Catégories
Matches Saison 2021-2022

PSG-Reims (4-0) : le match de tous les records pour Paredes

Aligné en tant que sentinelle par Pochettino face à Reims, Leandro Paredes a largement contribué à la large victoire parisienne face à Reims dimanche (4-0). S’il ne fut certes pas impliqué sur les buts parisiens, il fut un facilitateur de jeu hors pair. Avec quelques records à la clé, aussi bien avec que sans ballon.

Pour planter le décor, rappelons pour commencer les stats de Paredes face au Stade de Reims.

Il a touché 144 ballons. Il s’agit évidemment du plus haut total du match (le 2ème, Ramos, n’en a touché « que » 119), mais aussi et surtout du record pour un Parisien cette saison sur un match de Ligue 1 :

La saison dernière, le record sur un match de championnat était la propriété de Verratti avec 168 à Lens. L’Argentin tourne cette saison en moyenne à 115 ballons joués par 90 minutes, soit le niveau plus élevé juste après Verratti (117).

Deuxième stat hors du commun du match de Paredes : il a réussi 123 passes. Comme il en a tentées 128, son taux de réussite est de 96.1 %. Pour donner un ordre de comparaison, le joueur qui le suit sur ce match est Ramos avec 98 passes réussies, et sa moyenne habituelle est de 100.

Pour cet indicateur aussi, il a battu le record sur un match de Ligue 1 pour un Parisien cette saison. La précédente meilleure marque était détenue par Kimpembe avec 114 passes réussies à Brest.

Bon, d’accord, mais qu’a-t-il fait de cette orgie de munitions à sa disposition ? Et bien, d’excellentes choses. Plusieurs datas en témoignent.

On peut déjà signaler qu’il n’a perdu en tout que 3 % des ballons qu’il a négociés, soit seulement 5 « turnovers » sur l’ensemble des 90 minutes.

Il est d’ailleurs l’un des Parisiens les plus sûrs techniquement puisqu’il ne perd en moyenne que 5 % des ballons qu’il touche cette saison. Seul Kimpembe fait mieux. Les autres milieux sont compris dans une fourchette de 7 % (Danilo) à 14 % (Wijnaldum).

Bien sûr, ce type de stats, comme celle des passes réussies est dépendante de la prise de risques du joueur avec le ballon. Donc, regardons de plus près ce que le numéro 8 parisien a fait avec le cuir.

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a grandement contribué à faire progresser le jeu.

Véritable rampe de lancement de par son poste de sentinelle (Pochettino l’a repositionné à ce poste aux détriments de Verratti), il a constitué une fructueuse courroie de transmission entre la défense et le milieu.

On voit d’ailleurs avec le schéma ci-dessous que son rôle a constitué à assurer cette première relance :

Outre Marquinhos et Ramos, les destinataires principaux de ses passes sont en effet Danilo (19 passes) et Verratti (18). Il a aussi, mais logiquement plus rarement, trouvé plus directement ses attaquants (14 passes).

On voit d’ailleurs avec la carte des passes de Verratti que les rôles étaient bien répartis entre eux deux : à Paredes la responsabilité de la première relance mais charge à Verratti de connecter avec les attaquants :

Cette répartition des tâches n’a pas empêché Paredes de faire avancer le ballon, loin de là. On peut mesurer cet apport par les mètres qu’il a fait gagner en direction du but par ses passes :

Grâce à ses passes, Paredes a fait progresser le ballon de 689 mètres. Il s’agit de la 4ème meilleure performance sur un match pour un Parisien cette saison.

Le record appartient à Marquinhos face à Brest (743 mètres) mais en moyenne sur la saison, c’est l’Argentin qui fait le plus avancer le jeu parmi l’ensemble de l’effectif parisien :

Dans toute la Ligue 1, parmi les joueurs de champ à au moins 450 minutes disputées, ils ne sont que trois à faire mieux (Medina de Lens, Gatien de Clermont et Manceau d’Angers).

Pour gagner ces mètres, Paredes s’est notamment servi d’une arme qu’il maîtrise bien : le jeu long. Il a réussi 5 des 7 transversales qu’il a tentées. C’est mieux que sa moyenne de la saison (2.9 sur 4.4) car il est un peu en retrait dans cet exercice en 2021-2022 (il en réussissait 5.4 par 90 minutes la saison dernière).

Mais c’est plutôt à travers un autre indicateur que l’on mesure le liant mis par Paredes dans le jeu parisien. Il a en effet réussi 17 passes vers le dernier tiers du terrain.

Il n’y a que des défenseurs qui ont fait mieux sur un match côté PSG cette saison (Kehrer et Kimpembe à Troyes).

Son total de passes progressives (c’est-à-dire les passes qui font avancer le ballon d’au moins 10 mètres), est également un bon révélateur de sa volonté de jouer vers l’avant : il en a réussi 10, ce qui constitue sa meilleure performance cette saison.

On en a la confirmation avec la cartographie de ses passes ci-dessous :

On voit clairement que les passes en arrière sont minoritaires (Wyscout en recense 13, soit 10 % de ses passes). On s’aperçoit aussi que sa zone d’influence se situe très clairement entre les deux surfaces.

Le seul petit bémol de son match est donc son manque d’impact dans les derniers mètres puisque l’on constate qu’une seule de ses passes a trouvé un coéquipier dans la surface. Il n’a d’ailleurs lui-même jamais été en possession du ballon dans cette zone.

