Catégories
Analyses Saison 2018-2019

Mbappé, Cavani, comment leur association a fonctionné

Nous avons décrit lors des volets précédents les stats de Mbappé et Cavani lors de la saison 2018-2019, comparativement aux saisons précédentes. Mais que penser au final de la saison de Mbappé et de celle de Cavani ? Quel impact ont eu les deux joueurs sur les résultats du PSG ? Et quid de leur association ? C’est ce que nous allons voir dans cette dernière partie de cette étude consacrée au duo d’attaquants franco-uruguayen du PSG version 2018-2019.

Grâce à un algorithme basé sur l’ensemble des faits de jeu analysés pendant les rencontres, Whoscored produit une évaluation pour chaque joueur lors de chaque rencontre. Ainsi, pour la saison passée, Mbappé présente la deuxième meilleure évaluation individuelle de toute la Ligue 1 derrière Neymar (8 contre 8.26 pour le Brésilien).

Mais, au final, Mbappé a-t-il réellement réalisé une saison hors du commun ou dans la continuité de ses saisons précédentes ? La réponse est contrastée. Comme le montre le graphique ci-dessous, Mbappé a fait, et de loin, sa meilleure saison en Ligue 1, mais pas en Ligue des Champions :

Selon l’évaluation de ce site, il présente une progression constante en Ligue 1 puisqu’il part de 6.34 en 2015-2016 pour arriver à 8.00 en 2018-2019.

Lors de la saison écoulée, il a même réussi l’exploit d’obtenir la note maximale de 10 à deux reprises :

  • Contre Lyon (le 7 octobre) : avec 4 buts en 9 tirs (6 cadrés), 3 dribbles réussis sur 5, 3 passes clés
  • Contre Guingamp (le 19 janvier) : avec 3 buts en 4 tirs (tous cadrés), 1 assist, 85 % de passes réussies, 4 passes clés

En plus de ses performances extraordinaires, c’est sa régularité qui saute aux yeux. On ne trouve trace que de 4 matches avec une note inférieure à 7 dont 3 où il n’a pas joué plus d’une mi-temps.

Et que vaut la saison de Cavani selon cet algorithme ? Au regard de celle de Mbappé, on a vu tout au long de cet article qu’il avait souvent du mal à soutenir la comparaison dans pas mal de secteurs de jeu. Mais qu’en terme d’efficacité offensive, il n’avait rien à envier à son compère de l’attaque parisienne.

Au final, avec un rating de 7.44, Cavani présente la 7me meilleure évaluation individuelle du championnat, et la 4ème pour un Parisien.

Comment situer cette performance par rapport à ses précédentes saisons sous les couleurs parisiennes ? C’est sa deuxième meilleure saison à Paris en Ligue 1 et la 3ème meilleure de sa carrière en championnat.

En Ligue des Champions, comme Mbappé, ses performances sont bien inférieures. Avec un rating de 6.83, il signe une de ses plus basses évaluations en carrière.

Quel impact ont eu les performances de Mbappé sur les résultats de l’équipe ?

Mbappé a participé a 3 des 5 défaites de l’équipe en Ligue 1 (Lyon, Lille et Reims). Un rapprochement peut être fait entre ses contre (performances) et les résultats de l’équipe. En effet, six de ses huit plus mauvais matches (au sens de l’évaluation de Whoscored) correspondent soit à des défaites soit à des matches nuls du PSG.

Son évaluation moyenne est de 7.01 dans les non-victoires et 8.26 dans les matches remportés. La corrélation se vérifie également avec Cavani mais dans des proportions moindres.

Le PSG meilleur avec le duo Cavani-Mbappé en pointe

Pour terminer, nous nous sommes intéressés à l’impact de leur association sur les résultats de l’équipe. Thomas Tuchel, au gré des blessures, des suspensions, et des changements tactiques, a essayé différents dispositifs tout au long de la saison écoulée.

L’association Cavani-Mbappé a ainsi pris trois formes en cours de saison :

  1. Du début de saison jusqu’à fin octobre (et le match nul contre Naples en Ligue des Champions) : Cavani est en pointe, Mbappé à droite pour 4 victoires, 1 nul et 1 défaite
  2. De novembre à février : en pointe tous les deux pour un bilan de 8 victoires et 1 défaite
  3. Toute fin de saison de Ligue 1 : Cavani en pointe, Mbappé à gauche avec à la clé 1 victoire et 1 défaite

Le tableau ci-dessous décrit les résultats générés par les différentes combinaisons d’attaque impliquant Cavani et/ou Mbappé cette saison, en championnat et Ligue des Champions.

L’un des enseignements principaux de ce tableau est que c’est l’association Cavani-Mbappé qui a été la plus efficace pour PSG la saison dernière, que ce soit en terme de points rapports (2.7 points en moyenne par match) ou de rating selon l’algorithme de Whoscored (7.22). Associés neuf fois à la pointe de l’attaque parisienne, ils ont contribué à huit victoires (pour une défaite à Lyon, en l’absence de Neymar).

Dans ce dispositif, utilisé notamment en Ligue des Champions lors des rencontres décisives face Liverpool et Belgrade, Neymar était décalé sur le côté gauche du milieu avec des efforts défensifs importants (du moins en Ligue des Champions). Les matches les plus aboutis dans ce système sont bien sûr la victoire 2-1 fin novembre contre les Reds, futurs vainqueurs de l’épreuve, mais aussi les démonstrations à Monaco (4-0 avec un triplé du matador) et contre Guingamp 9-0 (triplés de Cavani et de Mbappé).

