Catégories
Analyses Saison 2022-2023

Le vrai bilan de la saison de Marco Verratti, partie 2 : toujours le meilleur milieu parisien

Après avoir vu dans une première partie que la saison 2022-2023 de Marco Verratti était dans la lignée de ce qu’il produit au PSG depuis son arrivée, on a cherché, dans ce second volet, à comparer les performances du petit Italien à celles de ses coéquipiers du milieu de terrain. Et malgré son absence de buts et de passes décisives, Verratti reste, d’après les stats, le meilleur milieu du PSG. Il devance, dans cet ordre, Fabian Ruiz, Vitinha et Carlos Soler.

DomaineMeilleur milieu parisien de la saison 2022-2023
Efficacité offensiveFabian Ruiz
Présence offensiveVitinha
Capacité à faire progresser le jeuMarco Verratti
Maîtrise techniqueMarco Verratti
Activité défensiveMarco Verratti

Efficacité offensive : Fabian Ruiz 1er, Verratti dernier

Au contraire de Verratti qui n’a pas été décisif une seule fois cette saison, les autres milieux ont eux régulièrement alimenté la marque :

Même Paredes, qui n’a disputé que 49 minutes sous le maillot Rouge et Bleu cette saison, a trouvé le moyen de faire plus de passe décisive que Marco ! Et quelle passe décisive !

Les plus efficaces furent Fabian et Vitiniha, auteurs de 5 « buts + passes décisives » chacun.

Comment situer ces 5 unités dans l’histoire récente des milieux du PSG ? C’est plutôt bon. Il faut en effet remonter à la saison 2017-2018 pour trouver un milieu (Lo Celso, 4 buts et 3 passes) qui fait mieux lors d’une saison de Ligue 1 avec le maillot parisien.

Le total de 10 buts des milieux parisiens fait d’ailleurs partie des meilleures saisons sous QSI :

En revanche, les 7 passes décisives sont très faibles (plus bas total sous QSI).

Les passes décisives, c’est justement le secteur où Verratti méritait mieux. Il est en effet crédité de 2.9 expected assists, le plus haut total des milieux parisiens, mais d’aucune passe décisive réelle. Cela signifie que ses coéquipiers ont beaucoup gâché sur ses passes « quasi » décisives.

Un milieu qui, au contraire, a fait preuve de réalisme face au but, c’est Carlos Soler. L’Espagnol a marqué 3 buts avec seulement 1.8 expected goals.

L’ancien Valencian est le meilleur buteur des milieux de terrain, malgré un temps de jeu au final nettement inférieur à celui de ses coéquipiers (1188 minutes contre plus de 2000 pour Vitinha et Verratti).

Dans le même ordre d’idée, Renato Sanches a été ultra-efficace avec 2 buts en 705 buts, soit un but toutes les 353 minutes, meilleur ratio des milieux parisiens cette saison.

A l’inverse, Vitinha (2 buts et 2.9 xG) et surtout Verratti (0 but et 1 xG) ont beaucoup gâché.

C’est ce manque de réalisme qui prive Vitinha (2 buts et 3 passes) de la première classe de notre classement de la rubrique « Efficacité offensive » des milieux parisiens, au profit de Fabian Ruiz (3 buts et 2 passes).

L’Espagnol est d’ailleurs coutumier du fait. Si l’on cumule ses buts et ses expected goals de ses six dernières saisons, il a inscrit 9 buts de plus qu’attendu. Son nombre de buts annuel est toujours supérieur à ses xG. La saison précédant son transfert au PSG, il avait inscrit 7 buts avec seulement 1.5 xG ! Une performance rarissime qui avait peut-être conduit Luis Campos à le recruter mais que l’Espagnol n’a pas complètement réédité en Ligue 1.

C’est surtout en fin de saison que l’Espagnol a été décisif avec 2 buts (contre Troyes et Ajaccio) et une passe décisive (contre Auxerre), contribuant ainsi au titre de champion de France du PSG.

Classement des milieux parisiens en matière d’efficacité offensive :

  1. Fabian Ruiz
  2. Vitinha
  3. Carlos Soler
  4. Marco Verratti

Présence offensive : Vitinha 1er, Verratti 2ème

Par présence offensive, on entend principalement la création d’occasions, les tirs, les passes clés (c’est-à-dire des passes débouchant sur un tir d’un coéquipier) et les ballons touchés dans la surface adverse.

Vitinha est le milieu qui a apporté le plus de choses, offensivement parlant, au-delà des buts et des passes décisives vus précédemment : des tirs et des passes clés notamment.

Verratti, lui, paye son manque de tirs et globalement de présence dans la surface adverse.

Pourtant, l’Italien est le milieu parisien avec le plus de passes clés. Plus globalement, il est le milieu le plus souvent à l’origine d’actions se terminant par un tir :

Autre indicateur favorable à Verratti et témoignant de son impact sur le terrain : les Expected Goals Chain. Cette data mesure la contribution de chaque joueur ayant participé à une phase de possession aboutissant à un tir. Elle permet notamment de rendre justice à des joueurs peu souvent buteurs ou passeurs décisifs mais qui ont été à l’origine d’une action se concluant par une frappe, ou qui sont les avant-dernier passeurs avant un but.

