Catégories
Analyses Saison 2022-2023

Fabian Ruiz, le meilleur milieu de terrain (après Verratti)

On a profité de la coupe du monde pour se pencher sur les stats de la première partie de saison des milieux de terrain du PSG. Sans surprise, Verratti domine dans tous les domaines ou presque. Mais, derrière l’Italien, ce sont les performances de Fabian Ruiz que les stats permettent de valoriser. Retour en détails sur les excellents premiers pas de l’Espagnol en Rouge et Bleu.

L’Espagnol, arrivé cet été en provenance de Naples, s’affirme, à en croire les stats, comme le milieu de terrain le plus précieux après Verratti. Volume de jeu, création, duels, activité défensive, maîtrise technique… Fabian rayonne dans de nombreux compartiments.

Gros moteur, sûr de sa technique, ne fuyant pas les responsabilités et en passe de bâtir une complicité avec Verratti, Fabian est un véritable aspirateur à ballons au milieu de terrain.

Dès sa 5ème titularisation en Ligue 1 (à Ajaccio), il a dépassé la barre des 100 ballons touchés lors d’un match. Sa moyenne, ramenée à 90 minutes, est de 98 et le place au second rang derrière l’extra-terrestre Verratti (121).

Mais, plus important encore, il bonifie la plupart des ballons touchés. C’est tout sauf un joueur neutre que le PSG a fait signer cet été (et l’Espagne à la Coupe du monde aurait peut-être eu besoin de son jeu vers l’avant).

Deux indicateurs témoignent de ce souci de casser des lignes et de faire progresser le cuir : les passes réussies vers le dernier tiers et les passes progressives (passes faisant avancer le ballon d’au moins 10 mètres). Pour ces deux datas, Fabian domine ses collègues du milieu de terrain (Verratti excepté) :

Pour fluidifier le jeu comme il le fait, Fabian s’appuie logiquement sur sa technique très sûre. Il tourne à 94 % de passes réussies, dont 81 % pour le jeu long. Pas vraiment une surprise chez un joueur qui restait sur trois saisons à plus de 90 % de passes réussies dans le Calcio.

Cette maîtrise technique s’apprécie également par son taux de ballons perdus : il ne perd que 7 % des ballons qu’il joue. Un taux extrêmement bas et même inférieur à celui de Verratti (8 %) !

Ses records sur un match de Ligue 1 de ballons rendus à l’adversaire ? 9 contre Ajaccio, dont 6 passes ratées (sur 100 tentées !).

Mais Fabian n’est pas qu’un joueur soyeux à la technique douce et au pied gauche de velours. Il va aussi au charbon et ne rechigne pas à exécuter des tâches moins nobles. On en veut pour preuve ses stats de duels et d’interventions défensives.

L’Espagnol est, après Verratti, le milieu parisien qui dispute (11/90 minutes) et surtout gagne (5.6) le plus de duels :

Non seulement, il n’a pas peur d’aller à la bagarre, mais en plus il en ressort le plus souvent vainqueur (51 %) !

Cet engagement, associé à un beau gabarit (1.89 m) et à sa science du placement lui permettent d’être efficace dans la partie défensive de son job dans l’entrejeu : il récupère 8.2 ballons (par 90 minutes), ce qui fait de lui le meilleur ratisseur de tout l’effectif parisien.

Il a déjà à son actif deux matches de Ligue 1 à au moins 10 ballons récupérés (10 contre Marseille, 11 à Ajaccio).
Il est aussi, après Verratti, le joueur qui réussit le plus de tacles :

Bref, l’ancien Napolitain sait gérer le tempo, trouver les passes qui font mal, mettre le bleu de chauffe. Et tout ça la tête relevée, en mode Thiago Motta.

Y a-t-il néanmoins des domaines où il est plus en retrait ? Oui, bien sûr, sinon, il aurait déjà un tout autre palmarès. Le secteur où il déçoit depuis le début de saison à Paris est l’efficacité offensive.

Il n’a certes que 7 matches de Ligue 1 dans les pattes, mais aucun but ni passe décisive. Son volume de tirs est plutôt élevé (1.4/90 minutes) mais il ne cadre pour le moment pas (1/7). Il faut dire qu’il frappe majoritairement de loin (4/7) et on ne va pas s’en plaindre.

Rien de rédhibitoire puisque lors de ses précédentes saisons, il a toujours été décisif, et dans des proportions à faire pâlir n’importe quel milieu parisien :

Ces 5 dernières saisons, il tournait en moyenne à 4.2 buts et 4.2 assists par saison !

Mais globalement, avec le PSG, il peine pour le moment à exister dans la surface adverse. Son nombre de ballons touchés dans la zone de vérité est très bas (4) et il est à l’origine de très peu d’actions amenant un tir.

Au final, le tableau est très largement positif pour Fabian Ruiz qui s’affirme comme un très bon complément à Verratti. Bien sûr, le nombre de matches analysé est réduit (7 de Ligue 1) mais l’impression générale est extrêmement positive.

On ne manquera évidemment pas de refaire un bilan avec un échantillon de rencontres plus important mais il est, d’après les stats, le meilleur milieu de terrain parisien après Verratti de cette première partie de saison.

Les autres bilans de la première partie de saison 2022-2023 :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Les 5 huitiemes de finale de l'ere NeyBappe :
- Real : Neymar blessé
- MU : Neymar blessé
- BVB : Kylian malade
- Barca : Neymar blessé
- Bayern : Kylian blessé

Les 1/4 :
- Atalanta : Kylian blessé

Les 1/2 :
- City : Kylian blessé

💡 Je viens de constater que Ryan Cherki avait réalisé 11 passes clés (passes qui précèdent le tir d’un coéquipier) ce soir face à Brest. Il détient donc le record sur un seul match depuis que la stat est dispo en 2015 et dépasse Di Maria qui en avait réalisé 10 face à Troyes 👏🏻

@JulienGzd @ParisStats Opta ne s’est pas trompé, un joueur ne peut simplement pas avoir plus d’1xG sur une action. 0.79 pour le penalty + le loupé derrière = le xG global de l’action.

Load More...

Archives

Calendrier

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Top Stats 2020-2021