Catégories
Analyses Saison 2022-2023

Le PSG jouait-il mieux quand Laurent Blanc était le coach ?

« On l’a oublié parce qu’il y a eu 1000 drames depuis, mais c’est le PSG le plus attractif et le plus séduisant de l’ère QSI », estime Jérôme Alonzo en parlant des années Laurent Blanc à la tête du club, dans un article du Parisien, la veille d’un PSG-Lyon qui marque les retrouvailles du PSG avec l’un de ses anciens coaches (de 2013 à 2016). L’occasion pour nous de vérifier cette affirmation de l’ancien gardien du club.

Résultats : Blanc dans le quatuor de tête

Avec 2.53 points par match en Ligue 1, le PSG de Blanc version 2015-2016 détient le record de points sur une saison. Pas seulement dans l’histoire du PSG, mais dans toute l’histoire de la Ligue 1.

Tuchel aurait peut-être pu battre ce record en 2019-2020 mais la saison s’est arrêtée après 27 matches pour cause de crise sanitaire.

Les deux premières saisons de Blanc ont été moins bonnes, notamment la seconde où la moyenne de points du PSG (2.18) est l’une des plus faibles de l’ère QSI.

La grande force du PSG de Blanc était surtout de ne pas perdre souvent : aucune saison à plus de 3 défaites.

En trois saisons à la tête du PSG, il a donc concédé autant de défaites que le PSG version Tuchel-Pochettino de 2020-2021 (8).

Néanmoins, à la moyenne de points par match par coach, Blanc n’est que 4ème. Emery, Tuchel, Galtier et Blanc sont quand même dans un mouchoir de poche avec une moyenne comprise entre 2.35 et 2.37 points par rencontre :

C’est Tuchel qui a le pourcentage de victoires le plus important (76 %) devant Galtier (75 %) et Emery (74 %). Blanc (71 %) devance de peu Pochettino (69 %).

Attaque : Blanc seulement 4ème

La meilleure saison avec Blanc aux manettes (2.7 buts/match en 2015-2016) ne se classe qu’au 4ème rang des attaques du PSG sous QSI. Tuchel (2 fois) et Emery ont fait mieux.

Et les deux premières saisons de Lolo White sont parmi les moins bonnes de QSI en attaque. Ce qui a pour conséquence de placer Blanc juste derrière Galtier à la moyenne de buts inscrits en Ligue 1 :

On refait souvent l’histoire en disant que le PSG de Lolo White scorait à tout va et inscrivait régulièrement une farandole de buts. Ce n’est tout à fait vrai puisque lors des deux premières saisons de Blanc, le PSG n’a inscrit au moins 3 buts que lors de 37 % des matches de Ligue 1, ce qui est inférieur à la moyenne du PSG sous QSI (41 %) :

Même lors de la meilleure saison offensive sous Blanc (2015-2016) marquée par le mythique 9-0 à Troyes, le pourcentage des matches à au moins 3 buts reste moins élevé que lors des deux saisons pleines de Tuchel.

Les expected goals confirment que le PSG de Blanc n’était pas si prolifique que ça en attaque. La saison 2014-2015 est même la plus basse en termes d’expected goals/match depuis que la stat est disponible (source understat.com) :

Même la flamboyante saison 2015-2016 est légèrement inférieure à la moyenne des expected goals des neuf saisons analysées ici (2.27 xG contre 2.33).

Il arrivait même au PSG d’Ibra de rester sans marquer. Cela s’est produit environ 10 % des matches de Ligue 1 sous Blanc, ce qui est dans la moyenne du club sous QSI, mais reste éloignée de la mythique performance du PSG de Tuchel en 2018-2019 (au moins un but à chaque match de Ligue 1) :

D’ailleurs la moyenne de tirs du PSG avec Blanc aux commandes est l’une des plus faibles sous QSI. Seul le PSG d’Ancelotti tirait moins souvent au but et même Kombouaré (en une demi-saison) faisait mieux :

Le PSG de Tuchel et d’Emery tirait en moyenne au moins une fois au but de plus par match. La moyenne globale sous QSI est de 14.8 tirs par match.

Petite singularité du PSG sous Blanc : les centres. Avec 4.8 centres réussis par match, le PSG de Blanc se classe second juste derrière celui d’Emery (4.9). La différence avec le PSG de Galtier est abyssale :

Défense : Blanc 1er

Contrairement à une idée parfois répandue, c’est surtout par son hermétisme défensif que la PSG de Blanc se caractérisait. Avec 0.7 buts encaissés par match en Ligue 1, il est le coach le moins perméable de l’ère QSI :

Cette moyenne de 0.7 buts encaissés est d’autant plus dingue que lors d’un des trois exercices de Blanc, le PSG a encaissé près d’un but par match (36 buts en 38 matches en 2014-2015), ce qui constitue la pire saison défensive (à égalité avec Pochettino la saison dernière et en attendant que Galtier fasse pire) :

La performance défensive de 2015-2016, seulement 19 buts encaissés, est de loin la meilleure de l’ère QSI.

D’ailleurs, cette saison-là, le PSG cumulait attaque de feu et défense de fer pour constituer ce qui reste la meilleure différence de but de l’histoire du club :

Malgré tout, toutes saisons cumulées, Blanc reste derrière Tuchel et Emery à la différence de buts :

Les stats des expected goals against viennent confirmer l’extrême solidité défensive du PSG de Blanc :

Les moyennes d’expected goals subies par le PSG avec Blanc à sa tête sont très en-deçà des saisons suivantes (excepté 2016-2017).

Même constat avec les tirs subis : le PSG de Blanc est celui qui voyait le moins les adversaires tenter leur chance. Il est d’ailleurs le seul sous la barre des 10 tirs/match :

On rappellera au passage que le PSG de l’exercice en cours subit 11.3 tirs par match, ce qui ne le classe qu’au 6ème rang des équipes de Ligue 1 (1er Lille avec 9.3).

Alors, peut-on conclure comme Alonzo que le PSG de Blanc était le plus attractif et le plus séduisant ? Pas vraiment si l’on se fie aux stats basiques (buts, tirs, xG) de cet article. C’est vrai seulement une saison sur les trois disputées avec Blanc aux commandes (2015-2016).

Mais si l’on regarde l’ensemble du parcours de Blanc au PSG, on peut dire qu’au contraire, en attaque, il est l’un des entraîneurs les moins prolifiques et c’est plutôt grâce à sa défense de fer que le PSG de Lolo White a bâti ses succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2022-2023

Articles les plus lus

Top Stats 2021-2022

Top Stats 2020-2021

Calendrier

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Archives