Et, dans ce domaine, Verratti excelle et devance ses camarades du milieu de terrain :

En cumulé, Verratti est impliqué, de près (par une passe clé) ou de loin (en étant à l’origine d’une action se terminant par un tir), dans un total de 24 expected goals cette saison en championnat. Aucun milieu de toute la Ligue 1 n’a fait mieux.

A l’aise à la création, Verratti est en revanche celui qui a le moins souvent tenté sa chance (8 tirs seulement), malgré le second plus fort temps de jeu de l’ensemble des milieux de terrain :

Sanches, sur un faible temps de jeu (705 minutes), est celui qui a le meilleur ratio de tirs/minute. Vitinha est celui qui a le plus tiré, notamment de loin (31 tirs, dont 20 de l’extérieur de la surface).

Dernier indicateur de la faible production offensive de Verratti : les ballons touchés dans la surface adverse. Avec un peu plus de 1 par match, il est le milieu parisien qui s’est le moins aventuré dans les 18 mètres adverses.

Fabian et Soler dominent ce classement pour les milieux parisiens (Sanches, malgré ses 2.3 touches dans la surface adverse, a été exclu de l’analyse en raison d’un trop faible temps de jeu).

Au global, c’est néanmoins Vitinha qui se montre le plus présent offensivement parmi l’ensemble des milieux parisiens. Après Verratti, il est le milieu le plus créatif, mais à la différence de l’Italien, il n’hésite pas à prendre sa chance, notamment de loin.

Classement des milieux parisiens en matière de présence offensive :

  1. Vitinha
  2. Marco Verratti
  3. Fabian Ruiz
  4. Carlos Soler

Capacité à faire progresser le jeu : Verratti 1er

Verratti est, de tout l’effectif parisien, celui qui fait le plus progresser le ballon. Donc, logiquement, il domine les milieux de terrain de l’équipe dans ce compartiment du jeu.

Toutes les datas à disposition en attestent, à commencer par les passes progressives (passes qui font avancer le ballon d’au moins 9 mètres).

Verratti réalise 10.7 passes progressives, soit deux fois plus que la moyenne des autres milieux ayant joué au moins 1000 minutes.

Ces passes progressives permettent de « gagner des mètres ». On n’est certes pas au rugby, mais la capacité à amener le ballon dans le terrain adverse et jusqu’à la surface de réparation, constitue bien une qualité importante chez les milieux de terrain.

Et, à ce petit jeu, Verratti n’a pas d’égal, que ce soit par la passe ou par la conduite de balle :

Là où Verratti fait avancer le ballon de 736 mètres en moyenne par match, Fabian est à 438, Vitinha 378 et Soler 218 ! Les écarts sont colossaux.

La position plus reculée de l’Italien lui permet notamment d’utiliser plus l’arme du jeu long que ses coéquipiers de l’entrejeu :

Cet atout pour renverser le jeu est très peu utilisé par les joueurs parisiens, notamment les milieux de terrain où seul Verratti dépasse les 3 par match.

La déception provient surtout de Vitinha. Le Portugais, parfois utilisé en numéro 10, a semblé souvent en difficulté pour casser des lignes. Le fait d’être parfois tancé par ses partenaires pour ses choix de passes, ou d’être parfois positionné plus haut sur le pré, n’a sûrement pas aidé, mais le manque de prise de risques est vraiment flagrant.

On le retrouve jusque dans le pourcentage de passes vers l’avant. Vitinha affiche un désolant 20 %, qui le positionne même derrière un Soler pourtant ultra prudent.

Là encore, l’écart entre Verratti et les autres milieux est important (même si en partie expliqué par le positionnement souvent plus bas de l’Italien). Soler, positionné souvent plus haut sur le terrain, et assez frileux dans ses choix de passes, est logiquement dernier de ce classement.

Classement des milieux parisiens en matière de capacité à faire progresser le ballon :

  1. Marco Verratti
  2. Fabian Ruiz
  3. Vitinha
  4. Carlos Soler

Maîtrise technique : Verratti 1er

Sans surprise, quand il s’agit de garder le ballon, ou de le rendre propre, Verratti n’a pas d’égal parmi les milieux de terrain du PSG. Toutes les stats de cette thématique en témoignent.

On commence avec la stat des ballons perdus. Alors, certes, avec 10.4 ballons perdus par 90 minutes, l’Italien est celui qui perd le plus de ballons. Mais ramené au nombre de ballons joués, cela ne représente que 9 % des ballons touchés, soit le plus faible ratio des joueurs de l’entrejeu du PSG :

Pour bien se rendre compte de la différence de volume de jeu, voici ci-dessous le nombre de ballons joués par chacun des milieux :

Fabian se rapproche des 100 ballons joués, sans toutefois atteindre cette marque. Ils ne sont donc toujours que quatre milieux parisiens (comptant au moins 20 matches de Ligue 1) à avoir une moyenne supérieure à 100 ballons par 90 minutes (Verratti, Paredes, Thiago Motta et Gueye) :

Mais revenons-en aux stats des milieux de la saison écoulée. En terme de pourcentage de passes réussis, Verratti domine toujours notre quatuor, avec un joli 92.9 %.

