Catégories
Matches Saison 2021-2022

Metz-PSG (1-2) : Mbappé, « mes que un golejador »

Vous nous pardonnerez l’utilisation du catalan et la parodie de la devise du Barça dans le titre de cet article consacré à Kylian Mbappé. Mais la tentation était grande de surfer sur les railleries dont il est l’objet sur les réseaux sociaux ces derniers temps suite à son usage de la langue de Cervantes sur nos pelouses de Ligue 1. Il n’est pour autant pas question de se moquer du « génie français » dans cet article. Au contraire, à l’occasion de la victoire à Metz mercredi soir, Mbappé a montré qu’il savait faire bien d’autres choses que marquer. Y compris défendre. Démonstration.

Il y avait une donnée toute trouvée pour illustrer les limites actuelles de Kylian Mbappé, pas forcément au top de sa forme depuis sa blessure au mollet de début septembre : pour la première fois depuis le 3 avril 2021 (31ème journée de la saison 2020-2021 contre Lille), l’attaquant français n’a pas été « décisif » en Ligue 1.

Contre Metz, il a en effet mis fin à son incroyable série de onze matches consécutifs avec au moins un but ou une passe décisive :

Entre le match de Strasbourg d’avril et celui de Lyon dimanche dernier, il a inscrit 11 buts et donné 4 passes décisives en 11 matches.

Face aux hommes d’Antonetti, il est donc resté muet mercredi lors de la victoire 2-1 des Parisiens. Mais faute de but ou de passe dé, Mbappé a montré bien d’autres choses. Et ça aussi c’est plutôt nouveau, tant on avait parfois l’impression qu’il vivait et mourait par son efficacité devant le but.

S’il n’a pas marqué ou fait marquer à Saint-Symphorien, il n’a pour autant pas été inoffensif. Avec 11 ballons touchés dans la surface lorraine, il reste, et de loin, le joueur le plus actif dans les 18 mètres :

Il s’agit d’ailleurs de son plus haut total de la saison, à égalité avec le match à Reims. Sa moyenne cette saison est de 8.9 ballons joués dans la surface par match.

Mais, on l’a dit, le numéro 7 du PSG s’est surtout distingué dans cette rencontre par des aspects de son jeu peu mis en valeur habituellement.

Sa participation au jeu a par exemple été beaucoup plus importante qu’habituellement. Alors qu’il restait sur un match à seulement 38 ballons joués face à Lyon (son plus faible niveau depuis février), il a purement et simplement doublé son total lors de la rencontre suivante : 76 ballons joués, soit son 3ème plus haut total depuis son arrivée au PSG !

Certes, les 74 % de possession aident à produire ce type de stats mais la perf est loin d’être anodine, surtout comparée aux 15 maigres ballons d’Icardi associé à Mbappé à la point de l’attaque. L’Argentin pourra toujours dire qu’à eux deux ils ont touché 93 ballons…

La stat des passes effectuées confirme logiquement cette forte participation au jeu de la part de Mbappé. Ses 55 passes constituent même son plus haut total depuis son arrivée au PSG (Ligue 1 et Champions League) !

A Metz, il a battu d’une unité son record de passes effectuées (54 face au Celtic et Strasbourg). On constate au passage que son taux de passes réussies est quasiment systématiquement supérieur à 80 %.

Et, comme souvent avec Mbappé, les passes réalisées avaient vocation à faire mal. Peu de passes neutres dans son jeu. En stats, cela donne :

  • 4 passes clés, plus haut total du match et même record sur un match pour un Parisien cette saison :
  • 7 passes progressives : il s’agit de sa 2ème meilleure performance depuis son arrivée au PSG. Son record est de 9 et date de février 2020 contre Dijon

Ces passes progressives ont par définition permis au jeu parisien de progresser puisqu’il a gagné 224 mètres par la passe.

C’est en particulier par ses passes longues qu’il a gagné du terrain. Il a en effet réussi 4 passes longues (sur 4) à Metz. Il s’agit de son record avec le PSG et c’est très au-dessus de ses standards : il tourne en moyenne en Ligue 1 depuis 2017 à 0.4 passe longue réussie par match !

En 7 matches cette saison, il a déjà réussi presque autant de passes longues que sur l’ensemble de la saison dernière !

Mais c’est surtout par ses percussions balle au pied qu’il a fait avancer le jeu parisien : avec ses 57 chevauchées, il a « gagné » 258 mètres. Soit un total (passes + conduite) de 482 mètres qui constitue là aussi sa 2ème meilleure performance « all time » sous le maillot Rouge et Bleu :

Son record est de 581 mètres, toujours contre Dijon en février 2020.

