Catégories
Matches Saison 2020-2021

PSG-Metz (1-0) : les stats du match

Quelques stats à retenir de la victoire parisienne face à Metz.

Déjà 25 joueurs utilisés !

Avec les retours de Marquinhos, Icardi et Navas, ainsi que l’entrée en fin de match du jeune Bandiougou Fadiga, le PSG a déjà utilisé 25 joueurs en Ligue 1. C’est beaucoup ? Oui. C’est plus, et assez nettement, que n’importe quelle équipe du championnat de France. La moyenne des autres clubs de Ligue 1 après trois matches est de 19.

Le PSG a donc utilisé au moins quatre joueurs de plus que n’importe quel club de Ligue 1.

Avec notamment trois gardiens en trois matches (Bulka puis Rico puis Navas), le PSG part sur les mêmes bases que la saison dernière où il avait même été jusqu’à aligner quatre gardiens différents (les trois mêmes plus Areola).

Tuchel va-t-il donc battre son record de revue d’effectifs de la saison passée où pas moins de 31 joueurs s’étaient succédés, rien qu’en Ligue 1 ? Compte tenu de la cascade de suspensions et de blessures, c’est fort possible. Il faudrait pour cela deux ou trois recrues au mercato, complétées par l’intégration de trois ou quatre jeunes supplémentaires (Pembélé, Simons, Coulibaly, Kapo ont fait partie du groupe sans entrer en jeu jusque-là), ainsi que le retour attendu de Mbappé, et on serait à 32-33.

Si cela illustre la richesse de l’effectif parisien (et la qualité de la formation au passage), cela ne facilite pas les automatismes et la définition d’un onze type. Rappelons que l’an passé Tuchel n’a aligné la même équipe qu’à deux reprises en Ligue 1 et a dû inventer un nouveau onze pour toutes les échéances européennes importantes, finale comprise.

Plus de centres que la saison passée

Le phénomène, constaté face à Marseille dimanche, s’est confirmé ce mercredi soir contre Metz : le PSG 2020-2021, du moins en ce début de saison, passe davantage par les côtés et centre davantage. Simple épiphénomène lié aux dispositifs tactiques adverses (qui en concentrant beaucoup de joueurs dans l’axe libèrent sciemment les ailes) ou réelle évolution du jeu parisien ? Ce sera à suivre dans les prochaines semaines mais les chiffres des deux derniers matches (c’était moins vrai face à Lens) vont indiscutablement dans ce sens.

Face à Metz, le PSG a effectué 22 centres dans le jeu (pour 5 succès). Cela fait donc suite à une partie à 24 centres contre Marseille (et 8 réussis). La saison dernière, le PSG tentait en moyenne seulement 14 centres et en réussissait 3. Il n’avait dépassé les 20 centres tentés qu’à trois reprises et n’avait jamais réussi plus de 6 centres au cours d’un match.

Après le festival Florenzi contre les Sudistes dimanche, c’est l’Argentin Di Maria qui s’est particulièrement signalé dans cet exercice face aux Lorrains : El Fideo a tenté pas moins de 10 centres dans le jeu ! C’est d’ailleurs sur l’un d’eux que l’improbable but de Draxler dans le temps additionnel est intervenu.

Si le PSG veut développer son jeu sur les côtés, il va néanmoins falloir que les latéraux s’appliquent sur les centres. Face à Metz, Dagba et Bakker cumulent un triste 1 sur 6.

Cette volonté de passer par les côtés est confirmée par la répartition des attaques parisiennes. Le PSG se signalait l’an passé par le plus fort taux de toutes les équipes de Ligue 1 pour les attaques axiales (29 % des offensives). Après trois matches, ce taux est descendu à 24 %, au profit notamment du côté gauche (43 % des attaques) qui reste l’option numéro un des offensives parisiennes, y compris face à Metz (40 %).

Article paru en 2 volets sur Culture PSG en septembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Puisqu'il y a l'air d'y avoir qqs fans de Paredes dans le coin, pour mémoire pour ceux qui ne l'avaient pas lu, voici le bilan (élogieux) de sa saison dernière paru cet été :
https://www.parisstatsgermain.fr/leandro-paredes-le-meilleur-milieu-de-la-saison/

📊Les stats d'Hakimi lors de Maroc-Malawi (2-1)
⚽️1 but
🏹5 tirs dont 4 cadrés 🥇
👟99 ballons 🥇
🔑2 passes clés
↪️ 2 centres réussis sur 7 🥈
🏈6 passes longues réussies sur 9
⛹️‍♂️1 dribble réussi sur 3 🥉
🥢2 tacles réussis sur 2 🥈
🤼5 duels gagnés sur 9
🔎20 ballons perdus 🥈

Aussi bon avec que sans le ballon, Paredes a livré un match complet face à Reims dimanche. Avec même quelques records à la clé...
https://www.parisstatsgermain.fr/psg-reims-4-0-le-match-de-tous-les-records-pour-paredes/

Coucou @OptaJean , est-ce que les 144 ballons joués et/ou les 123 passes réussies par @LParedss face à Reims constituent un record en Ligue 1 cette saison ?
Merci

📢Nouvelle vidéo

Dusan Vlahovic 🇷🇸 (21 ans, BU, Fiorentina) est le meilleur buteur de Serie A🇮🇹 avec déjà 17 buts

Il est convoité par la Juve et la Premier League, mais que vaut-il ? Est-ce-que la comparaison avec Haland est justifiée ?

Mon avis ici
👇
https://youtu.be/htCqr_ros2w

Di Maria a perdu 22 ballons face à Reims, record du match. En cumulé sur ses 3 derniers matches de L1, il a perdu 80 ballons, soit 31 % des ballons joués.
Sur l'ensemble de la saison, il n'est plus très loin des stats de Neymar en la matière :

D'ailleurs Paredes n'a pas fait que des passes hier : il a également égalé la meilleure performance d'un Parisien sur un match cette saison en matière de... pressing ! Ce n'est pourtant pas sa spécialité mais il a réussi 12 des 24 pressions tentées.
Il tourne en moy à 4.8/90 min

Hier,à l'annonce du fait que Paredes avait battu le record de passes réussies de la saison pour un Parisien (123), vous êtes nombreux à avoir réagi en vous interrogeant sur ce qu'il avait fait de ces passes. On est en train d'analyser tout ça et... ça vaut le détour !
rdv demain

Load More...

Archives

Calendrier

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Top Stats 2020-2021