Catégories
Matches Saison 2021-2022

Lyon-PSG (1-1) : le match de Simons et Michut en chiffres

L’événement marquant du match nul entre Lyon et le PSG lors de la 20ème journée est le temps de jeu accordé aux « Titis » Xavi Simons et Edouard Michut, 21 minutes chacun. Le temps pour le second de donner au passage une passe décisive. Retour en détails sur leur performance respective avec quatre stats marquantes.

Le premier chiffre marquant du match des jeunes Parisiens c’est évidemment la passe décisive de Michut.

Le mouvement qu’il initie côté gauche se conclut par un centre de sa part repris victorieusement, de manière un peu heureuse, par Kehrer pour l’égalisation parisienne (76ème minute) :

Le jeune Michut est devenu au passage le passeur décisif le plus jeune pour Paris dans l’élite (18 ans 311 jours) depuis Kylian Mbappé (18 ans et 298 jours) contre Dijon le 14 octobre 2017. 

Leur second chiffre marquant concerne les ballons touchés dans la surface.

Comme signalé dans le tweet ci-dessus, les trois titulaires au milieu de terrain (Herrera, Paredes et Verratti), 91 sélections à eux trois, n’ont pas été trouvés une seule fois dans la surface adverse. Certes, ils apportent d’autre chose au jeu parisien, mais c’est assez inquiétant, dans un match où le PSG a eu une large possession (68 %), de ne pas avoir de milieu qui se projette dans la zone de vérité.

A l’inverse, dès leur entrée (à la 69ème minute), par leur mobilité, leur soif de jouer et leur intelligence naturelle, les jeunes Franciliens ont tout de suite créé un problème à la défense des Gones.

Au final, Simons a eu deux ballons dans les 18 mètres adverses et Michut un (celui qui amène le but).

On rappellera à titre de comparaison que Paredes, en 371 minutes de Ligue 1 cette saison, n’a toujours pas touché le moindre ballon dans la surface adverse.

La troisième data marquante concernant le match des deux Titis a trait à leur activité.

Le Néerlandais a touché 13 ballons et le Français 23. C’est beaucoup ? Oui, surtout pour Michut.

Ramené à 90 minutes, cela aurait donné un total de près de 100 ballons pour le natif d’Aix-les-Bains. Un volume de jeu digne des milieux de terrain chevronnés de l’effectif parisien.

Pas impressionné du tout, Michut a semblé à l’aise et a beaucoup combiné avec Verratti notamment (6 de ses 18 passes ont été destinées à l’Italien). Il ne s’est en outre pas contenté de rester axe gauche mais a beaucoup bougé pour offrir des solutions et gêner la défense lyonnaise.

On voit sur la carte ci-dessous le localisation de ses passes qui témoigne à la fois de son activité mais aussi de sa mobilité :

On signalera au passage que, techniquement, et aussi fou que cela puisse paraître pour un jeune de 18 ans qui faisait ses vrais premiers pas en professionnel, il a paru parfaitement à l’aise. Il a d’ailleurs réussi 18 des 20 passes tentées.

Et contrairement à d’autres, il a évité les passes « diplomatiques » et a plutôt cherché à faire mal à l’adversaire dès qu’il le pouvait. Il a ainsi fait progresser le ballon de 135 mètres, dont 56 par la conduite, ce qui, ramené à son temps de jeu, est excellent.

La comparaison des stats de progression de ballon entre Michut (21 minutes en tant que relayeur) et Wijnaldum (45 minutes comme ailier et 38 comme relayeur) est assez incroyable :

Michut, malgré un temps de jeu bien plus faible, a pris plus d’initiatives et a davantage fait avancer le ballon vers le but de Lopes que Wijnaldum, une Champions League et 85 sélections au compteur.

Positionné plus haut, Simons n’a logiquement pas eu la même activité. Il a quand même joué 13 ballons en 21 minutes, soit sensiblement le même nombre que Verratti dans la même position lors des 23 premières minutes du second acte.

Pas intimidé non plus, il a également cherché à provoquer balle au pied comme en témoigne ses stats de dribbles (0/1) et surtout ses deux fautes subies qui en font le 4ème Parisien le plus visé par les Lyonnais.

La dernière stat marquante du match des deux jeunes pousses du centre de formation concerne leur investissement défensif et l’intensité mise.

Maintenu sur le banc ou plutôt carrément hors du groupe depuis de longs mois, les deux pépites parisiennes avaient le couteau entre les dents et envie de mordre dans cette rencontre.

On le voit notamment à travers leurs stats défensives : à eux deux, en 42 minutes cumulées, ils ont déclenché autant d’actions de pressing que Wijnaldum qui a joué la quasi-totalité de la rencontre.

Ils ont en outre été efficaces dans leur pressing puisque Michut en est sorti vainqueur deux fois sur quatre et Simons deux fois sur cinq.

En termes de stats défensives, on notera aussi que Simons a réussi le tacle qu’il a tenté et que Michut est l’auteur d’un dégagement. Cela récompense en quelque sorte ces courses que l’on a vues et les efforts faits à la perte du ballon.

Outre les stats défensives, cette volonté de bien faire se retrouve aussi dans les stats de duels, en particulier chez l’ancien pensionnaire de la Masia. Simons a en effet disputé 5 duels en 21 minutes et en a gagné 4.

Parmi les milieux de terrain alignés dimanche, il n’y a que Verratti qui a gagné plus de duels que lui :

Simons a donc gagné plus de duels qu’Herrera et Wijnaldum. A ceux qui avaient des doutes sur sa résistance physique aux gabarits de la Ligue 1, voilà un premier élément de réponse.

Pour terminer, pour le plaisir ci-dessous la compilation des actions d’Edouard Michut :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Les petits Bleus s'arrêtent en 1/2 de l'Euro U19 mais putain j'ai pris plus de plaisir lors de chacun de leur match que sur toute la saison du PSG.
Enormes qualités individuelles, super jeu collectif, super état d'esprit. J'adore.
Gros coup de cœur pour le Sochalien Virginius

📊C'est Messi le Parisien à l'origine du plus d'actions amenant un tir (grâce à une passe, un coup de pied arrêté, un dribble, une faute provoquée...). Il devance de très peu Neymar.

📊Neymar est le Parisien qui a délivré le plus de "passes clés" (passe débouchant sur un tir d'un coéquipier) : 3 toutes les 90 minutes.
En 5 saisons au PSG, il a été le leader pour cet indicateur 4 fois (Di Maria le devance en 2019-2020)

📊Le PSG a marqué 14 buts de la tête, son record sous QSI. Cette saison en Ligue 1, il n'y a que Rennes qui a fait mieux (18)
#latouchePochettino

📊C'est Marquinhos qui a pris le plus de tirs de la tête avec 15, devant Icardi et Danilo (11) . Mbappé en a 4, dont 2 buts
1/2

Load More...

Archives

Calendrier

juin 2022
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Top Stats 2020-2021