Catégories
Matches Saison 2021-2022

Leipzig-PSG (2-2) : Paris renoue avec sa tradition des pénaltys concédés

Vierge de tout pénalty concédé jusque-là cette saison, le PSG s’est « rattrapé » mercredi soir en en offrant deux au RB Leipzig. La reprise d’une mauvaise habitude qui dure maintenant depuis plusieurs saisons en Champions League.

Danilo (11ème minute) puis Kimpembe (89ème) ont donc concédé deux pénaltys pour Leipzig lors de la 4ème journée de Champions League. Si le premier fut arrêté par Donnarumma, il ne put rien sur la frappe de Szoboszlai et les Allemands ont donc pu arracher l’égalisation en toute fin de partie.

Il s’agit d’une première cette saison puisque, que ce soit en Ligue 1 ou en Champions League, les Parisiens n’avaient pas encore commis de faute dans la surface réparation.

Sans atteindre les 4 pénaltys de Séville, le PSG intègre par conséquent le Top 5 du classement des équipes ayant concédé le plus de pénaltys cette saison en Champions League.

Cette saison, le PSG en a obtenu autant (2 contre City) qu’il en a concédés (2 à Leipzig). Cela n’a pas toujours été le cas. En remontant jusque la saison 2016-2017, on recense 16 pénaltys concédés contre seulement 9 obtenus.

Sur les 6 dernières saisons, le PSG offre en moyenne 2.7 pénaltys par exercice à ses adversaires. Une saison sur deux il concède même 4 pénaltys :

Comme on le voit sur le graphique ci-dessus, la moyenne parisienne (2.7) est bien supérieure à celle des autres équipes de la compétition. Sur les six exercices analysés, le PSG concède deux fois plus de pénaltys que la moyenne des équipes engagées dans la compétition (1.4).

Bien sûr, le fait que le PSG dépasse systématiquement les poules influe sur cet écart, qui n’en reste pas moins important. D’ailleurs, sur la même période, malgré un nombre de matches disputés important, le PSG a sensiblement la même moyenne de pénaltys obtenus (1.5) que les autres équipes de la compétition (1.4).

Après quatre saisons sans jamais obtenir plus d’un pénalty, le PSG a bénéficié de 6 pénaltys depuis le début de la saison dernière.

Avec 16 pénaltys concédés depuis 2016-2017, le PSG se distingue nettement des autres équipes :

Aucune formation ne s’approche de ce total puisque les seconds au classement sont Séville et Benfica avec 10. A titre de comparaison, City et Barcelone sont à 9, la Juventus à 7, le Bayern et Liverpool à 5. L’équipe de la capitale présente vraiment une atypie dans ce domaine par rapport aux cadors européens.

En 51 matches disputés depuis 2016, Paris a donc été sanctionné 16 fois d’un tir aux 11 mètres, soit une moyenne d’un pénalty concédé tous les 3 matches environ. Sur la même période, le Bayern en a subi 5 en 55 matches, soit un toutes les 11 rencontres !

On a la confirmation du particularisme parisien avec un autre indicateur : le poids des pénaltys dans le total des buts encaissés. Cette saison, 20 % des buts pris par le PSG l’ont été sur pénalty (1/5). La moyenne de la compétition est de 11 % (22/192).

2021-2022 vient d’ailleurs confirmer cette tendance puisque depuis 2016-2017, près d’un quart des buts encaissés par le PSG (12 sur 50) l’ont été de cette manière, alors que la moyenne des équipes de Champions League est de 13 % :

Cela fait en outre deux saisons consécutives que la moyenne parisienne est de 20 %.

Sur la même période, le Bayern est à 6 %, le Real à 7 %, Liverpool à 10 %, la Juventus et Barcelone à 12 %.

Les gardiens parisiens ont arrêté 4 des 16 pénaltys concédés depuis 2016. Un taux légèrement supérieur à la moyenne de la compétition sur la période (21 %). A l’inverse, le PSG a transformé 7 des 9 pénaltys obtenus (échec de Di Maria en 2020-2021 et de Mbappé récemment contre City). Un taux de réussite de 78 % globalement conforme à la moyenne européenne.

Du côté des individualités coupables, impossible de ne pas pointer du doigt Presnel Kimpembe. Le pénalty sifflé mercredi à Leipzig est le 3ème qu’il provoque en carrière dans la compétition.

