Catégories
Matches Saison 2021-2022

PSG-St Etienne (3-1) : le réalisme retrouvé de Kylian Mbappé

Porté par un grand Mbappé (2 buts et 1 passe décisive), le PSG a renoué avec la victoire à l’occasion de la 26ème journée de Ligue 1 contre St Etienne. Et alors que l’on avais mis en avant, après la défaite à Nantes, le manque de réalisme des attaquants parisiens, ils ont corrigé le tir. Enfin, surtout un. Analyse.

Une stat résume bien l’efficacité retrouvée de l’attaquant français : 2 buts avec 0.3 expected goals. Autrement dit, Mbappé a marqué 2 buts alors que compte tenu des situations de tirs qu’il a eus, il aurait fallu 5 matches à un attaquant lambda pour inscrire ces deux buts.

Pourtant, à première vue, les deux positions de tirs de Mbappé lors de ses buts ne paraissaient pas si compliquées que ça. Mais, à bien y regarder, il est quand même très excentré et les buts n’avaient rien d’évidents.

Ci-dessous le premier but où Bernardoni n’est certes pas irréprochable, mais Mbappé effectue une course oblique parfaite et synchronisée avec la passe de Messi, puis redresse le ballon, exécute une reprise difficile, sans contrôle, tout en se retournant, avec une coordination exceptionnelle :

Et ci-dessous le le second but : la localisation est similaire mais la frappe est plus aisée puisqu’il a fait sa course dans le sens du but :

Pour le plaisir, le but en video avec le festival de Messi qui sert Mbappé :

On notera au passage que c’est la première fois de la saison qu’il marque dans une position aussi excentrée côté droit puisque son champ de prédilection est plutôt à gauche. On le voit bien sur la photographie de la localisation de ses buts ci-dessous, où ses deux réalisations contre St Etienne sont à l’extrême droite :

Understat, le site qui nous sert de référence pour les expected goals, évalue à seulement 0.1 xG (c’est-à dire qu’ils estiment que seulement un attaquant sur dix marque dans cette situation) les deux situations de tirs qui ont conduit aux buts.

Si l’on ajoute les deux autre tirs de Mbappé lors de ce match, on arrive au total de 0.3 expected goals et donc à un différentiel positif de de 1.7 but de Mbappé. C’est beaucoup ? Oui, jamais dans sa carrière au PSG, il n’avait surperformé à ce point sur un match !

Les 5 matches où il a été le plus réaliste avec le PSG en Ligue 1 selon le modèle des expected goals sont les suivants :

MatchDateScoreButs inscrits Expected GoalsEcart
PSG-St Etienne26 février 20223-12 buts0.3 xG+1.7
Metz-PSG24 avril 20211-32 buts0.4 xG+1.6
Lyon-PSG21 mars 20212-42 buts0.6 xG+1.4
PSG-Guingamp19 janvier 20199-03 buts1.7 xG+1.3
St Etienne-PSG15 décembre 20190-42 buts0.7 xG+1.3

C’est donc la deuxième fois qu’il se montre ultra-réaliste face aux Verts, mais la rencontre précédente remonte à décembre 2019.

L’analyse match par match ci-dessous de sa saison est révélatrice de plusieurs enseignements :

  • Mbappé a plus souvent sous-performé (nombre de buts < expected goals, en rouge sur le graphe) que sur-performé (buts > expected goals, en bleu) cette saison en Ligue 1
  • Son réalisme exceptionnel au Parc samedi compense ses échecs à Geoffroy-Guichard à l’aller (0 but malgré 1.2 xG avec plusieurs gros arrêts de Green contre l’attaquant parisien)
  • Ce match à St Etienne est d’ailleurs le seul de la saison où il a un différentiel négatif supérieur à 1
  • Face à Monaco, il avait déjà largement fait mentir le modèle avec deux buts inscrits pour seulement 0.9 expected goals (dont 0.8 pour le pénalty)

Surtout, grâce à son doublé de samedi, Mbappé remet les compteurs à zéro. En effet, il affichait en cumulé un retard de 2 buts par rapport à ses expected goals avant ce match et est donc désormais quasiment à l’équilibre :

On voit avec les courbes ci-dessus qu’après sept matches, il affichait un total de buts conforme à ses expected goal (environ 4). Mais lors des 16 rencontres suivantes, il n’a pas réussi à suivre le rythme de ses expected goals et a moins marqué qu’attendu (8 buts en 16 matches contre 10 attendus). Néanmoins, il a suffi d’une soirée pour le remettre quasiment à flot.

On peut estimer que c’est la moindre des choses compte tenu du talent du joueur qui a pris l’habitude de battre tous les records (s’attaquera-t-il à celui du record de buts de Cavani ?) et qui, les saisons précédentes, faisait mieux que le modèle :

Il faut dire que face aux joueurs de Dupraz, Mbappé a cadré trois de ses quatre frappes. Un taux de 75 % bien supérieur à sa moyenne de la saison (39 %) et bien plus conforme à ses ratios des saisons antérieures :

Cette baisse cette saison de son taux de tirs cadrés est en partie due à la hausse du poids des tirs de loin (25 % contre 15 % les saisons précédentes).

Pour conclure, on rappellera que les autres joueurs de cette attaque galactique sont eux en retard par rapport à leurs expected goals, parfois de façon nette, à tel point que les attaquants, en cumulé affichent un différentiel défavorable de 10 buts :

Messi a notamment inscrit seulement 2 buts malgré 4.6 expected goals. Ses 4 tirs face aux Verts n’ont fait qu’aggraver le constat (0.7 xG). A lui de prendre exemple sur son jeune coéquipier et de commencer à rattraper son retard dès samedi contre Nice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Le #PSG sous pavillon qatarien, c'est, à titre informatif:

👉182 millions d'euros en impact économique sur Île-de-France

👉2150 emplois indirects générés pour l'Île-de-France

Bizarrement, on n'entend pas trop les élus de tout poil sur ce thème. https://twitter.com/BFMTV/status/1577203195734106112

BFMTV@BFMTV

David Belliard "dénonce" et "regrette" que le PSG appartienne au Qatar

📊La courbe de % de dribbles réussis par Neymar en Ligue 1 poursuit son inexorable descente : seulement 39 % pour le moment en Ligue 1, contre 46 % la saison dernière, et... 67 % en 2017-2018 !!!

📊1 duel gagné sur les 8 disputés par Bernat contre Nice ! Depuis le début de saison, en Ligue 1, il a gagné 5 de ses 21 duels, soit 24 %. C'est le plus bas taux de tous les joueurs parisiens

📊La courbe de % de dribbles réussis par Neymar en Ligue 1 poursuit son inexorable descente : seulement 39 % pour le moment en Ligue 1, contre 46 % la saison dernière, et... 67 % en 2017-2018 !!!

Load More...

Archives

Calendrier

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Top Stats 2020-2021