Catégories
Matches Saison 2019-2020

Monaco-PSG (1-4) : les 3 stats et le MVP du match

A partir de la saison 2019-2020, nous vous proposons de revenir sur chaque match de Ligue 1 avec les stats marquantes ou insolites ainsi que sur le meilleur joueur de la partie, au moins du point de vue de l’évaluation statistique.

Les 3 stats du match

Moins de déchets pour Neymar

« Seulement » 24 ballons perdus et un magnifique 89 % de passes réussies : Neymar a sérieusement réduit les pertes de balle à Louis II. La comparaison avec le match de dimanche est sans appel : au Parc des Princes, le Brésilien avait perdu 33 ballons et n’avait réussi que 75 % de ses passes. L’écart avec la prestation du soir est considérable.

Sa performance est également bien supérieure à ses moyennes en saison (28 ballons perdus et 80 % de réussite aux passes). Son taux de réussite aux passes du soir (89 %) constitue d’ailleurs son record de la saison et son deuxième plus haut ratio sur un match de Ligue 1 depuis qu’il porte les couleurs du PSG !

Neymar a donc ajouté un peu de sécurité dans son jeu et évité ainsi à son équipe de se retrouver trop souvent déséquilibrée par ses pertes de balle. Et il n’a rien perdu de son efficacité puisqu’outre son pénalty (comme dimanche), il a délivré 1 passe décisive et 5 passes clés (4 lors du match aller) et a cadré 3 de ses 5 tirs (4/7 à l’aller).

Cette prise de risque moindre se retrouve également dans son nombre de dribbles : dimanche, il avait provoqué sans relâche les Monégasques (18 tentatives). Le succès était le plus souvent au rendez-vous mais il y avait un caractère systématique dans ses initiatives personnelles. Ce soir, il n’a pas été timide, loin de là, mais il a été plus raisonnable (10 dribbles tentés) tout en conservant un excellent taux de réussite (7 succès).

Seulement 6 dribbles réussis par les Monégasques

C’était l’un des faits marquants du match aller au Parc des Princes : les duels en un contre un gagnés par les attaquants Monégasques, Gelson Martins (9 sur 10) et Wissam Ben Yedder en tête (5/6). Au global les joueurs de Moreno avaient réussi 21 de leurs 27 dribbles !

Ce fut une toute autre histoire ce mercredi soir puisque l’ensemble de l’équipe de Monaco a réussi moins de dribbles que Neymar à lui seul : 6 contre 7. Et encore, la moitié de ces dribbles réussis le furent alors que le match était quasiment plié puisqu’ils sont l’œuvre de Silva (2) et Jovetic (1), entrés à la 69ème et 79ème.  

Le taux de réussite a aussi chuté entre les deux rencontres : il est passé de 78 % à 55%. Gelson Martins et Ben Yedder qui avaient tant donné le tournis à l’arrière garde parisienne dimanche, ont cette fois été bien discrets (ou bien muselés) : ils sont passés, en cumulé, de 14 dribbles réussis sur 16 à l’aller à 0 sur 2 au retour !

Comment expliquer cette évolution ? On peut d’une part mettre en avant l’aspect physique tant les Monégasques ont paru incapables de rééditer physiquement les efforts de dimanche. Mais les ajustements tactiques de Thomas Tuchel semblent avoir également porté leurs fruits avec un Kurzawa plus prudent que Bernat dans ses montées et donc plus enclin à cadrer tôt Martins, et un milieu de terrain renforcé par le repositionnement de Di Maria dans un rôle plus axial et donc plus près de ses milieux défensifs pour gêner Ben Yedder et Golovine (8 ballons récupérés par l’Argentin, 2ème plus haut total pour un Parisien). 

12 tirs cadrés sur 17 pour Paris

Avec 12 tirs cadrés, les Parisiens ont égalé leur meilleure performance de la saison, réalisée à Geoffroy Guichard il y a un mois. Mais alors qu’il avait fallu 22 tentatives aux coéquipiers de Mbappé pour aboutir à ce total de 12 tirs cadrés face à des Stéphanois vite réduits à 10, il a suffi de 17 frappes face à Monaco.

Le taux de précision du soir est donc assez incroyable : 71 %, alors que la moyenne du PSG cette saison en Ligue 1 est de 44 % ! A l’aller, les Parisiens étaient dans leur standard de la saison puisqu’ils avaient cadré 6 de leurs 13 tirs.

