Catégories
Matches Saison 2020-2021

Metz-PSG (1-3) : Un Verratti de gala

Alors que l’on se demandait dans quel état de forme se trouvait Marco Verratti après avoir attrapé une seconde fois le Covid et qu’on le disait du coup affaibli, l’Italien a rassuré tous les supporters parisiens hier à Metz (victoire 3-1). Et de quelle manière ! Il a éclaboussé de toute sa classe cette rencontre importante dans la course pour le titre de champion de France. La démonstration en stats.

Maurico Pochettino était très élogieux envers Marco Verratti à l’issue de la rencontre et en disait un peu plus que d’habitude sur son rôle dans l’équipe : « Marco est un joueur qui couvre beaucoup d’espace et peut parcourir de longues distances. On ne peut pas le fixer à un seul poste déterminé. Marco a la capacité de lire ce dont l’équipe a besoin et va se déplacer et se placer librement sur le terrain par la suite. »

Une grande liberté de mouvements pour une efficacité maximale

Principale nouveauté du staff de Pochettino par rapport à son prédécesseur, le positionnement de Marco Verratti en numéro 10, semble répondre en fait à une considération simple : l’Italien est tellement fort et tellement intelligent qu’il peut déterminer lui-même le poste où il sera le plus utile pour son équipe. Une sorte de coach sur le terrain qui se déplace où le jeu l’appelle. Bien vu Mauricio. Et si, jusque-là, l’Italien avait rendu des copies satisfaisantes dans ce rôle, mais sans atteindre l’extraordinaire, le match d’hier a démontré toute la pertinence de cette liberté accordée. C’est bien simple, Marco était partout (avec une petite préférence pour le côté gauche pour combiner plus facilement avec Neymar et Mbappé), comme le révèle la cartographie de ses ballons touchés :

En tout, « Il Gufetto » a touché 128 ballons (record du match), dont 26 dans le dernier du terrain et 3 dans la surface (source : fbref.com). Encore plus que les chiffres, finalement assez banals le concernant (c’est la 11ème fois de la saison qu’il dépasse les 100 ballons joués en Ligue 1), c’est cette impression folle de le voir partout sur le terrain qui a impressionné. Il n’était en effet pas rare de le voir, sur une même action, à la récupération d’un ballon après avoir pressé le porteur adverse, éliminer un adversaire avec ses petits crochets, porter le ballon vers l’avant et terminer la phase de jeu par une passe vers l’un de ses attaquants. Il était donc souvent au départ et à la (quasi)-conclusion de la plupart des offensives parisiennes. On exagère ?  Les stats viennent pourtant confirmer cette impression.

Pressing permanent

En commençant par celles de sa débauche d’énergie défensive : son positionnement très haut sur le terrain lui permet notamment de harceler assez librement les adversaires, puisqu’il a deux milieux plus défensifs derrière lui. Du coup, il s’en donne à cœur joie dans le pressing. Hier cela l’a conduit à faire sien 13 ballons sur les 33 actions de pressing qu’il a effectuées (dont 9 dans le dernier tiers du terrain). Il s’agit des records du match et de ses records personnels de la saison.

L’autre stat défensive impressionnante concerne les tacles. Alors qu’il tourne cette saison en Ligue 1 à 3.1 tacles réussis sur 5.9 toutes les 90 minutes, il en a réussi à Metz 14 sur 16. Soit presque autant à lui seul que toute l’équipe de Metz réunie (15 réussis) et la moitié des tacles du PSG (28 réussis).

L’écart avec ses coéquipiers rend bien compte de l’enthousiasme mis par Verratti dans cet exercice. On l’a d’ailleurs souvent vu à terre, parfois plusieurs secondes, s’arracher pour prendre le ballon des pieds des Messins.  

Pour en terminer avec la partie défensive, on ajoutera qu’il a aussi à son actif 4 interceptions : record du match et record personnel de la saison.

21 duels remportés sur 26 !

Ces stats défensives traduisent bien l’énergie débordante du milieu de la « Squadra Azzura ». Mais c’est pourtant un autre indicateur qui fait passer son match dans la catégorie des « Masterclass » : Verratti a remporté à Metz 21 des 26 duels qu’il a disputés !

Quelques comparaisons sont nécessaires pour bien prendre conscience de la portée de cette data :

  • Il tournait en moyenne jusque-là à 7 tacles réussis sur 13 en Ligue 1
  • La meilleure perf d’un Parisien cette saison revenait jusque-là à Neymar face à Lyon avec 17 duels remportés (sur 26)
  • Il faut remonter à janvier 2017 et une victoire à Rennes pour trouver trace d’une prestation quasi équivalente de sa part : 21 duels remportés également, mais sur 34 disputés
  • Sur les années récentes, seul Neymar en a réussi plus sur un match : 25 (sur 35) lors de sa première au Parc face à Toulouse en août 2017

Ce qui choque c’est tout autant le nombre de duels remportés que le pourcentage de succès. Sachant qu’en moyenne le PSG remporte environ 51 % de ses duels, les 83 % de Verratti paraissent surnaturels. La liste des joueurs parisiens à au moins 10 duels remportés cette saison en championnat met également bien en évidence l’écart de volume mais aussi de réussite entre le match de Verratti hier et les autres :

Neymar a notamment atteint les 26 duels joués à plusieurs reprises en 2020-2021 (4 fois en 14 matches de Ligue 1) mais jamais en gagnant plus de 17 duels. Ils ne sont que trois (en plus de Verratti) à avoir remporté au moins 10 duels sur un match de Ligue 1 cette saison. Cependant aucun avec un tel taux de succès (la moyenne sur cet échantillon est de 62 %).

