Catégories
Analyses Saison 2019-2020

Les stats marquantes du début de saison (volet 2) : Choupo-Moting l’improbable héros

Nous poursuivons notre tour d’horizon des stats marquantes du début de saison parisien. Après avoir vu que le PSG avait encore diminué, lors des quatre premiers matches de Ligue 1, son nombre de tirs de loin, nous allons maintenant nous attarder sur l’attraction du mois d’août : Eric-Maxim Choupo-Moting.

Où en serait le PSG après 4 matches de championnat sans les exploits d’Eric-Maxim Choupo-Moting ? Cette question saugrenue, Thomas Tuchel se la pose peut-être, à l’occasion de cette trêve hivernale. Peut-être aurait-il déjà été mis sur la sellette par ses dirigeants. Car, après la défaite à Rennes, et en raison de la mise à l’écart de Neymar et des blessures de Mbappé et Cavani face à Toulouse (3ème journée), le seul attaquant valide était ce Camerounais dont les loupés la saison passée avaient fait le tour de la planète football. Pas de quoi rassurer le coach allemand. Et pourtant l’heure de gloire de Choupo-Moting arriva. Faute de MCN, le PSG s’est reposé, fin août, sur EMCM.

2ème évaluation de toute la Ligue 1

Bon, après les lettres, passons aux chiffres. Surtout qu’ils sont clairement favorables au nouveau chouchou du Parc des Princes : avec une évaluation de 8.17 (selon le site spécialisé Whoscored), basée sur ses statistiques des deux matches qu’il a joués, Choupo est le meilleur Parisien de ce début de saison. Encore plus fort : il est 2ème de toute la Ligue 1 derrière Islam Slimani (Monaco).

Au PSG, il devance Gueye (7.66) qui se classe 8ème de toute la Ligue 1, Verratti (7.63), Mbappé (7.57) et Di Maria (7.52). S’il vous plaît. Des classements qu’il peut photographier et encadrer, tellement ils sont surprenants et éphémères.  

Comment expliquer ce phénomène paranormal ? On savait Leonardo capable de miracles mais quand même… Il suffit en fait de se pencher sur ses stats lors des 166 minutes qu’il a disputées. Elles sont d’un très haut niveau.

1 but toutes les 55 minutes

En inscrivant trois buts (1 du droit, 1 du gauche et 1 de la tête s’il vous plaît) en à peine deux matches, il a déjà égalé son total de la saison passée où il avait disputé 22 rencontres dont 8 comme titulaire. Là où la stat devient légendaire, c’est quand on rapporte son nombre de buts à la minute (1 but toutes les 55 minutes) et qu’on compare son ratio à celui de Kylian Mbappé. Pas le Kylian 2019-2020 qui n’a mis qu’un but en 14 tirs. Non, le wonderboy de l’an passé qui battait tous les records les uns après les autres. La saison dernière donc, Mbappé marquait un but toutes les 71 minutes en Ligue 1 (33 en 2344 minutes). Cela signifie que Choupo fait encore mieux, et nettement, que Mbappé en terme de ratio but/minutes !

Il ne lui a, en outre, fallu que 9 tirs pour inscrire ses 3 buts. Il faut dire qu’il cadre presque toutes ses frappes (6 sur 9). Là aussi il se rapproche déjà de ses stats de l’intégralité de la saison passée où il avait cadré 7 tirs en tout et pour tout. D’ailleurs avec une moyenne de 3 tirs cadrés par match, il domine tous les attaquants du championnat dans cette statistique (à égalité avec Tavares de Dijon). Ses 4.5 tirs par rencontre le classent au 3ème rang de la Ligue 1 derrière Slimani (5) et Mbappé (4.7).

Un style plus proche de Cavani que de Mbappé ?

Ce ratio de 3 buts en 9 tirs le rapprocherait donc de ces attaquants de surface à qui il ne suffit que de peu d’occasions pour trouver l’ouverture. Un buteur à la Cavani en quelque sorte. D’ailleurs, son nombre de ballons joués par match (19 passes) le rapproche de l’avant-centre Uruguayen (17 passes tentées par match en moyenne l’an passé). Pourtant, son appétence pour le dribble (4 dribbles réussis sur 5) et son taux de passes réussies tout à fait correct (78.9 %) font davantage penser à l’autre avant-centre du PSG, Kylian Mbappé.

