pas avoir plus d’1xG sur une action. 0.79 pour le penalty + le loupé derrière = le xG global de l’action.

Load More...

Archives

Calendrier

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Top Stats 2020-2021