Catégories
Matches Saison 2020-2021

Nantes-PSG (0-3) : 11 buteurs en 9 journées, l’attaque du PSG se diversifie

Le PSG, malgré les blessés, les suspendus et un jeu collectif parfois approximatif a encore inscrit 3 buts face à Nantes. Lors des quatre derniers matches de Ligue 1, les Parisiens en marqué 17 buts, soit une moyenne de 4.3 par rencontre. Et alors que le scoring reposait sur le fameux quatuor fantastique l’an passé (Mbappé, Icardi, Neymar, Di Maria), la marque est beaucoup mieux répartie cette saison.

Le PSG a repris depuis peu la tête du championnat et, même si les Lillois l’emportent face à Lyon, ils ne dépasseront pas l’équipe de la capitale. Pourquoi ? Parce que le PSG a une telle avance en terme de différence de buts (+20 contre +11) que même en revenant à égalité de points, les Dogues seront derrière les Parisiens au classement. Et s’ils le doivent énormément à leur défense hyper imperméable (seulement 3 buts encaissés) et à leur gardien héroïque (un pénalty arrêté par Navas à la Beaujoire), c’est l’attaque supersonique des coéquipiers de Mbappé qui impressionne depuis plusieurs rencontres.

Alors qu’ils n’avaient marqué qu’un but lors des trois premières journées, les hommes de Tuchel en ont depuis inscrit 22 en 6 rencontres, soit une moyenne de 3.7 par match. Certes, aucune des équipes affrontées n’a le profil d’un futur Top 5 de Ligue 1, mais la performance reste impressionnante.

Ce nombre de buts est en outre conforme à celui attendu compte tenu des occasions créées puisque le modèle des Expected Goals prévoyait 21 buts sur la période où les Parisiens en ont inscrit 22. Donc il ne s’agit pas d’une « surperformance » passagère due à une forme exceptionnelle d’un attaquant par exemple.

En raison du départ chaotique, la moyenne depuis le début de saison n’est « que » de 2.6 buts par match. Suffisant pour caracoler en tête des attaques de la Ligue 1 (Rennes, second, est à 2/match), mais parmi les cinq principaux championnats européens, cinq équipes font mieux, dont, évidemment, le Bayern Munich qui tourne à 4 buts par rencontre (24 en 6 matches).

On retrouve 5 clubs italiens parmi les 10 meilleures attaques et le PSG est la seule équipe française dans les 20 premières (Rennes est 22ème).

Au rayon individualités, grâce à son pénalty du soir, Mbappé devient le meilleur buteur de Ligue 1 avec 7 réalisations, devant Niane de Metz et Dia de Reims (6 buts). Mais, là aussi, ailleurs en Europe, d’autres font mieux et notamment le phénoménal Lewandowski qui en est à 10 buts en 5 rencontres de Bundesliga.

Mbappé est donc logiquement le meilleur buteur du PSG, mais, phénomène nouveau cette saison, on dénombre pléthore de buteurs différents :

En ouvrant le score à la Beaujoire pour le compte de cette 9ème journée, Herrera est même devenu le 11ème joueur de l’effectif à trouver le chemin des filets cette saison en championnat.

Sur la totalité de la saison dernière, toujours en Ligue 1 uniquement, le PSG n’avait connu que 13 buteurs différents et il avait fallu attendre la 23ème journée (et un match contre… Nantes !) pour voir émerger un 11ème buteur (en l’occurrence Kehrer).

Comment expliquer cet énorme différentiel ? Plusieurs raisons possibles : le PSG marque plus que sur le début de saison dernière : 23 buts après 9 matches contre 17 la saison passée. Le nombre de joueurs utilisés est également très important. Le PSG en est déjà à 29 et il avait fini la saison 2019-2020 avec 31. Enfin, on ne retrouve pas cette année une dépendance aux attaquants que l’on avait l’exercice précédent. Les « 4 Fantastiques », Mbappé, Neymar, Icardi et Di Maria avaient inscrit l’an passé 51 des 75 buts du PSG. Pour le moment, les « seconds couteaux » (Sarabia, Draxler, Gueye, Marquinhos, Herrera, Florenzi) ont inscrit plus de buts (9) qu’Icardi, Neymar, Di Maria et Kean réunis (7). Il faut dire que les blessures et les suspensions n’ont pas épargné le secteur offensif et ont donc donné des opportunités à beaucoup de joueurs de s’illustrer.

En Champions League, en revanche, un seul joueur (Kean) a pour le moment inscrit son nom au tableau d’affichage. Espérons que d’autres se découvrent des talents de buteur mercredi soir à Leipzig…

Article paru sur Culture PSG en novembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

📊Gueye est le Parisien qui a commis le plus de fautes en Ligue 1 cette saison (2.1 toutes les 90 minutes).
Il devance Neymar (1.5) et Verratti (1.5) et a le record sur un match du PSG cette saison (5 contre St Etienne)
1/7

Pour la 5ème saison consécutive, Neymar est le joueur qui subit le plus de fautes en Champions League parmi l'ensemble des équipes engagées.
On remarque au passage qu'il subit plus de fautes en Champions League qu'en Ligue 1
#Arbitrage
4/6

📊Neymar est le Parisien qui a subi le plus de fautes en Ligue 1 la saison écoulée (3.4/90 minutes). C'est la 5ème fois, en autant de saisons, qu'il domine ce classement.
Il devance Verratti (2.2) et Mbappé (1.6)
1/6

J'avais bien aimé la retranscription écrite de la conf de Galtier, mais en la regardant en replay ce soir, je le trouve tendu, pas à l'aise.
Espérons qu'il se montre + serein et en confiance face à Messi & co et espérons que la pression ne le bouffe pas trop vite...

📊Scamacca tournait la saison dernière à 2.1 duels aériens gagnés par 90 minutes, à 57 % de réussite.
A titre de comparaison, le meilleur attaquant du PSG était Icardi pour le nombre de duels gagnés (0.4) et Messi (63 %, à 5/8) pour le %

Load More...

Archives

Calendrier

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Top Stats 2020-2021