Sur la période 2016-2017, personne au PSG n’en a généré autant :

Opta indique même qu’en remontant jusqu’en 2003, aucun Parisien n’est à l’origine de plus de pénaltys que Kimpembe en Ligue des Champions :

Ci-dessous, le détail des 16 pénaltys sifflés contre le PSG en Ligue des Champions depuis 2016 :
Saison 2016-2017 : 4 pénaltys concédés, 3 encaissés

  • 2ème matche de poule, à Ludogorets, faute de Thiago Motta : pénalty arrêté par Areola
  • 5ème matche de poule, à Arsenal, faute de Krychowiak : pénalty réussi par Giroud
  • 1/8ème de finale retour, à Barcelone, fautes de Meunier et Marquinhos : pénaltys réussis par Messi et Neymar

Saison 2017-2018 : 1 pénalty concédé et encaissé

  • 1/8ème de finale aller, à Madrid, faute de Lo Celso : pénalty réussi par Ronaldo

Saison 2018-2019 : 4 pénaltys concédés et encaissés

  • 1er match de poule à Liverpool, faute de Bernat : pénalty réussi par Milner
  • 4ème match de poule à Naples, faute de Thiago Silva : pénalty réussi par Insigne
  • 5ème match de poule face à Liverpool, faute de Di Maria : pénalty réussi par Milner
  • 1/8ème de finale retour face à Manchester United, main de Kimpembe : pénalty réussi par Rashford

Saison 2019-2020 : 1 pénalty concédé mais 0 encaissé

  • 4ème matche de poule face à Bruges : faute de Thiago Silva, pénalty arrêté par Navas

Saison 2020-2021 : 4 pénaltys concédés et 3 encaissés

  • 1er match de poule face à Manchester United, faute de Diallo : pénalty réussi par Fernandes
  • 3ème match de poule à Leipzig, main de Kimpembe : pénalty réussi par Forsberg
  • 1/8ème de finale aller à Barcelone, faute de Kurzawa : pénalty réussi par Messi
  • 1/8ème de finale retour contre Barcelone, faute de Kurzawa : pénalty de Messi arrêté par Navas

Saison 2021-2022 : 2 pénaltys concédés, 1 encaissé

  • 4ème match de poule à Leipzig, faute de Danilo : pénalty de Silva arrêté par Donnarumma
  • 4ème match de poule à Leipzig, faute de Kimpembe : pénalty réussi par Szoboszlai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Avec la cascade de blessures au milieu de terrain, Pochettino a intégré Michut et Simons pour le déplacement à St Etienne. L'occasion de faire le point (toujours aussi triste) sur l'utilisation des Titis en Ligue 1 :
https://www.parisstatsgermain.fr/le-point-sur-le-temps-de-jeu-des-titis/

Mbappé n'a touché que 3 ballons dans la surface à Manchester mercredi. Il s'agit de son plus faible total en Champions League. Cette stat, et bien d'autres, est décortiquée dans les Tops et Flops ci-dessous :
https://www.parisstatsgermain.fr/manchester-city-psg-2-1-les-tops-et-les-flops-vus-des-stats/

A Manchester mercredi Neymar a battu son record du plus faible nombre de ballons touchés sur un match depuis qu'il joue au PSG...
Cette stat, et pleins d'autres, est décortiquée dans nos Tops et Flops du match :
https://www.parisstatsgermain.fr/manchester-city-psg-2-1-les-tops-et-les-flops-vus-des-stats/

Autre stat inédite : City n'a effectué aucun dégagement (15 pour le PSG)
En moy en L1 cette saison les adversaires du PSG en réalisent 15.En Champions League 9
En remontant jusqu'en 2016-17, je ne trouve aucun match du PSG (L1 et CL) où ce fut le cas !
@OptaJean c'est un record ?

Stat amusante : Navas a touché plus de ballons que Mbappé (43 à 42)
La moyenne de la saison de Mbappé est de 53, celle de Navas de 32
Donnarumma en avait touché 44 à l'aller (et 50 à Leipzig)

Allez le même plaisir qu'à l'aller avec les "heatmaps"...😱
Inutile de vous dire que celle de Paris est à droite

Load More...

Archives

Calendrier

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Top Stats 2020-2021