Catégories
Analyses Saison 2021-2022

Bilan de la saison des latéraux : même sous-exploité, Hakimi reste le meilleur latéral du PSG

Après les gardiens de but, c’est au tour des latéraux parisiens de passer au révélateur des statistiques. Les datas nous en apprennent beaucoup sur la saison des latéraux, à commencer par le fait qu’Achraf Hakimi, même en étant beaucoup moins productif qu’à l’Inter et à Dortmund, a survolé les débats.

Avec 2 486 minutes jouées en Ligue 1, Achraf Hakimi a réalisé une saison pleine. La concurrence n’était certes pas très féroce à son poste de latéral droit, mais l’événement mérite d’être souligné. Il s’agit du 4ème temps de jeu total de l’effectif et, surtout, il est le premier latéral sous QSI à approcher les 2500 minutes depuis un certain Maxwell (record pour un latéral avec 2935 minutes en 2012-2013). Parmi tous les latéraux droits du PSG sous QSI, Hakimi est donc celui qui a eu le plus de temps de jeu sur une saison de Ligue 1.

Le Marocain n’a par conséquent laissé que des miettes à ses concurrents : 166 minutes pour Dagba, 10 pour Bitumazala, et un peu plus de 700 pour Kehrer, aussi souvent titularisé dans l’axe qu’à droite (8 fois).

Côté gauche, on recense également 4 joueurs ayant fréquenté le poste :

Mendes n’a au final débuté que 18 des 38 matches de Ligue 1. Ce turnover a profité à Bernat, titulaire à 12 reprises. Diallo, quant à lui, après avoir démarré la saison comme titulaire sur le flanc gauche lors des 5 premiers matches, a tout d’abord reculé dans la hiérarchie, puis a tout simplement disparu des feuilles de match à partir d’avril. Kimpembe, enfin, a eu droit à une titularisation surprise comme latéral gauche pour le dernier match de la saison face à Metz…

Mais au-delà du temps de jeu, c’est surtout par ses stats offensives qu’Hakimi fait la différence avec ses collègues latéraux :

Avec 4 buts et 6 passes décisives, l’ancien Intériste est l’auteur de 100 % des buts et 75 % des passes décisives des latéraux !

Cela s’explique à la fois par ses bonnes performances, mais aussi par la médiocrité de ses coéquipiers dans ce domaine. Ses 4 buts constituent un record pour un latéral du PSG en Ligue 1 sous QSI. Il égale en fait la saison 2017-2018 de Meunier. Ses 6 passes sont également une prouesse, puisque seul Alves a fait mieux en tant que latéral sous les couleurs parisiennes depuis 2011 (7 en 2017-18 et 2018-19).

Par conséquent, en étant directement impliqué sur 10 buts en Ligue 1 la saison écoulée, Hakimi a établi un record pour un latéral parisien dans l’ère qatarie.

On rappellera que les deux saisons précédentes, il était impliqué dans 15 buts (7 buts et 8 passes avec l’Inter, 5 et 10 avec Dortmund).

Le Marocain avait très bien commencé la saison puisqu’il en était déjà à 3 buts (dont un doublé à Metz) et 2 passes après 7 matches. S’en est suivie une série de 10 matches vierge de toute action décisive. Sur l’année 2022, il est l’auteur de 3 passes et d’un but (à Strasbourg).

Heureusement qu’il était là puisque les autres latéraux totalisent 0 but et 2 « passes dé » à eux trois. C’est surtout la pauvreté des stats de Mendes qui interpelle. Le Portugais n’a réussi qu’une seule assist (plus une en coupe). Il peine à faire décoller ses stats puisque lors de sa saison pleine au Sporting, il n’avait marqué qu’une fois et donné une seule passe.

Quant à Bernat, son dernier (et unique) but en Ligue 1 remonte au 14 avril 2019 à Lille, mais on n’omettra pas de signaler qu’il a marqué à 5 reprises en Champions League.

Assez naturellement, toutes les stats à caractère offensif sont en faveur d’Hakimi.

Avec 20 tirs, le Marocain affiche un total deux fois plus important que l’ensemble des latéraux étudiés ici cumulés :

Mendes n’a tenté que 7 fois sa chance et n’a en outre cadré qu’une seule tentative.

Les passes clés sont également à l’avantage du Marocain, mais cette fois Mendes le talonne pour cet indicateur : 1.1/90 minutes contre 1/90 minutes. C’est quand même le numéro 2 parisien qui a réussi la plus belle performance avec 5 passes clés lors d’un match (à Lorient). Il s’agit du 3ème plus haut total sur un match d’un latéral parisien sous QSI (record pour Alves avec 7).

Toujours côté offensif, les stats de ballons touchés dans la surface penchent nettement en faveur d’Hakimi. Il a au global 85 ballons dans la surface à son actif, ce qui constitue le 5ème total de tout l’effectif parisien (soit plus qu’Icardi) :

Le plus surprenant concernant toutes ces datas offensives où Hakimi domine l’ensemble des latéraux parisiens, c’est que les stats du Marocain sont inférieures à ce qu’il a connu à Milan et à Dortmund les deux saisons précédentes :

En synthèse : un Hakimi largement sous-exploité et en retrait par rapport à ses années antérieures reste, et de loin le meilleur latéral de la saison, et peut-être de l’histoire récente du PSG…C’est dire le niveau de la concurrence !