On a vu que par ses tacles et ses pressions sur l’adversaire l’ancien de Pescara avait remporté des duels défensifs. Mais par ses dribbles, il a aussi remporté des duels offensifs. Et sans le moindre déchet puisqu’il a réussi les quatre dribbles qu’il a tentés.

Beaucoup de projections vers l’avant

Sa partition offensive ne se limite pas aux dribbles, lojn de là. Car Marco est un joueur d’équipe avant tout. Ne dribblant que lorsque la situation le nécessite. Le reste du temps, il cherche à faire progresser le ballon. Ses stats en la matière à Saint-Symphorien sont là aussi éloquentes : avec 546 mètres gagnés, il se situe juste derrière Paredes (qui jouait dans une position plus reculée favorisant ce type de stats) sur ce match.

Le site fbref.com comptabilise 9 passes dites « progressives » (record du match) et 11 conduites de balle vers l’avant (seul Mbappé fait mieux avec 12).

Sa matrice de passes en dit beaucoup aussi sur son souci de jouer vers l’avant : après Paredes (20 passes), les joueurs qu’il a le plus touchés sont Neymar (13 fois) et Mbappé (11). La connexion entre les trois créateurs de jeu fut excellente hier puisque, dans l’autre sens, le Brésilien a adressé 10 passes à l’Italien et le Français 9, faisant de Verratti le joueur qu’ils ont le plus cherché.

Il a notamment utilisé son jeu long, avec parcimonie (4 tentatives) mais avec succès (4 réussites). On pourrait aussi ajouter qu’il a provoqué 3 fautes adverses, soit le plus haut total du match, et qu’il n’a perdu que 12 ballons (soit 9 % de ses ballons joués, alors qu’il tourne cette saison à 11 %).

Il n’a certes pas marqué, ni donné de passes décisives, mais il a délivré trois passes aboutissant à un tir d’un partenaire, dont un centre pour Sarabia qui aurait pu connaître un meilleur sort si l’Espagnol avait pu rabattre sa tête (50ème minute). Seul Neymar (5) a distribué plus de passes clés que lui.

Les stats viennent donc confirmer l’impression visuelle d’un « Petit Hibou » revenu en pleine forme au meilleur moment pour aller défier Manchester City en demi-finale de Champions League la semaine prochaine (et dire qu’il n’a pas joué une seule minute de la double confrontation face au Bayern…). Si l’on voulait un dernier signe attestant que le magicien italien est bel et bien de retour, il n’y a qu’à constater qu’il a en outre été sanctionné de son habituel carton jaune (son 6ème en 20 matches de Ligue 1 cette saison). Il y a des signes qui ne trompent pas : le grand Marco est de retour !

Article paru sur Culture PSG en avril 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

📊Les stats de Danilo à la mi-temps de Metz-PSG (1-1)
👟69 ballons joués 🥉
🏐63 passes réussies sur 63 🥈
⛹️‍♂️1 dribble réussi sur 3
🥢1 tacle réussi sur 1
🏌️1 dégagement
🤼‍♂️2 duels gagnés sur 6
🪃 7 ballons récupérés 🥇
⛔️1 tir contré

📊Les stats de Rafinha à la mi-temps de Metz-PSG (1-1)
🏹1 tir, contré
👟59 ballons joués
🏐46 passes réussies sur 48
⛹️‍♂️1 dribble réussi sur 2
🥢5 tacles réussis sur 5 🥇
📞1 interception 🥈
🪃 6 ballons récupérés 🥈
🚑1 faute subie
🤼‍♂️7 duels gagnés sur 9 🥇
📉3 ballons perdus

📊Les stats collectives à la mi-temps de Metz-PSG (1-1)
🏹5 tirs partout
🎯2 tirs cadrés partout
👟76 % de possession pour le PSG
⛹️‍♂️6 dribbles réussis à 2 pour le PSG
🌈3 corners à 0 pour Metz
🚑6 fautes commises à 3 pour le PSG
🤼‍♂️63 % de duels gagnés par le PSG

Hello @PaulTchoukriel @GovouSidney Si vous voulez compléter vos fiches pour le match de ce soir : https://www.parisstatsgermain.fr/paris-forte-tete/

Avec 6 buts de la tête en 6 matches, le PSG est sur les bases d'une saison record. On vous explique tout ça https://www.parisstatsgermain.fr/paris-forte-tete/

Toutes les stats collectives de PSG-Lyon, mises en perspective avec les moyennes de la saison : c'est le désormais traditionnel box-score
https://www.parisstatsgermain.fr/psg-lyon-2-1-box-score/

#Neymar vous a plu hier ? Nous aussi. On s'est donc penchés sur ses stats et c'est riche d'enseignements sur la saison que peut vivre le PSG.
https://www.parisstatsgermain.fr/psg-lyon-2-1-neymar-lequilibriste/

Paqueta en est à 12 fautes en 3 matches contre Paris (6 et 2 la saison dernière, 4 ce soir). 0 carton
L'année dernière, il était le joueur qui commettait le plus de fautes/match en L1 (2.2). 65 fautes en tout pour 4 jaunes + 1 rouge. Verratti avait 7 jaunes pour 28 fautes

📊Les stats de Nuno Mendes lors de PSG-OL (2-1) :
🏹1 tir non cadré
👟65 ballons touchés
🏐44 passes réussies sur 46
🔑0 passe clé
↩️0 centre réussi sur 3
⛹️‍♂️0 dribble réussi sur 1
🚑1 faute subie
📉8 ballons perdus
⬇️

Load More...

Archives

Calendrier

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Top Stats 2020-2021