Quoi qu’il en soit, avec 3 buts marqués contre 1.88 expected goals, il prouve tout simplement qu’il mérite sa place dans l’effectif aux côtés de Cavani et Mbappé et que les ratés de la saison dernière n’étaient qu’accidentels.

Objectif 10 buts

D’accord, mais, et maintenant ? Son début de saison fulgurant et ses stats improbables n’ont pas empêché les dirigeants de sauter sur l’occasion de recruter Mauro Icardi pour densifier le front de l’attaque parisienne.  Dès lors, au fur et à mesure que les blessés et bannis vont revenir, quel sera son rôle et quelles seront ses stats ?

En carrière, il n’a jamais marqué plus de 10 buts en une saison. Il l’a réalisé lors de deux de ses trois saisons à Mayence. Malgré son départ canon, il paraît improbable qu’il atteigne de nouveau cette barre lors de cet exercice. 

L’intérim risque en effet de n’être que de courte durée. Il devrait de nouveau être aligné lors de la prochaine journée contre Strasbourg où sa possible association avec Neymar ne manquera pas de sel. Le CUP n’aura alors d’yeux que pour l’un des deux attaquants parisiens, mais ce ne sera pas forcément le plus talentueux des deux !

Article par sur Culture PSG en septembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

📊Les stats de Danilo à la mi-temps de Metz-PSG (1-1)
👟69 ballons joués 🥉
🏐63 passes réussies sur 63 🥈
⛹️‍♂️1 dribble réussi sur 3
🥢1 tacle réussi sur 1
🏌️1 dégagement
🤼‍♂️2 duels gagnés sur 6
🪃 7 ballons récupérés 🥇
⛔️1 tir contré

📊Les stats de Rafinha à la mi-temps de Metz-PSG (1-1)
🏹1 tir, contré
👟59 ballons joués
🏐46 passes réussies sur 48
⛹️‍♂️1 dribble réussi sur 2
🥢5 tacles réussis sur 5 🥇
📞1 interception 🥈
🪃 6 ballons récupérés 🥈
🚑1 faute subie
🤼‍♂️7 duels gagnés sur 9 🥇
📉3 ballons perdus

📊Les stats collectives à la mi-temps de Metz-PSG (1-1)
🏹5 tirs partout
🎯2 tirs cadrés partout
👟76 % de possession pour le PSG
⛹️‍♂️6 dribbles réussis à 2 pour le PSG
🌈3 corners à 0 pour Metz
🚑6 fautes commises à 3 pour le PSG
🤼‍♂️63 % de duels gagnés par le PSG

Hello @PaulTchoukriel @GovouSidney Si vous voulez compléter vos fiches pour le match de ce soir : https://www.parisstatsgermain.fr/paris-forte-tete/

Avec 6 buts de la tête en 6 matches, le PSG est sur les bases d'une saison record. On vous explique tout ça https://www.parisstatsgermain.fr/paris-forte-tete/

Toutes les stats collectives de PSG-Lyon, mises en perspective avec les moyennes de la saison : c'est le désormais traditionnel box-score
https://www.parisstatsgermain.fr/psg-lyon-2-1-box-score/

#Neymar vous a plu hier ? Nous aussi. On s'est donc penchés sur ses stats et c'est riche d'enseignements sur la saison que peut vivre le PSG.
https://www.parisstatsgermain.fr/psg-lyon-2-1-neymar-lequilibriste/

Paqueta en est à 12 fautes en 3 matches contre Paris (6 et 2 la saison dernière, 4 ce soir). 0 carton
L'année dernière, il était le joueur qui commettait le plus de fautes/match en L1 (2.2). 65 fautes en tout pour 4 jaunes + 1 rouge. Verratti avait 7 jaunes pour 28 fautes

📊Les stats de Nuno Mendes lors de PSG-OL (2-1) :
🏹1 tir non cadré
👟65 ballons touchés
🏐44 passes réussies sur 46
🔑0 passe clé
↩️0 centre réussi sur 3
⛹️‍♂️0 dribble réussi sur 1
🚑1 faute subie
📉8 ballons perdus
⬇️

Load More...

Archives

Calendrier

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Top Stats 2020-2021