Catégories
Matches Saison 2020-2021

PSG-Lorient (2-0) : Kurzawa, bénéficiaire du passage à trois défenseurs centraux ?

Relancé en défense centrale par Tuchel face à Lorient mercredi soir (victoire 2-0), Layvin Kurzawa a peut-être livré la meilleure prestation de sa saison.  Alors qu’il semble loin dans la hiérarchie des arrières latéraux, le passage à trois défenseurs centraux lui offre l’opportunité de montrer certaines aptitudes pas forcément attendues. Retour en chiffres sur sa performance face aux Merlus.

Sa performance, comme arrière gauche d’une défense à quatre, à Monaco (le 20 novembre), où il est impliqué sur deux buts adverses semblait avoir condamné Layvin Kurzawa au banc des remplaçants, dans le meilleur des cas. Il n’a d’ailleurs participé qu’à deux des sept rencontres depuis la défaite à Louis II, et pas les plus capitales pour le PSG (à Montpellier le 5 décembre et face à Lorient mercredi soir). Mais c’est désormais comme défenseur central que Thomas Tuchel l’aligne. En effet, dans la hiérarchie des arrières gauches, il est devancé, outre par le titulaire Bernat toujours blessé, par l’improbable Bakker et désormais même par Diallo qui a été aligné à ce poste lors de la partie ô combien cruciale à Manchester United tout début décembre.

Le nouveau dispositif tactique du PSG, avec trois défenseurs centraux, choisi par le staff technique depuis le match à Montpellier, offre en tous les cas la possibilité à Kurzawa de se racheter et de montrer d’autres qualités. Si la première expérimentation à la Mosson ne fut guère convaincante, elle lui avait au moins permis de se montrer décisif avec une « assist » délivrée à Mbappé. Tuchel doit croire au potentiel de l’ancien Monégasque à ce poste puisqu’il lui a de nouveau fait confiance face à Lorient. Et, cette fois, il fut probablement satisfait de la performance de son joueur, tant offensivement que défensivement.

Record de ballons touchés

Offensivement tout d’abord, il a pris ses responsabilités à la relance et a su être efficace. C’est d’ailleurs le joueur qui a le plus touché le ballon du match (122).

Il a certes l’avantage, par rapport à Gueye notamment, d’avoir disputé l’intégralité de la rencontre. Mais ses 122 ballons constituent son record personnel sur les quatre derniers exercices au moins.

Ce qui est intéressant c’est qu’il a fait bon usage de ces nombreux ballons. On recense tout d’abord peu de déchet puisqu’il a réussi 89 % de ses passes. Et, surtout, il a beaucoup joué vers l’avant. Il a notamment réussi 9 passes entrant dans le dernier tiers du terrain, soit le deuxième total du match derrière les 13 de Gueye. Sur les quatre dernières saisons, il s’agit même de sa meilleure performance sur un match pour cet indicateur statistique. 

Autre donnée confirmant sa volonté d’aller de l’avant et de faire progresser le jeu parisien : les mètres gagnés par la passe. Avec 523 mètres, il détient le record des mètres gagnés face à Lorient mercredi.

Bien sûr, là aussi, tout ceci est à pondérer des temps de jeu des uns et des autres, mais il s’agit là encore de sa meilleure performance sous les couleurs parisiennes.

En fin de match, avec le retour d’une défense à quatre et son passage comme latéral, il s’offrira même une montée dans le couloir qui se conclura par une frappe à angle (mal) fermé sur le poteau de Nardi.

Seul bémol de son jeu avec ballon face à Lorient, le jeu long : il a raté les trois transversales qu’il a tentées. Depuis le début de saison, il n’a d’ailleurs réussi que 5 des 14 passes longues tentées.

Le plus efficace des défenseurs alignés

Défensivement, il a par ailleurs rendu une copie très propre. Tous les indicateurs disponibles témoignent d’une partie très solide de sa part.

Il a réussi 3 des 4 tacles entrepris, auxquels il faut ajouter deux interceptions, un dégagement et un tir contré.

Surtout, il a récupéré en tout 11 ballons, soit le 2ème plus haut total parisien, derrière les 12 de Gana Gueye.

Avec 11 ballons récupérés, Kurzawa fait d’ailleurs mieux que les autres défenseurs centraux cumulés (8 pour Kehrer-Pembélé-Danilo), signe de sa grosse activité. Il a en effet réalisé quelques sauvetages, pas toujours de façon très orthodoxe, mais qui se sont avérés efficaces, dans une partie où ses jeunes coéquipiers ont été plus à la peine. C’est notamment lui qui revient gêner Meffi quand celui-ci vient se présenter devant Rico, après la passe à contre-temps de Pembélé vers Kehrer (25ème minute).

S’il ne fallait retenir qu’un seul chiffre illustrant la bonne prestation de Kurzawa, ce serait celui des duels : avec 8 duels remportés (sur 12), il est le joueur parisien qui en a gagné le plus mercredi soir. Et c’est pour le moins inhabituel le concernant. Cette saison jusque-là, toutes compétitions confondues, il n’avait remporté que 43 des 87 duels disputés. Ce taux de 49 % est très insuffisant, surtout pour un défenseur. Et c’est d’ailleurs probablement ce manque d’impact dans le duel qui avait fini par le « condamner » aux yeux de Tuchel. 

C’est notamment dans les airs qu’il s’est illustré face aux Lorientais (5 duels gagnés sur 6). Il s’agit, là en revanche, d’un domaine où il est plutôt performant depuis le début de saison.

Après Gueye, et malgré un nombre de matches disputés assez faible (7), il est le Parisien avec le plus de duels aériens gagnés en Ligue 1. Il est surtout celui avec le meilleur taux de réussite dans l’exercice (67%, à égalité avec Marquinhos), ce qui peut être néanmoins assez inquiétant sur le niveau général du jeu de tête du PSG cette saison suite aux départs de Thiago Silva et Kouassi.

Actif à la relance, efficace défensivement, dominateur dans les airs : dans la défense hyper expérimentale alignée face à Lorient, on n’aurait pas parié que ce soit le pas toujours fiable Kurzawa qui s’en sorte le mieux. Il a pourtant livré son meilleur match depuis longtemps, au moins en Ligue 1. Après un début de saison pour le moins agité (titularisation comme arrière droit à Lens, expulsion face à Marseille à peine entré en jeu, titulaire lors des défaites en Ligue des Champions à Manchester et Leipzig, pointé du doigt face à Monaco, retour dans le onze en tant que défenseur central), Kurzawa va-t-il enfin trouver un peu de continuité dans ses performances et justifier la confiance accordée cet été par les dirigeants parisiens ?    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top stats

Articles les plus lus

Twitter

Retour très réussi pour Verratti https://www.culturepsg.com/news/selections/retour-tres-reussi-pour-verratti/37963 #PSG

Varane, Ramos, Kean, White, Gosens, les autres rumeurs mercato du jour au #PSG https://www.culturepsg.com/news/mercato/varane-ramos-kean-white-gosens-les-autres-rumeurs-mercato-du-jour-au-psg/37961

Les échos du jour autour de Hakimi https://www.culturepsg.com/news/mercato/les-echos-du-jour-autour-de-hakimi/37960 #PSG

Load More...

Archives

Calendrier

juin 2021
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930