Enfin, et presque surtout, c’est par son attitude défensive que Mbappé a surpris mercredi soir. On l’a vu être impliqué dans le pressing, faire les efforts de replacement et être volontaire pour aider ses coéquipiers à récupérer le ballon.

Les datas ne sont pas extraordinairement élevées mais on partait de tellement bas avec Mbappé en terme d’investissement défensif, que l’on ne peut que saluer l’effort. Il a en effet réussi 2 tacles (sur 2), 1 dégagement et 1 interception.

Cela représente un total de 4 interventions défensives qu’il n’avait tout simplement jamais atteint avec le PSG !

Avec ses 2 tacles réussis, il a par ailleurs égalé son record en carrière. Il a d’ailleurs déjà réussi autant que lors de l’ensemble de la saison écoulée !

La progression est encore plus flagrante pour les dégagements :

En 7 matches, il a déjà réalisé autant de dégagements que sur l’ensemble des 4 saisons précédentes de Ligue 1 jouées avec le PSG !

C’est notamment dû à son placement dans la surface sur les coups de pied arrêtés adverses. Alors que ses prédécesseurs exemptaient de cette tâche Mbappé et le positionnaient plutôt à l’entrée dans la surface pour partir plus vite en contre, Pochettino lui demande d’être dans les 18 mètres pour contribuer à l’effort défensif. Ce n’est pas encore Zlatan (auteur de 34 dégagements avec le PSG sur une saison de Ligue 1), mais ses progrès dans le jeu de tête, vus en attaque, ont aussi leur utilité en défense.

Encore une fois les chiffres défensifs de Kylian Mbappé n’ont rien d’extraordinaire mais la progression par rapport aux saisons antérieures est particulièrement forte. C’est surtout le signe d’un investissement des deux côtés du terrain, indispensable si le PSG veut aller loin cette saison.

Un volume de jeu important, du jeu long, de la percussion, des efforts défensifs : Mbappé n’a peut-être pas marqué ou fait marquer à Metz mais il a fait bien d’autres choses, presque aussi importantes pour l’équipe. Prochaine étape : marquer et être impliqué défensivement lors d’un même match !

Liens utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Stats 2021-2022

Articles les plus lus

Twitter

Ce n'est pas une surprise, mais le #PSG figure en bas du classement des équipes de Champions League en terme de distance parcourue. Par contre, le classement par joueur devrait vous surprendre :
https://www.parisstatsgermain.fr/le-psg-fait-partie-des-5-equipes-de-champions-league-qui-courent-le-moins/

C'est jour de match ! Venez vous replonger dans le #OMPSG de la saison dernière où la charnière Marquinhos-Kimpembe avait particulièrement assuré :
https://www.parisstatsgermain.fr/marseille-psg-0-2-marquinhos-kimpembe-la-charniere-qui-rassure/

Ce n'est pas une surprise, mais le #PSG figure en bas du classement des équipes de Champions League en terme de distance parcourue. Par contre, le classement par joueur devrait vous surprendre :
https://www.parisstatsgermain.fr/le-psg-fait-partie-des-5-equipes-de-champions-league-qui-courent-le-moins/

Au global, après 10 journées de Ligue 1, les leaders du #PSG des 34 catégories statistiques recensées sont :
Mbappé : 9
Neymar, Verratti et Messi : 5
Kimpembe et Rafinha : 2
Danilo, Marquinhos, Kehrer, Mendes, Icardi et Draxler : 1
https://www.parisstatsgermain.fr/category/data-center/top-stats/2021-2022/

La suite du thread sur les leaders du PSG dans les différentes catégories statistiques après 10 matches de L1 (cliquez sur le lien pour avoir le classement entier actualisé)
Duels aériens : Kehrer
https://www.parisstatsgermain.fr/top-stats-duels-aeriens-2/

Pour être au top avant OM-PSG de dimanche, on a mis à toutes les stats individuelles des Parisiens. 35 indicateurs sont suivis. Vous pouvez les retrouver sur le site https://www.parisstatsgermain.fr/category/data-center/top-stats/2021-2022/
ou suivre le thread ci-dessous:

Comment le PSG s'y est pris pour essayer de se défaire de l'incroyable pressing de Leipzig mardi ? On vous dit tout ça, et d'autres choses encore, dans ce debrief complet de PSG-Leipzig :
https://www.parisstatsgermain.fr/psg-leipzig-3-2-paris-etouffe-paris-empeche-mais-paris-vainqueur/

Load More...

Archives

Calendrier

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Top Stats 2020-2021