Le détail ci-dessus par joueur nous montre notamment qu’ils furent 7 à tenter leur chance (seulement 4 à l’aller). Sarabia a fait du Icardi en cadrant et en marquant sur son unique frappe au but. L’ironie de l’histoire étant que cette performance soit réalisée au moment où justement Icardi, l’homme aux 21 tirs cadrés sur 39 (Ligue 1 et Ligue des Champions confondues), n’a pas cadré de tir (tout comme dimanche).

L’homme du match : Kylian Mbappé

Avec une évaluation de 9.50 selon le site spécialisé Whoscored, Kylian Mbappé devance Neymar Jr (8.76) et Angel Di Maria (8.06).

Muet lors du premier acte de ce double affrontement face à son ancienne équipe, le jeune attaquant avait certainement à cœur de briller et de rattraper son retard au classement des buteurs. C’est chose faite puisqu’il a inscrit un doublé (ses 12ème et 13ème réalisations) tandis que son principal concurrent, Ben Yedder (1er avec 14 buts), n’a cette fois pas scoré.

La différence entre ses deux prestations tient surtout à son réalisme devant le but de Lecomte : alors qu’il n’avait cadré qu’une seule de ses 4 tentatives dans son jardin du Parc dimanche, il a fait beaucoup mieux dans son ancienne maison princière avec 5 frappes cadrées sur 6. Il a par ailleurs délivré 2 passes clés.

Sur 11 des 13 buts qu’il a inscrits en Ligue 1 cette saison, le passeur fut soit Di Maria (6 fois), soit Neymar (5 fois). La tradition fut bien sûr respectée à Louis II avec une passe décisive pour chacun. Opta nous apprend d’ailleurs que le joueur de 21 ans atteint ainsi la barre des 20 buts (toutes compétitions confondues) pour la 4ème saison consécutive en club…Un phénomène.

Article paru sur Culture PSG en janvier 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Puisqu'il y a l'air d'y avoir qqs fans de Paredes dans le coin, pour mémoire pour ceux qui ne l'avaient pas lu, voici le bilan (élogieux) de sa saison dernière paru cet été :
https://www.parisstatsgermain.fr/leandro-paredes-le-meilleur-milieu-de-la-saison/

📊Les stats d'Hakimi lors de Maroc-Malawi (2-1)
⚽️1 but
🏹5 tirs dont 4 cadrés 🥇
👟99 ballons 🥇
🔑2 passes clés
↪️ 2 centres réussis sur 7 🥈
🏈6 passes longues réussies sur 9
⛹️‍♂️1 dribble réussi sur 3 🥉
🥢2 tacles réussis sur 2 🥈
🤼5 duels gagnés sur 9
🔎20 ballons perdus 🥈

Aussi bon avec que sans le ballon, Paredes a livré un match complet face à Reims dimanche. Avec même quelques records à la clé...
https://www.parisstatsgermain.fr/psg-reims-4-0-le-match-de-tous-les-records-pour-paredes/

Coucou @OptaJean , est-ce que les 144 ballons joués et/ou les 123 passes réussies par @LParedss face à Reims constituent un record en Ligue 1 cette saison ?
Merci

📢Nouvelle vidéo

Dusan Vlahovic 🇷🇸 (21 ans, BU, Fiorentina) est le meilleur buteur de Serie A🇮🇹 avec déjà 17 buts

Il est convoité par la Juve et la Premier League, mais que vaut-il ? Est-ce-que la comparaison avec Haland est justifiée ?

Mon avis ici
👇
https://youtu.be/htCqr_ros2w

Di Maria a perdu 22 ballons face à Reims, record du match. En cumulé sur ses 3 derniers matches de L1, il a perdu 80 ballons, soit 31 % des ballons joués.
Sur l'ensemble de la saison, il n'est plus très loin des stats de Neymar en la matière :

D'ailleurs Paredes n'a pas fait que des passes hier : il a également égalé la meilleure performance d'un Parisien sur un match cette saison en matière de... pressing ! Ce n'est pourtant pas sa spécialité mais il a réussi 12 des 24 pressions tentées.
Il tourne en moy à 4.8/90 min

Hier,à l'annonce du fait que Paredes avait battu le record de passes réussies de la saison pour un Parisien (123), vous êtes nombreux à avoir réagi en vous interrogeant sur ce qu'il avait fait de ces passes. On est en train d'analyser tout ça et... ça vaut le détour !
rdv demain

Load More...

Archives

Calendrier

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Top Stats 2020-2021