Bien sûr, il faudrait pondérer ce taux par la difficulté des passes tentées. Mais on a vu précédemment que le numéro 6 parisien était aussi celui qui tentait le plus de passes longues et de passes vers l’avant. Son taux de 93 % est donc d’autant plus méritoire.

Enfin, dernier indicateur témoignant de la suprématie « verrattienne » dans le domaine technique : les dribbles. Même en ne réussissant que 55 % de ses tentatives cette saison, l’Italien reste le milieu qui élimine le plus d’adversaires en un contre un (1.2/90 minutes) :

Vitinha le suit de près avec un meilleur taux de réussite. Soler de son côté a été en grande difficulté quand il a fallu se débarrasser d’un adversaire : il a réussi seulement 5 dribbles sur l’ensemble de la saison !

Classement des milieux parisiens en matière de maîtrise technique :

  1. Marco Verratti
  2. Fabian Ruiz
  3. Vitinha
  4. Carlos Soler

Activité défensive : Verratti 1er

On conclut ce tour d’horizon des datas des milieux parisiens en s’intéressant au secteur défensif. Quel milieu a eu la plus grosse activité sans ballon ?

C’est Marco Verratti qui s’affirme comme le milieu le plus présent défensivement. Mais la lutte avec Fabian Ruiz est serrée.

Pour preuve, l’ancien Napolitain est le milieu qui a gratté le plus de ballons dans les pieds adverses :

Profitant de sa taille, de son sens du placement et de activité, Fabian est même tout simplement le joueur du PSG qui a récupéré en moyenne le plus de ballons la saison écoulée :

En volume d’interventions défensives, Fabian et Verratti font jeu égal. Verratti réussit plus de tacles, d’interceptions et de contres, mais Fabian effectue plus de dégagements :

Les productions défensives de Vitinha et surtout de Soler sont beaucoup plus basses.

Si l’on se penche sur les stats de duels, Verratti se détache nettement de ses collègues du milieu de terrain. Il gagne au moins deux duels de plus que ses trois coéquipiers :

Non seulement le petit Italien dispute plus de duels (près de 13 contre 9 pour Vitinha et Fabian), mais en outre, il en ressort plus souvent vainqueur (54 %).

Si Fabian Ruiz affiche également un taux de duels gagnés intéressant (54 %), les taux de Vitinha et Soler sont eux très inquiétants (44 %) et témoignent bien de leurs limites dans les joutes parfois physiques de notre championnat national. On signalera, à titre de comparaison, que la moyenne de duels victorieux en L1 d’un milieu parisien sous QSI est de 53 %.

C’est cette stat de duels qui, pour nous, fait la différence dans notre classement « défensif » des milieux parisiens entre Verratti et Fabian. Dans un domaine où le PSG a souvent failli, le vice-capitaine a continué à aller au charbon et à montrer de l’envie.

Avec seulement 50 % de duels remportés, la saison des milieux est d’ailleurs la plus mauvaise dans ce domaine des 8 dernières :

Classement des milieux parisiens en matière d’activité défensive :

  1. Marco Verratti
  2. Fabian Ruiz
  3. Vitinha
  4. Carlos Soler

En analysant l’ensemble des stats à disposition, Marco Verratti est bel et bien le meilleur parisien de la campagne 2022-2023 de Ligue 1. Les saisons passent, les coéquipiers au milieu se succèdent, mais Verratti demeure le milieu le plus faible de l’entrejeu parisien, année après année.

Selon certains médias, ce serait pourtant lui le problème. Il empêcherait les autres de s’exprimer. Pourtant, Matuidi ou Paredes par le passé, Fabian Ruiz la saison dernière, ont su faire étalage de certaines qualités en présence du petit Italien.

L’Espagnol justement, par son réalisme offensif, ses projections dans la surface adverse, sa sûreté technique et son impact défensif, s’affirme sans discussion comme le deuxième meilleur milieu de terrain du PSG la saison dernière.

Vitinha, malgré son activité offensive, a montré trop de frilosité dans son jeu vers l’avant et trop de faiblesses dans le duel, pour qu’un bilan positif de sa saison soit tiré.

Soler, sorte de clone du Wijnaldum de 2021-2022, buteur surprise par séquence, mais fantomatique la plupart du temps, et Sanches, plutôt bon lors de ses rares apparitions mais trop souvent blessé, font aussi partie des déceptions de la saison parisienne.

Liens vers les autres volets du bilan de la saison 2022-2023 de Marco Verratti :

Liens vers les autres articles bilan de la saison 2022-2023 :

Liens vers tous les articles du site concernant Verratti :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2022-2023

Articles les plus lus

Top Stats 2021-2022

Top Stats 2020-2021

Calendrier

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

Archives