Catégories
Matches Saison 2021-2022

PSG-Brest (2-0) : Verratti cartonne

Le jeu de mots est facile mais il mérite quand même qu’on le développe : non seulement Marco Verratti a « cartonné » face à Brest, tant il a éclaboussé de sa classe le match de samedi soir, mais, en outre, il a reçu un nouveau carton jaune (son 8ème de la saison en championnat). L’occasion pour nous de nous pencher d’une part sur les stats de son match titanesque, mais aussi sur son rapport avec le corps arbitral.

Un match de géant pour le petit hibou : Marco Verratti a livré au Parc samedi une de ses prestations dont lui seul a le secret. Alors que l’on restait un peu sur notre faim avec le champion d’Europe 2020 depuis le début de saison (cf. notre bilan de la première partie de saison des milieux de terrain), il nous a rappelé face aux hommes de Der Zakarian qu’il était bien l’un des meilleurs milieux au monde.

Mais puisque le football, avant d’être un sport de chiffres, est un formidable générateur d’émotions, on vous propose de vous régaler avec cette petite vidéo de ses meilleures actions avant d’entrer dans le détail de ses stats :

La vidéo vous a plu ? Les stats sont du même ordre. Exceptionnelles. Dans tous les sens du terme puisque Marco Verratti a même tiré au but. Et c’est bien de l’ordre de l’exception cette saison encore puisque ce n’était que son deuxième tir de la saison en Ligue 1 ! Il faut croire qu’il a quelque chose contre les Bretons, puisque le précédent tir date du match aller à Brest !

On ne sait plus s’il vaut mieux en rire ou en pleurer, mais le nombre de frappes de l’Italien pose quand même question. Il tourne donc cette saison à 0.2 tirs par 90 minutes. Famélique.

Il n’a en outre pas eu de réussite samedi soir puisque son tir a heurté le poteau de Bizot, le gardien breton. Pour mémoire, son dernier but (magnifique mais litigieux) en Ligue 1 remonte au 6 mai 2017 face à Bastia :

On pourrait s’arrêter là pour décrire le match de l’Italien, en considérant que le fait qu’il ait tiré, et failli marquer, suffit à notre bonheur. Mais ce serait dommage de ne pas énumérer le reste de ses prouesses :

  • Il a touché 129 ballons, record du match. Il s’agit aussi de son plus haut total de la saison et du 3ème plus haut total de la saison pour un Parisien sur une rencontre.
  • Il a touché 5 ballons dans la surface adverse, 2ème total du match derrière Mbappé. Alors qu’il restait sur deux matches de Ligue 1 sans le moindre ballon touché dans les 18 mètres, il a remis les pendules à l’heure.
  • Il n’a perdu que 7 ballons, soit 5 % des ballons joués. C’est bien mieux que sa moyenne de 11 % sur la saison.
  • Il a réussi 110 passes, plus haut total pour un milieu Parisien cette saison. Il n’a raté que 7 passes, soit un taux de passes réussies de 94 %.
  • Il a distribué 3 passes clés, 3ème total du match, son record de la saison en Ligue 1. Dont une après un numéro à l’entrée de la surface pour servir Kehrer qui rate inexplicablement le cadre :
  • Il a réussi 15 passes progressives, record du match et record personnel de la saison. Sur un match, il n’y a que Messi (17) et Neymar (16) qui ont fait mieux pour le PSG cette saison en Ligue 1.

  • Il a réussi les 4 passes longues qu’il a tentées. Il reste sur une série de 13 passes longues réussies sur 16 lors des quatre dernières rencontres de championnat.
  • Il a réussi les deux dribbles qu’il a tentés. Il n’a plus raté un dribble en Ligue 1 depuis le 20 novembre 2021 face à Nantes (7/7 depuis)
  • Il a effectué 24 actions de pressing, record personnel cette saison et record du match :
  • Il a généré 1.85 xG Chain (c’est-à-dire sa contribution aux offensives se terminant par un tir), record du match et record pour un milieu Parisien cette saison en Ligue 1

N’en jetez plus, la coupe est pleine. Le petit Italien a rayonné sur la partie et confirmé ainsi que c’est dans ce poste de sentinelle (qu’il a conservé malgré les entrées de Paredes et Danilo) qu’il bonifie le plus le jeu parisien.

Mais, un match de Verratti ne serait pas complet sans un petit carton jaune. Il a en effet été averti à la 58ème minute pour un tacle en retard sur Magnetti, sa seule faute du match.

L’occasion pour nous de nous plonger dans ses stats de fautes et de cartons.

Verratti a donc récolté face à Brest son 8ème carton jaune de la saison en Ligue 1 (plus 1 en Champions League). C’est beaucoup ? Oui, à tous points de vue.

C’est d’abord beaucoup par rapport aux autres joueurs. Personne au PSG évidemment n’en a obtenu autant (le second est Mbappé avec 5) et il n’y a qu’un seul joueur dans toute la Ligue 1 qui en a récolté plus (le défenseur Rémois Gravillon) :

On remarque au passage qu’il est le joueur de ce Top 10 des cartonnés avec le moins de fautes commises.

Mais même par rapport à ses propres standards à lui, ces 8 cartons jaunes constituent un total élevé. En effet, son record sur une saison est de 11 et sa moyenne par minute est plus élevée que jamais :

On remarque sur le graphique ci-dessus que c’est au cours de ses premières saisons dans la capitale qu’il a obtenu le plus de cartons jaunes (au moins 10 lors de ses trois premières saisons). Sa moyenne lors des six saisons suivantes est de 6. Il retrouve donc en 2021-2022 ses mauvaises habitudes de début de carrière.