Il y a néanmoins 2 secteurs offensifs dans lesquels Hakimi est devancé, notamment par Mendes : les centres et les dribbles.

Concernant les centres, c’est Mendes qui se signale avec le plus grand nombre de centres réussis (un maigre 12) et le meilleur taux de réussite dans ses tentatives (31 %) :

Oui, en cumulé, les latéraux parisiens n’ont réussi que 31 centres sur l’ensemble de la saison (à 23 % de réussite)… Le PSG n’est pas pour rien l’équipe, parmi les 98 des 5 principaux championnats européens, qui a tenté le moins de centres la saison écoulée (12.1/match).

Quand on sait qu’Hakimi a réussi 4 centres à Reims et 3 à Lorient, cela signifie que lors de 23 des 28 matches qu’il a disputés, il n’a pas réussi le moindre centre. Le tableau de l’horreur est quasi identique pour Mendes avec 13 matches sur 18 sans le moindre centre trouvant un partenaire.

En matière de dribbles, c’est le surprenant Diallo qui se distingue parmi les latéraux de notre étude : l’international sénégalais a réussi en moyenne 2 dribbles par 90 minutes, ce qui constitue un ratio deux fois plus élevé qu’Hakimi !

C’est Mendes qui a le record pour un latéral du PSG sur un match de Ligue 1 cette saison avec 5 dribbles réussis face à Bordeaux.

Abdou Diallo, défenseur central de formation, est donc le dribbleur le plus prolifique et le plus efficace parmi les latéraux au sein d’un effectif où figurent Hakimi, Mendes et Bernat !

L’ancien Monégasque se distingue aussi par sa capacité à faire progresser le ballon : avec 616 mètres gagnés (par 90 minutes), il devance largement Hakimi (386) et les autres latéraux. Les matches joués en défense centrale l’aident à creuser l’écart mais même en ne tenant compte que des parties disputées comme arrière gauche, il devance ses coéquipiers. Il a notamment accompli sa meilleure perf sur un match (798 mètres) en jouant à gauche à Troyes lors de la 1ère journée.

Côté défensif, c’est encore Diallo qui se distingue avec un total de 4.8 interventions défensives par 90 minutes, juste devant Mendes :

En termes de ballons récupérés/90 minutes, le Portugais (5.9) devance néanmoins le franco-sénégalais (4.6).

Quand on sait, qu’en outre, c’est Diallo qui présente la meilleure moyenne de points par match disputé parmi les latéraux parisiens, on ne peut que regretter qu’il ait disparu des radars après la CAN (109 minutes jouées sur les 1260 possibles).

Et Bernat dans tout ça ? Il se signale surtout par sa maîtrise technique : avec 9 % de ballons perdus seulement, il est le latéral le plus précautionneux avec le cuir. Il a réussi 93.5 % de ses passes, ce qui en fait, là aussi, le latéral le plus adroit.

En conclusion,

  • Hakimi, malgré des performances inférieures à celles des saisons passées, s’est révélé être le meilleur latéral de la saison, voire de toute l’ère QSI (c’est dire le désastre à ce poste depuis 10 ans)
  • Le potentiel de Mendes est évident mais ses stats ne sont pour le moment pas à la hauteur des espoirs placés en lui
  • Diallo avait montré de bonnes choses, y compris à gauche, en début de saison avant de disparaître complètement de la circulation
  • Bernat retrouve doucement mais sûrement son niveau et ses sensations. En tous les cas, il n’a rien perdu de son habileté balle au pied.

Les autres bilans individuels de la saison :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Les petits Bleus s'arrêtent en 1/2 de l'Euro U19 mais putain j'ai pris plus de plaisir lors de chacun de leur match que sur toute la saison du PSG.
Enormes qualités individuelles, super jeu collectif, super état d'esprit. J'adore.
Gros coup de cœur pour le Sochalien Virginius

📊C'est Messi le Parisien à l'origine du plus d'actions amenant un tir (grâce à une passe, un coup de pied arrêté, un dribble, une faute provoquée...). Il devance de très peu Neymar.

📊Neymar est le Parisien qui a délivré le plus de "passes clés" (passe débouchant sur un tir d'un coéquipier) : 3 toutes les 90 minutes.
En 5 saisons au PSG, il a été le leader pour cet indicateur 4 fois (Di Maria le devance en 2019-2020)

📊Le PSG a marqué 14 buts de la tête, son record sous QSI. Cette saison en Ligue 1, il n'y a que Rennes qui a fait mieux (18)
#latouchePochettino

📊C'est Marquinhos qui a pris le plus de tirs de la tête avec 15, devant Icardi et Danilo (11) . Mbappé en a 4, dont 2 buts
1/2

Load More...

Archives

Calendrier

juin 2022
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Top Stats 2020-2021