Catégories
Matches Saison 2020-2021

Lorient-PSG (3-2) : Marquinhos, l’indispensable

L’absence du capitaine parisien, cumulée à celles de Navas et Verratti, a été particulièrement mise en avant pour expliquer la défaite (3-2) du PSG à Lorient dimanche. Nous avons cherché, à travers les stats, à vérifier l’écart de performance de l’équipe parisienne selon la présence de Marquinhos.

Même si expliquer une défaite à Lorient, 18ème de Ligue 1, par l’absence de quelques cadres peut paraître osé, c’est pourtant une des hypothèses retenues par les observateurs de l’improbable déconvenue parisienne en terre bretonne. Et le pire est qu’ils n’ont pas complètement tort tant les performances du PSG cette saison diffèrent selon la présence ou non de Marquinhos.

2.7 points de moyenne avec lui, 1.1 sans !

Si l’on s’en tient aux matches de Ligue 1, Marquinhos n’a pas connu la défaite en 13 rencontres disputées (dont deux au milieu de terrain) : 11 victoires et 2 nuls (contre Lille et St Etienne). En revanche, son absence rime avec défaite puisque les cinq revers enregistrés cette saison en championnat (Lens, Marseille, Monaco, Lyon et Lorient) l’ont été avec un Marqui blessé ou sur le banc (à Monaco).

Le PSG n’a gagné cette saison en Ligue 1 que 3 des 9 matches qu’il a dû disputer sans son capitaine !  La moyenne de points avec ou sans lui est encore plus parlante : 2.7 points par match avec Marquinhos contre 1.1 sans lui ! L’écart de points, mais également la faiblesse des points en son absence sont pour le moins impressionnants.

Et ce n’est pas forcément la qualité des adversaires rencontrés en son absence qui peut justifier une telle différence : certes le PSG a affronté Lyon et Monaco sans, mais les autres adversaires sont tout à fait abordables.

Un autre chiffre tout aussi éloquent vient confirmer l’énorme différentiel de performance défensive en fonction de la présence du capitaine parisien : le nombre de buts encaissés. Sur les 14 buts encaissés par le PSG en Ligue 1 depuis le début de saison, 12 l’ont été en l’absence de Marquinhos et donc seulement 2 lors des 13 matches qu’il a disputés.

Cela donne une moyenne de 0.15 buts pris par match avec Marquinhos contre 1.33 sans lui…

Successeur de Thiago Silva jusque dans les moyennes de points par match

Après avoir mis en évidence ce constat d’un énorme écart de résultat selon la présence de Marquinhos, nous nous sommes demandés si cela avait toujours été le cas. Nous avons regardé la moyenne de points du PSG ces dernières saisons avec ou sans lui. Et le constat est bien différent : lors des 3 saisons précédant celles-ci, l’absence de Marquinhos ne s’est jamais faite ressentir dans les résultats du PSG. C’est même presque l’inverse puisque, en Ligue 1, pour deux saisons sur les trois étudiées, la moyenne de points du PSG est meilleure quand il ne joue pas. Il faudrait, bien sûr, pondérer cela par la qualité des équipes rencontrées, mais il n’y a aucune comparaison possible avec l’écart de cette saison.

Cela avait été mis en évidence par le passé, mais c’est plutôt la présence de Thiago Silva qui avait une influence majeure sur les résultats de l’équipe ces dernières saisons. Le graphique ci-dessous le confirme avec une moyenne de points en Ligue 1 systématiquement défavorable dès qu’ « O Monstro » était absent :

Cette comparaison avec Thiago Silva est loin d’être anodine. Elle témoigne bien du nouveau statut de Marquinhos au PSG. Après sept saisons à partager le même maillot, il lui a désormais succédé à la fois en tant que capitaine de l’équipe mais aussi en tant que « totem » du club. Il est en effet en train d’en devenir en quelque sort l’emblème, la représentation la plus consensuelle. Là où Mbappé garde une image individualiste et ne s’inscrit pas forcément dans la durée, Neymar a une relation trop tumultueuse et accidentée pour représenter le club, et même Verratti, arrivé au club une saison avant Marquinhos, n’a semble-t-il pas cette capacité à fédérer.

Marquinhos, selon les mots de Tuchel, est « l’âme et le cœur de l’équipe ». On a pu se gausser de cette sortie du coach allemand qui s’exprimait ainsi au moment de justifier son choix de positionner le Brésilien au milieu de terrain. Pourtant, force est de constater que le PSG manque singulièrement à la fois de sens du sacrifice, de don de soi, voire de courage quand le Brésilien n’est pas là.     

Article paru sur Culture PSG en février 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top stats

Articles les plus lus

Twitter

Mbappé a grandi de 5 centimètres ces dernières années (LP) https://www.culturepsg.com/news/club/mbappe-a-grandi-de-5-centimetres-ces-dernieres-annees-lp/37908 #PSG

Wijnaldum buteur et en vue avec les Pays-Bas https://www.culturepsg.com/news/selections/wijnaldum-buteur-et-en-vue-avec-les-pays-bas/37906 #PSG

Florenzi, Hakimi, le #PSG passe au cas de l'arrière droit https://www.culturepsg.com/news/mercato/florenzi-hakimi-le-psg-passe-au-cas-de-l-arriere-droit/37904

Load More...

Archives

Calendrier

juin 2021
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930