Le rythme auquel il récolte ces cartons est en outre inédit puisqu’il est sanctionné d’un avertissement en moyenne toutes les 103 minutes, soit un carton quasiment pour chaque match entier !

Sa « productivité » actuelle est deux fois supérieure à sa moyenne en carrière (un carton toutes les 239 minutes). S’il poursuit sur cette lancée, il battra sans difficulté son record de 11 cartons jaunes sur une saison de Ligue 1…

Faut-il lui souhaiter ? Car cela signifierait aussi qu’il a été en bonne santé et qu’il a pu disputer la fin de saison sans blessure grave…

Il risque en tous les cas des suspensions surtout s’il continue au rythme actuel d’un carton par match comme c’est le cas lors des quatre dernières rencontres.

La troisième raison qui nous fait dire que le nombre de cartons jaunes de Verratti est élevé, c’est quand on regarde le nombre de fautes commises.

Il n’a en effet commis que 16 fautes pour obtenir ses 8 cartons, soit un ratio d’un avertissement toutes les deux fautes !

La saison dernière il recevait un carton toutes les 4 fautes en moyenne. Son ratio moyen en carrière en Ligue 1 est d’un carton toutes les 5 fautes. Il bat vraiment des records cette saison.

La comparaison avec les autres joueurs d el’effectif parisien est instructive :

On constate tout d’abord qu’il est l’un des joueurs qui commet le plus de fautes rapporté à son temps de jeu : une faute toutes les 51 minutes. Il n’y a que Dagba, Dina-Ebimbé, Ramos et Gueye qui en commettent plus souvent. On remarque qu’à l’inverse Marquinhos et Wijnaldum sont ultra propres (trop ?).

Mais c’est surtout la comparaison du ratio fautes/cartons qui nous interpellent :

Il n’y a que Ramos et Wijnaldum qui sont plus rapidement sanctionnés d’un avertissement que lui. Mais pour Ramos, l’échantillon de matches est vraiment faible (3), tandis que l’on a vu que Marquinhos commettait très peu de fautes (3 en tout en Ligue 1).

La comparaison avec Gueye, à l’autre bout du graphique, est saisissante : le Sénégalais commet en moyenne 22 fautes avant de se voir sanctionné d’un carton jaune. C’est 11 fois plus que Verratti. Alors certes, les fautes ne sont peut-être pas comparables mais l’écart est trop important pour être uniquement dû à cela.

L’explication résiderait-elle dans les cartons obtenus par l’Italien pour contestation ? C’est ce que nous avons voulu vérifier en recherchant la cause de chacun des 15 avertissements qu’il a reçus ces deux derniers exercices. Voici le détail ci-dessous :

Il n’a reçu ces deux dernières saisons qu’un seul carton jaune pour contestation (en Ligue 1). La grande majorité vient des fautes qu’il commet (10 sur 15 cartons). Il est aussi coutumier d’actes d’anti-jeu (main, gain de temps).

La raison de son nombre élevé de cartons vient donc du type de fautes qu’il commet plus que des contestations auprès des arbitres. Contrairement à d’autres, il n’hésite pas à se sacrifier et à couper des contre-attaques. La majorité de ses cartons vient de ce type de situations où il est dépassé mais où il préfère faire cette faute tactique plutôt que de laisser le contre se développer.

On ne peut en outre s’empêcher de penser à cette phrase incroyable de l’ancien arbitre Tony Chapron qui avouait lors d’un entretien avec Verratti pour une documentaire de Canal + : « Je vais essayer de t’expliquer pourquoi tu les prends. Ce n’est pas parce que tu contestes, a confié l’ancien arbitre de Ligue 1 à l’Italien. C’est parce qu’on anticipe le fait que tu vas contester. En fait, les arbitres t’emprisonnent, ils te canalisent et toi tu es emprisonné dans ton jeu. » Une manière pour les arbitres de s’offrir une partie plus tranquille.

Bref, ces multiples cartons sont donc la conséquence à la fois de fautes grossières mais aussi de son image qu’il ne fait rien pour arranger.

Serait-il meilleur s’il râlait moins ? Cela reste à démontrer…

Liens utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Mais le PSG c'est aussi (Ligue 1):
- 30 ballons dans la surface : + bas sous QSI
- 28 % de mètres gagnés par la passe : + bas sous QSI
- 42 passes progressives : + bas niveau sous QSI
- 5.5 % de passes longues : + bas niveau sous QSI
- 3.1 centres réussis : + bas niveau sous QSI

📊Quelques chiffres sur le jeu du PSG en Ligue 1 :
Côté pile :
- 90.6 % de passes réussies : record sous QSI
- 63.3 % de possession : 2ème taux sous QSI

📊Selon les données de Whoscored, Kimpembe est le joueur de Ligue 1 le plus précis dans ses passes (95.5 %). Il devance 4 Parisiens. 7 Parisiens aux 10 premières places. Pas hyper rassurant de voir tous nos milieux ou presque si hauts dans ce classement...

📊Le PSG a réussi 90.6 % de ses passes en Ligue 1. Personne n'a fait mieux dans les 5 principaux championnats européens. C'est d'ailleurs le record du PSG sous QSI.
Est-ce qu'une équipe avait déjà dépassé les 90 % @OptaJean ?

📊Par 90 minutes, et en ne conservant que les joueurs à plus de 1000 minutes, Mbappé est le joueur de Ligue 1 qui tire le plus (4.4 tirs), devant Guirassy (4.1) et Messi (3.7)

Load More...

Archives

Calendrier

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Top Stats 2020-2021