Catégories
Saison 2021-2022

Clermont-PSG (1-6) : la naissance d’un nouveau Neymar ?

Neymar et Mbappé ont inscrit un triplé chacun samedi en terre auvergnate. Simple routine pour le Français qui banalise chaque week-end l’exceptionnel. Mais événement majeur pour le Brésilien, qui n’avait plus inscrit au moins trois buts lors d’un match avec le PSG en Ligue 1 depuis sa première saison dans la capitale. Double événement même puisque cette efficacité retrouvée est allée de pair avec un jeu beaucoup épuré. Une sorte de Neymar version 2.0. Décryptage.

Une métamorphose. Qui aurait pu croire qu’un jour Neymar planerait sur une rencontre sans tenter un seul dribble ? C’est pourtant ce qui s’est passé samedi à Clermont-Ferrand. Malgré quelques feintes de corps, Opta n’a enregistré aucun dribble pour le Brésilien, par ailleurs auteur de trois buts et d’une passe décisive.

Neymar impliqué dans au moins 4 buts ? Ce n’était plus arrivé depuis janvier 2018. Et à écouter certains commentateurs du club parisien, cela n’était censé plus jamais arriver du tout. Et pourtant…

Ce match peut agir comme un déclic pour le numéro 10 : il s’est prouvé qu’il pouvait être dominant sur un match (avec l’aide de Mbappé certes) sans se lancer dans ses habituelles chevauchées et dribbles balle au pied. Car je jour où Neymar retrouve son efficacité face au but est aussi celui où il a rangé les dribbles au placard. Y aurait-il un lien de cause à effet entre les deux ?

Celui qui tourne à environ 7 dribbles par 90 minutes en Ligue 1 (sa plus basse moyenne en carrière), avait décidé de la jouer « sobre » samedi soir. Il n’a d’ailleurs perdu « que » 16 ballons, soit 16 % des ballons qu’il a joués. Ce taux est carrément le plus bas sur un match depuis qu’il joue en Ligue 1 !

Moins de provocations inutiles et plus de simplicité = plus d’efficacité. C’est en cela que ce match peut servir de référence pour l’ancien Barcelonais.

Neymar a cadré 4 tirs à Clermont. Cela ne lui était plus arrivé en Ligue 1 depuis la saison 2019-2020 (le 12 janvier 2020 contre Monaco, 3-3). C’est presque 4 fois plus que sa moyenne de la saison (1.4) !

Tout en gardant un volume de jeu important (97 ballons), il a su épurer sa prestation et gagner en efficacité. On en a aussi la preuve avec le nombre de ballons touchés dans la surface (7, meilleur total de la saison).

Plus altruiste, plus porté sur l’efficacité que sur le show, Neymar a pris à revers la défense clermontoise qui l’attendait sûrement sur un schéma plus individualiste.

En plus de ses buts, il a beaucoup produit offensivement pour les autres: 4 passes clés (son 2ème total de la saison) et 320 mètres gagnés par la passe (son record de la saison).

Et son souci du collectif l’a aussi conduit à montrer l’exemple défensivement parlant : avec 18 actions de pressing, il fut tout simplement le Parisien le plus actif dans ce domaine (à égalité avec Hakimi) :

La comparaison de ses stats de samedi avec celles de sa saison en cours et même celles de ses trois premières saisons au PSG sont très éclairantes :

On voit avec les données ci-dessus que Neymar a su samedi à Clermont produire un niveau d’efficacité proche et parfois supérieur à celui de ses premières saisons dans la capitale, tout en étant davantage au service du collectif !

C’est certes à confirmer lors de cette fin de saison mais on regardera de près si cette éclosion du nouveau Neymar se poursuit. Est-il capable de se réinventer ? Quel bonheur ce serait d’assister à cette transformation plutôt qu’à la longue descente aux enfers que les oiseaux de mauvaise augure lui prédisent..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

📊Avec un but tous les 5.3 tirs, contre tous les 4.6 pour Lewandowski, Mbappé n'a pas à rougir de son efficacité. Surtout compte tenu de la répartition de ses tirs évoquée précédemment.

📊Il n'y a que Lewandowski qui a plus tiré au but que Mbappé cette saison en championnat. Ci-dessous les 10 premiers avec la répartition de leurs tirs. Peu de tirs tout proche du but pour Mbappé par rapport aux autres :

Mais le PSG c'est aussi (Ligue 1):
- 30 ballons dans la surface : + bas sous QSI
- 28 % de mètres gagnés par la passe : + bas sous QSI
- 42 passes progressives : + bas niveau sous QSI
- 5.5 % de passes longues : + bas niveau sous QSI
- 3.1 centres réussis : + bas niveau sous QSI

📊Quelques chiffres sur le jeu du PSG en Ligue 1 :
Côté pile :
- 90.6 % de passes réussies : record sous QSI
- 63.3 % de possession : 2ème taux sous QSI

📊Selon les données de Whoscored, Kimpembe est le joueur de Ligue 1 le plus précis dans ses passes (95.5 %). Il devance 4 Parisiens. 7 Parisiens aux 10 premières places. Pas hyper rassurant de voir tous nos milieux ou presque si hauts dans ce classement...

Load More...

Archives

Calendrier

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Top Stats 2020-2021