La blessure idiote de Cavani contre Bordeaux le 9 février (en tirant un pénalty), à trois jours du 1/8ème de finale aller de Ligue des Champions, allait contraindre le technicien allemand à modifier ses plans, avec l’impact que l’on sait sur la fin de saison…

Cet autre tableau ci-dessous décrit les performances individuelles de Cavani et Mbappé en fonction de la composition de l’attaque.

Là encore, ce qui ressort, c’est que les meilleures performances individuelles des deux attaquants ont eu lieu quand ils ont été associés à la pointe de l’attaque : rating de 8.24 pour Mbappé et de 7.85 pour Cavani. Dans les deux cas, cette évaluation est bien supérieure est celle qu’ils affichent quand Mbappé joue sur un côté avec Cavani en pointe ou quand ils jouent l’un sans l’autre.

La moyenne de buts marqués par match de Mbappé n’est pas la meilleure quand il joue en pointe avec Cavani (mais elle reste très bonne). En revanche, c’est la moyenne de buts de Cavani qui bénéficie très avantageusement de la présence à ses côtés de Mbappé : la saison écoulée il a marqué 1.2 but par match avec Mbappé en pointe, contre 0.4 sur le côté et 0.8 sans son compère.

Et nous avons plus tôt dans l’analyse qu’il n’avait jamais, dans sa carrière, dépassé cette moyenne d’un but par match. Donc, même si l’échantillon du nombre de matches est assez réduit (9 rencontres), on peut considérer que ses talents de finisseur sont encore mieux exploités par la présence à ses côtés du nouveau golden boy du football mondial. A confirmer sur du plus long terme cette saison ?  

Pour conclure cette étude basée sur les statistiques des saisons passées de Mbappé et Cavani, nous retiendrons trois éléments : tout d’abord, l’efficacité devant le but du jeune Français l’an passé le place bel et bien sur le toit de l’Europe ; en revanche, il n’a pas connu, dans les autres secteurs du jeu (les passes décisives notamment) la même progression et on peut même imaginer que son obsession du but s’est peut-être parfois faite au détriment de la performance collective ; enfin, Cavani, malgré un temps de jeu limité par les blessures, n’a pas à rougir de ses statistiques l’an passé, en particulier quand il était associé à Mbappé à la pointe de l’attaque de l’équipe de Thomas Tuchel.

Article paru sur Culture PSG en août 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Hello @PaulTchoukriel @GovouSidney Si vous voulez compléter vos fiches pour le match de ce soir : https://www.parisstatsgermain.fr/paris-forte-tete/

Avec 6 buts de la tête en 6 matches, le PSG est sur les bases d'une saison record. On vous explique tout ça https://www.parisstatsgermain.fr/paris-forte-tete/

Toutes les stats collectives de PSG-Lyon, mises en perspective avec les moyennes de la saison : c'est le désormais traditionnel box-score
https://www.parisstatsgermain.fr/psg-lyon-2-1-box-score/

#Neymar vous a plu hier ? Nous aussi. On s'est donc penchés sur ses stats et c'est riche d'enseignements sur la saison que peut vivre le PSG.
https://www.parisstatsgermain.fr/psg-lyon-2-1-neymar-lequilibriste/

Paqueta en est à 12 fautes en 3 matches contre Paris (6 et 2 la saison dernière, 4 ce soir). 0 carton
L'année dernière, il était le joueur qui commettait le plus de fautes/match en L1 (2.2). 65 fautes en tout pour 4 jaunes + 1 rouge. Verratti avait 7 jaunes pour 28 fautes

📊Les stats de Nuno Mendes lors de PSG-OL (2-1) :
🏹1 tir non cadré
👟65 ballons touchés
🏐44 passes réussies sur 46
🔑0 passe clé
↩️0 centre réussi sur 3
⛹️‍♂️0 dribble réussi sur 1
🚑1 faute subie
📉8 ballons perdus
⬇️

📊Les stats de Di Maria lors de PSG-OL (2-1) :
🏹2 tirs dont 1 cadré 🥈
👟57 ballons touchés
🏐22 passes réussies sur 28
🔑0 passe clé
↩️0 centre réussi sur 5
⛹️‍♂️3 dribbles réussis sur 5 🥈
🚑2 fautes subies 🥉
📉17 ballons perdus 🥈
⬇️

📊Les stats d'Herrera lors de PSG-OL (2-1) :
👟89 ballons touchés 🥇
🏐70 passes réussies sur 74 🥇
🔑1 passe clé
⛹️‍♂️2 dribbles réussis sur 2
🥢2 tacles réussis sur 5
🤼‍♂️4 duels gagnés sur 7
🏌️‍♂️1 dégagement
🪃 7 ballons récupérés 🥇
🚑0 fautes commise ni subie
📉8 ballons perdus

📊Les stats de #Mbappé lors de PSG-OL (2-1) :
🏀1 passe décisive
🏹2 tirs, 0 cadré. La dernière fois en L1 qu'il n'a pas cadré un tir remonte à février contre Monaco
👟42 ballons touchés : son plus bas total en L1 depuis février contre Nîmes
↩️2 centres réussis sur 2 🥇
⬇️

📊Les stats de #Messi lors de PSG-OL (2-1) :
⌚️76 minutes jouées
🏹4 tirs dont 2 cadrés 🥇
👟65 ballons touchés
🏐40 passes réussies sur 48
🔑2 passes clés 🥈
⛹️‍♂️3 dribbles réussis sur 3 🥈
🚑3 fautes subies 🥈
📉13 ballons perdus 🥉
⬇️

Load More...

Archives

Calendrier

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Top Stats 2020-2021