Il est néanmoins l’auteur de deux passes clés (c’est-à-dire des passes avant un tir), ce qui ne lui était pas encore arrivé cette saison.

L’une d’elle traduit bien sa capacité à trouver un partenaire entre les lignes. C’est celle ci-dessous où il trouve Di Maria démarqué au cœur du jeu :

El Fideo enchaînera par une frappe au-dessus.

Le site Fbref crédite en tout Paredes de quatre actions à l’origine d’un tir (3ème total du match).

Pour en terminer sur sa capacité à faire progresser le jeu parisien dimanche soir face à Reims, on ajoutera qu’il est l’auteur de 96 chevauchées balle au pied (record du match), ayant permis de faire gagner 225 mètres. Il n’avait jamais fait mieux cette saison.

A l’occasion de ce match, Paredes ne s’est en outre pas contenté d’être bon balle au pied. Il s’est aussi fait remarquer, une fois n’est pas coutume, par son activité défensive.

Il a par exemple récupéré 11 ballons dans les pieds rémois, record du match à égalité avec Danilo, et record personnel de la saison pour l’Argentin :

Par exemple à la 23ème minute, il se jette pour intercepter cette passe dans son camp, ce qui permettra à Verratti puis Danilo de lancer une contre-attaque qui aurait pu être gagnante avec un peu plus de précision de la part de Mbappé en fin d’action.

D’ailleurs, contrairement à une idée répandue, Paredes est un bon « récupérateur ». Il est même, et de loin, le meilleur Parisien dans ce domaine cette saison :

Il tournait la saison dernière à 7 ballons récupérés, soit 2 de moins que pour la campagne en cours.

Son nombre de tacles réussis traduit également très bien son investissement sans ballon : il a en effet effectué 8 tacles. Il s’agit tout simplement de son record en Ligue 1 depuis son arrivée au PSG !

Il a en outre réussi 7 de ses 8 tacles, ce qui constitue, et de loin, la meilleure performance de la rencontre :

Enfin, aussi fou que cela puisse paraître tant le joueur est réputé pour son manque de mobilité, il a été le Parisien le plus efficace au pressing contre les hommes d’Oscar Garcia dimanche au Parc des Princes :

L’ancien de Boca a en effet réussi 12 actions de pressing face à Reims, record du match. Son taux de réussite est d’ailleurs très bon (50 %, alors que le PSG a tourné à 31 % sur ce match).

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est pas coutumier du fait : depuis son arrivée au PSG, il n’avait jamais réussi plus de 8 pressions au cours d’un match de Ligue 1 ! Son total de 24 pressings est son 3ème plus élevé sous les couleurs Rouge et Bleu :

Sa moyenne cette saison est de 4.8 pressions réussies sur 12.3 tentées. Il a donc réussi face à Reims autant de pressings que ce qu’il tente d’habitude sur un match.

La dernière stat qui vient illustrer son état d’esprit combattant est celle des duels. Alors qu’il ne gagne « que » 5 duels par 90 minutes, à 59 % de réussite, il a explosé les compteurs dimanche avec 9 duels gagnés à 82 % de réussite, records du match :

En fait, c’est un peu un match à la Verratti que Paredes a réalisé dimanche : de la juste technique, des passes vers l’avant, de l’activité défensive et des duels tout terrain.

Pour le plaisir ci-dessous sa fiche de stats complète et sa heatmap « à la Verratti » :

Le fait d’avoir vu l’Italien briller dans le costume de sentinelle ces dernières semaines a peut-être incité Paredes à s’en inspirer. Les deux se sont d’ailleurs bien trouvés : ils sont les auteurs de 18 passes chacun l’un vers l’autre (36 en tout donc).

Danilo a constitué le 3ème homme d’un trio qui manque quand même de présence offensive et de capacité de percussion. Un costume que pourrait enfiler Tanguy Ndombélé (Tottenham) que l’on annonce avec insistance en route vers la capitale ? Voilà un trio qui fait en tous les cas bien envie…

Liens utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Diplômé en psychologie et entraîneur adjoint au @FCLorient, Ingo Goetze se raconte :

🤝 Son rôle auprès de @regislebris
🇩🇪 Son parcours en Allemagne
🔍 Son travail avec Jonathan Clauss et Kai Havertz
🏀 Phil Jackson comme inspiration

https://www.ligue1.fr/Articles/INTERVIEWS/2022/10/03/interview-ingo-goetze-fc-lorient-tous-les-grands-entraineurs-s-appuient-sur-la-psychologie

Le #PSG sous pavillon qatarien, c'est, à titre informatif:

👉182 millions d'euros en impact économique sur Île-de-France

👉2150 emplois indirects générés pour l'Île-de-France

Bizarrement, on n'entend pas trop les élus de tout poil sur ce thème. https://twitter.com/BFMTV/status/1577203195734106112

BFMTV@BFMTV

David Belliard "dénonce" et "regrette" que le PSG appartienne au Qatar

📊La courbe de % de dribbles réussis par Neymar en Ligue 1 poursuit son inexorable descente : seulement 39 % pour le moment en Ligue 1, contre 46 % la saison dernière, et... 67 % en 2017-2018 !!!

📊1 duel gagné sur les 8 disputés par Bernat contre Nice ! Depuis le début de saison, en Ligue 1, il a gagné 5 de ses 21 duels, soit 24 %. C'est le plus bas taux de tous les joueurs parisiens

Load More...

Archives

Calendrier

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Top Stats 2020-2021