Catégories
Analyses Saison 2021-2022

Le temps de jeu des Titis au plus bas

La saison écoulée, malgré un nombre record de joueurs formés au club utilisés en Ligue 1 (12 en tout) et un Kimpembe à près de 2600 minutes, le temps de jeu total des Titis du PSG a connu un point bas, jamais vu depuis 2015-2016. Analyse.

Une avance confortable en Ligue 1 tout au long de la saison, des jeunes prometteurs qui s’illustrent en U19 et en Youth League, des « pépites » en fin de contrat, des pros aguerris qui ne brillent pas en équipe première, l’absence d’équipe réserve : tout était réuni pour que Pochettino puise largement au sein du centre de formation parisien pour confronter les jeunes pousses à la réalité de la Ligue 1.

Et pourtant, il n’en fut rien. Le temps de jeu total de l’ensemble des joueurs formés au club est repassé sous la barre des 10 % du temps de jeu total disponible pour la première fois depuis la saison 2015-2016.

Une étude du CIES (Centre International d’Etude du Sport) positionne le PSG au 13ème rang de Ligue 1 en terme d’utilisation de son centre de formation. Un comble pour un centre reconnu comme le meilleur de France et une telle avance en championnat…

Pire même, si l’on ôte Kimpembe (et Letellier) de ce total de minutes et que l’on ne conserve que le temps de jeu des moins de 22 ans, on tombe à 2 % (soit 713 minutes en cumulé).

Dans ce total de 3 300 minutes, Kimpembe, avec ses 2 580 minutes, est en effet l’arbre qui cache la forêt. Le champion du monde 2018 représente en effet à lui seul 78 % du temps de jeu total des joueurs formés au PSG ! Il a même le 3ème temps de jeu de tout l’effectif parisien derrière Mbappé et Marquinhos.

Pourtant, Pochettino a convoqué tout au long de la saison une multitude de jeunes du centre. Ils sont 8 jeunes à avoir été inscrits sur la feuille de match au moins une fois en Ligue 1 : Bitshiabu, Bitumazala, Gassama, Gharbi, Michut, Simons, Franchi et Yansané. Et ils ont tous eu droit à au moins une minute de jeu en Ligue 1 (sauf Franchi).

Si l’on ajoute d’anciens pensionnaires du centre de formation comme Kimpembe, Letellier, Dagba, Dina-Ebimbé et Kalimuendo, ce sont pas moins de 12 joueurs formés au club qui ont foulé une pelouse de Ligue 1 cette saison avec le maillot du PSG. En remontant jusqu’en 2007-2008, il s’agit d’un record (à égalité avec la saison 2018-2019). Mais à la grande différence de 2018-2019, le temps de jeu moyen des Titis est extrêmement faible. Cette saison-là, en effet, les Titis avaient cumulé 25 % du temps de jeu disponible en Ligue 1, un record.

Lors de la saison écoulée, la moitié des joueurs formés au club n’a en fait disputé qu’un seul match.

Ils sont même 8 sur 12 à avoir joué moins de 90 minutes en tout.

On a pourtant cru en début d’année 2022 que la tendance s’inversait. Comme le montre le graphique ci-dessous qui récapitule le temps de jeu des Titis par match, un pic fut atteint en janvier 2022 à Lyon (match nul 1-1) avec 208 minutes (dont 42 pour le duo Simons-Michut). Mais ce ne fut qu’un feu de paille puisque deux matches de championnat plus tard, contre Reims, aucun joueur formé au club n’eut droit à la moindre minute !

L’impression qui prédomine est d’avoir voulu faire un peu plaisir à tout le monde, mais sans réelle ligne directrice et en générant beaucoup de frustration.

En effet, que ressentent ces jeunes qui piaffent d’impatience à force d’être soit non convoqués, soit relégués en tribunes ou scotchés au banc tout le match. Et quel réel intérêt de les faire entrer en toute fin de match comme ce fut souvent le cas ?

Pourquoi lors de nombreux matches où le score était plié à l’heure de jeu, surtout en fin de saison, ne pas avoir donné leur chance aux jeunes pour qu’ils engrangent de l’expérience et montrent ce dont ils sont capables ? Au lieu de cela, Pochettino a préféré respecter une certaine hiérarchie et des statuts, et faire entrer des joueurs dont on sait pertinemment que le PSG va chercher à se séparer (Herrera, Gueye, Icardi, etc…).

Le match contre Reims de janvier 2022 évoqué plus haut est d’ailleurs assez symptomatique de la gestion de Pochettino : alors que le PSG mène 3-0 à la 67ème minute et même 4-0 à la 75ème, il ne fait renter aucun des jeunes présents sur le banc (Simons, Michut, Dina-Ebimbé). Au contraire, ce sont Herrera et Draxler qui ont fait leur apparition dans le dernier quart d’heure. Pourquoi ?

Cette gestion des temps de jeu par le staff, notamment une fois le titre acquis, reste un grand mystère et n’a pas rendu service au club pour trois raisons :

  • les jeunes concernés n’ont pu qu’être frustrés de ne pas pouvoir jouer et vont sûrement chercher à partir
  • la génération suivante s’est forcément dit que décidemment le PSG ne comptait pas sur ses jeunes et qu’il était préférable d’avoir voir ailleurs si la pelouse est plus verte
  • les professionnels aguerris ont dû se sentir conforter dans leur choix de privilégier un maintien au PSG plutôt que de se chercher une porte de sortie

Le mot qui vient à l’esprit en conclusion de cette politique est « sabotage » mais on est impatient d’entendre Pochettino nous donner les raisons de ses choix, surtout après avoir dit plusieurs fois que les jeunes auraient leur chance.

Alors que tout était réuni pour qu’on voit un maximum les jeunes à l’œuvre, et en savoir un peu plus sur leur niveau réel, la saison écoulée est celle d’un grand gâchis. Certes, l’exemple Kouassi l’a démontré, donner du temps de jeu à une pépite du centre ne garantit pas une signature au club, mais cela aurait au moins permis de répondre à leur frustration et d’envoyer des signaux positifs à tout le monde.

Liens utiles sur le temps de jeu des Titis :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

📊Messi est le Parisien qui a réussi le plus de pressings samedi soir à Clermont !
Le volume est faible, et il partage cette distinction avec Kimpembe, mais cela reste un événement !
Le détail par joueur ci-dessous :

Petite stat extraite de l'article relatif au match d'hier : la progression du ballon où Ramos a encore dominé les débats
https://www.parisstatsgermain.fr/clermont-psg-0-5-un-joueur-une-stat/

Nouveau concept pour démarrer cette nouvelle saison : "un joueur, une stat". Pour chaque joueur de chaque match du PSG, on analysera la stat marquante de sa partie en la mettant en perspective. On commence avec ce Clermont-PSG où il y a beaucoup à dire !
https://www.parisstatsgermain.fr/clermont-psg-0-5-un-joueur-une-stat/

victoire avec 5 buts d'écart à l'extérieur en @Ligue1UberEats, acte 6 pour le @PSG_inside, le détail ici ❤️💙➡️ http://www.paris-canalhistorique.com/5-lexterieur-acte-6-pour-le-psg/

La barre des 7000 abonnés franchie le soir où, Paris gagne 5-0, Neymar réussit un triplé de passes dé, Messi met un retourné et Zaïre-Emery joue ses 1ères minutes. Je kiffe !

Load More...

Archives

Calendrier

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Top Stats 2020-2021