Catégories
Analyses Saison 2022-2023

Nuno Mendes, la saison de l’éclosion

Révélation de la saison passée, Nuno Mendes (20 ans), était attendu au tournant en 2022-2023. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le jeune Portugais apprend vite. Plein d’allant mais peu efficace face au but pour sa première campagne, il a corrigé le tir en marquant déjà 1 but et en donnant 3 passes décisives après 15 journées de Ligue 1. Pourtant, la marge de progression reste importante dans plusieurs secteurs. Analyse.

La première saison au PSG de Nuno Mendes a suscité pas mal de louanges. Mais c’était davantage pour l’impression générale et quelques fulgurances qu’en raison de stats exceptionnelles. Pour preuve, en 35 matches de Ligue 1 et Ligue des Champions, il n’avait pas inscrit le moindre but et donné une seule passe décisive. Un peu maigre, surtout dans une équipe qui marque autant…

Le tableau est différent cette saison : en 12 matches de Ligue 1 et 4 de Champions League, il a marqué 2 buts (à Nantes et Turin) et donné 3 passes décisives (contre Montpellier, Lille et Auxerre).

Derrière la MNM et Hakimi, il est le 5ème Parisien le plus efficace offensivement.

S’il marque plus, c’est qu’il tente plus sa chance. Cela peut paraître un peu simpliste, mais le Portugais frappait très peu au but la saison dernière : seulement 7 tirs dont un seul cadré !

Ce n’est pas la folie mais c’est quand même mieux cette saison : il en est à 5 tirs en 12 matches, dont 4 cadrés ! Il est passé d’un tir toutes les 236 minutes à un tir toutes les 150 minutes. Suffisant en tous les cas pour inscrire son premier but en Ligue 1 : à Nantes, tout en tranquillité, après le loupé de Neymar sur le poteau :

Mais c’est surtout dans le domaine des passes décisives qu’il brille lors de cette première partie de saison. On l’a dit, il en a donné trois, et ce n’est que justice puisqu’il est crédité de 3.5 expected assists (source : understat.com). Il pourrait même en avoir quatre mais sa passe pour Soler contre Auxerre étant légèrement déviée par un défenseur, elle n’a pas été comptabilisée.

Ces offrandes traduisent bien sa capacité à faire des différences et à être à l’origine d’occasions. On en a la confirmation avec la stat des passes clés : en 12 matches de Ligue 1 cette saison, il a déjà donné 14 passes débouchant sur un tir d’un coéquipier. C’est presque autant que son total sur l’ensemble de la saison dernière (19 en 27 matches).

Il tourne donc à 1.7 passes clés toutes les 90 minutes. Une sacrée performance pour un latéral du PSG sous QSI puisque seul Alves a fait mieux sur une saison :

Si Mendes se montre plus décisif et crée plus d’occasions, c’est qu’il est situé plus haut sur le terrain dans le dispositif de Galtier. La stat des ballons touchés dans la surface vient confirmer ce choix tactique : alors qu’il ne touchait la saison passée que 1.3 ballons toutes les 90 minutes dans la surface adverse, il est passé à 4.1 cette saison !

Ces 4.1 touches en font même le 5ème joueur de l’effectif parisien le plus présent dans les 18 mètres adverses :

Et il n’y a pas qu’offensivement que Mendes est en nets progrès par rapport à la saison dernière. Défensivement aussi, il paraît plus à l’aise. Son pourcentage de tacles réussis (82 %) témoigne de cette solidité. Surtout, ce taux est en très forte croissance par rapport à la saison dernière (69 %).

Dans tout l’effectif parisien cette saison, il n’y a que Marquinhos qui a un taux de réussite aux tacles plus important que lui :

C’est indéniable, le jeune Portugais est en progrès dans de nombreux secteurs. Pourtant, l’analyse des stats de cette première partie de saison met aussi en évidence des lacunes importantes, et en hausse, dans plusieurs domaines.

En premier lieu, on constate un déchet technique relativement important. C’est la contrepartie logique d’avoir un joueur aussi explosif et qui prend des initiatives sur son côté : il perd des ballons.

Lors de ce ce début de saison, son taux de ballons perdus est élevé puisqu’il dépasse les 20 %. Derrière les attaquants, c’est lui qui a le taux le plus important. L’écart avec les autres latéraux est important puisque Bernat est à 11 % et Hakimi 14 %.

On préfère évidemment la prise de risques et la volonté de Mendes de faire mal au jeu plus neutre de Bernat et même parfois d’Hakimi, mais l’écart de ballons perdus est néanmoins important.

Ce qui est surtout inquiétant c’est que le déchet de Mendes a augmenté cette saison : sa moyenne de ballons perdus est passée de 13 à 14 et son taux de ballons perdus de 16 à 20 %.

Deux facteurs expliquent ce phénomène : son taux de passes réussies est en baisse (de 88.1 % à 85.9 %) et, surtout, son taux de dribbles réussis a dégringolé cette saison. Alors que la saison passée il réussissait 48 % de ses dribbles, il est descendu à 33 % (11/33) en 2022-2023.

Il avait pourtant bien commencé la saison avec 8 dribbles réussis sur 14 lors des quatre premiers matches. Mais, depuis, il compte plus de matches sans le moindre dribble réussi (8) qu’avec au moins un dribble (4). Il n’a réussi que 5 de ses 27 derniers dribbles (19 %) !

L’autre stat particulièrement inquiétante du début de saison de Mendes concerne les centres. Il n’a en effet réussi que 2 centres lors des 16 matches qu’il a disputé : 2 sur 12 en Ligue 1 et 0 sur 6 en Champions League !

Hakimi, sur l’autre aile, en a réussi 9 en Ligue 1. Rien de fou mais c’est déjà mieux. Mendes est le latéral parisien qui centre le plus (1.4 par 90 minutes en Ligue 1) mais aussi celui qui réussit le moins ses tentatives (0.2) :

La saison dernière, sans être extraordinaire, il réussissait 0.7 centres toutes les 90 minutes, soit la moyenne des latéraux du PSG sous QSI toutes saisons confondues. La chute est donc importante et son catastrophique 17 % de réussite dans cet exercice doit absolument être corrigé en seconde partie de saison.

Oui, Mendes a un potentiel dingue. Oui, il a élevé le curseur par rapport à la saison dernière, notamment face au but adverse. Mais oui aussi, les marges de progression dans la prise de décision et la précision technique sont importantes. Ça promet…

Les autres bilans de la première partie de saison 2022-2023 :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Les 5 huitiemes de finale de l'ere NeyBappe :
- Real : Neymar blessé
- MU : Neymar blessé
- BVB : Kylian malade
- Barca : Neymar blessé
- Bayern : Kylian blessé

Les 1/4 :
- Atalanta : Kylian blessé

Les 1/2 :
- City : Kylian blessé

💡 Je viens de constater que Ryan Cherki avait réalisé 11 passes clés (passes qui précèdent le tir d’un coéquipier) ce soir face à Brest. Il détient donc le record sur un seul match depuis que la stat est dispo en 2015 et dépasse Di Maria qui en avait réalisé 10 face à Troyes 👏🏻

@JulienGzd @ParisStats Opta ne s’est pas trompé, un joueur ne peut simplement pas avoir plus d’1xG sur une action. 0.79 pour le penalty + le loupé derrière = le xG global de l’action.

Load More...

Archives

Calendrier

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Top Stats 2020-2021